Les contes de la Lune noire
Salut à toi compagnon surfeur, les habitants de la Lune noire te souhaite la bienvenue. Si cet environnement te plaît, n'hésite pas à nous rejoindre ^^


Et si derrière les faits se cachait une autre vérité...
 
AccueilportailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mission 1 : Durandill ( Perséphone- Baltazard-Elwin))

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Perséphone
Reine des damnés
Reine des damnés
avatar

Messages : 702
Date d'inscription : 29/11/2009
Localisation : 666 rue du Styx

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 575 prières

MessageSujet: Re: Mission 1 : Durandill ( Perséphone- Baltazard-Elwin))   Mar 16 Fév - 17:52

Perséphone parcourrait son bureau de long en large, en l'attente des dernières nouvelles de Ryuk concernant l'épreuve en cours. Elle doutait fortement de la réussite des deux aventuriers: sa bien-aimée Chimère était un monstre colossal et surpuissant. C'était sa créatures la plus rentable au niveau du nombre de morts occasionnées. Enfin, le majordome des Enfers fit son apparition en face d'elle. Elle lui demanda ce qu'il se passait. Le démon semblait un peu confus mais satisfait et il lui répondit:

-Eh bien, Maîtresse, Mr Elwin Sezni a atteint le lieu de la dernière épreuve mais il semblerait que Mr Baltazard Gold se soit fait tué par la Chimère.
-Mais, comment cela est-il possible? Il aurait du y résister plus longtemps.
-Il semblerait que votre collaborateur Avare se soit jeté lui-même sur la créature. Héhéhé.....

Les pensées de la déesse étaient troublées. Bien sûr, elle était toujours heureuse quand un lackan, et particulièrement un immortel, rendait l'âme. Mais Baltazard Gold était son plus fidèle associé, il lui permettait d'avoir toujours un œil sur l'économie de TerraLunae. La perte d'un tel atout pourrait avoir de fâcheuses conséquences. L'Avare était trop précieux pour être rayé des plans de domination de la déesse. Perséphone envoya Ryuk chercher les mânes de Baltazard. Elle ne pouvait se permettre de perdre un allié si ingénieux et puissant; qui plus est l'Avare connaissait plusieurs secrets qui pourraient en péril l'entreprise infernale en difficulté. L'âme de l'Avare apparut devant elle; Même mort, Baltazard Gold gardait un visage impassible, et ne sembla pas s'affecter du fait qu'il venait d'être stupidement tué. Perséphone concentra son esprit et, par le même processus mis en place pour Nywin Kinyam, elle effaça une grande partie de la mémoire de l'Avare. Elle avait supprimé tout ce qui concernait sa vie donc sa famille, sa formation d'Avare, et son travail à la banque d'Ys: il ne se souviendrait de rien à part son affiliation à la déesse. Elle conserva tout de même facultés que l'immortel avait accumulées au fil de sa longue existence. Perséphone se posta en face de celui qui serait désormais l'un de ses démons, et lui dit avec solennité:

-Bienvenue en Enfers, vous avez été sélectionné pour remplir les rangs des démons infernaux. Vous possédez de grandes capacités qui feront de vous un puissant collaborateur. Vous êtes doué avec les chiffres n'est ce pas?


La déesse sortit de nulle part un magnifique crayon sculpté en bois d'ébène et le tendit au démon.

-Ceci est un objet magique qui appliquera in vivo les calculs que vous effectuerez. Bien sûr, les dits calculs auront des conséquences funestes, cela va sans dire.

Perséphone entendit Ryuk qui ricanait et elle lui offrit son plus beau sourire. D'un geste, elle lui enjoignit d'accompagner Baltazard Gold à ses nouveaux quartiers, ici, dans le domaine souterrain. La déesse était ravie de la façon dont elle avait rattrapé le geste héroïco-stupide de l'Avare...Mais elle avait d'autres chats à fouetter. D'un pas altier, elle partit rejoindre le Grand Méchant Loup, qui devait l'attendre impatiemment dans la Salle des Potions. Elle y arriva prestement et aperçut du premier coup d'oeil le loup-garou, qui avait rapporté avec lui les corps inertes de Thésie Gold et Lisette Heartless. Perséphone remarqua que ses employés avaient déjà tout préparé pour l'ultime épreuve: au centre de la petite pièce trônait une table d'apothicaire. Sur celle-ci on avait disposé trois fioles identiques contenant toutes un liquide incolore et inodore. La déesse se posta derrière la table, en face d'Elwin Sezni et déclara d'un ton aimable:

-Toutes mes félicitations pour avoir survécu jusque là Mr Sezni, je ne peux pas en dire autant de votre compagnon. Vous arrivez à l'issue de votre quête, mais pour cette dernière épreuve, ni votre courage et ni votre ruse ne pourront vous aider. C'est le Destin qui scellera votre sort. Vous avez devant vous trois fioles contenant chacune une potion bien distincte. L'une vous mènera au lieu où est dissimulée l'épée Durandill; une autre vous enverra directement dans un cachot du Tartare où vous pourrez croupir aussi longtemps que je le permettrait; la troisième, enfin......vous tuera. Alors, ne vous trompez pas, les conséquences en seraient.......néfastes. Et bonne chance pour les différencier!

Perséphone partit d'un rire cristallin et planta ses grands yeux bleus dans ceux du loup-garous; attendant impatiemment que celui-ci fasse son choix.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iletaitunefolie.forumzarbi.com/forum.htm
Elwin Sezni
Le Grand Méchant Loup
avatar

Messages : 102
Date d'inscription : 01/12/2009
Age : 25

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 1570 pièces

MessageSujet: Re: Mission 1 : Durandill ( Perséphone- Baltazard-Elwin))   Ven 19 Fév - 23:14

La pièce était à peine éclairée et le mobilier ressemblait fort à l'arrière boutique d'un apothicaire. Des objets anciens l'entouraient, des nécessaires de chimie principalement, comme des tubes de verre et des fioles de différentes tailles. Elwin n'eût guère le temps de s'attarder davantage sur cet environnement que son attention fut attirée par une présence. Une femme très élégante s'approchait de la table située au centre de la table, à la beauté surnaturelle. Son visage pâle et encadré d'une longue chevelure noire ébène présentait un regard à la fois charmant et dangereux. Il ne savait pas si cela provenait de cette mystérieuse apparition, mais Elwin ressentit un sentiment de malaise à se trouver en présence de celle qui devait assurément être la déesse Perséphone, reine des Enfers, seule responsable de toutes ces épreuves démoniaques et invocations en tout genre. Le loup-garou vint se poster devant la table, tandis que la divinité démoniaque s'approcha pour lui faire face. Seule la table d'apothicaire les séparait, et Perséphone se lança dans quelques explications sur un ton des plus aimables :

-Toutes mes félicitations pour avoir survécu jusque là Mr Sezni, je ne peux pas en dire autant de votre compagnon. Vous arrivez à l'issue de votre quête, mais pour cette dernière épreuve, ni votre courage et ni votre ruse ne pourront vous aider. C'est le Destin qui scellera votre sort. Vous avez devant vous trois fioles contenant chacune une potion bien distincte. L'une vous mènera au lieu où est dissimulée l'épée Durandill; une autre vous enverra directement dans un cachot du Tartare où vous pourrez croupir aussi longtemps que je le permettrait; la troisième, enfin......vous tuera. Alors, ne vous trompez pas, les conséquences en seraient.......néfastes. Et bonne chance pour les différencier!

Elwin serra malgré lui les poings lorsque la jeune femme aborda le sujet de Baltazard, le reste du discours eût surtout pour effet de l'étonner. Cette dernière éclata ensuite de rire en fixant son regard bleuté sur le lycan, visiblement impatiente de sa décision. Il posa les yeux sur les trois fioles qui lui étaient proposées et les pris entre ses doigts fins pour les observer. Perséphone avait malheureusement raison, rien ne pouvait les différencier à l'oeil nu ni même à l'odeur. Elwin n'avait jamais été un grand chimiste, en tout cas avec suffisemment d'expérience pour parvenir à déceler l'effet particulier de chaque mélange. Il avait beau fixer les liquides incolores et les manipuler entre ses mains, il ne parvenait décidément pas à trouver une seule caractéristique capable de les distinguer pour se faire une idée du résultat.

*Eh bien, voila une épreuve totalement basée sur le hasard... Pardonne-moi Baltazard, mais je ne sais pas si je parviendrais à terminer cette quête comme tu me l'as demandé*

Elwin poussa un soupir en reposant les fioles sur la table. Il les fixa encore un long moment, avant de lever les yeux pour venir croiser le regard d'une Perséphone déjà enjouée à l'idée du choix du lycan qu'elle espérait néfaste, au vu de son petit sourire. Passant une main dans ses cheveux, le loup-garou prit la parole.

-Donc, j'ai une chance sur trois de m'en sortir ? C'est réellement pencher la balance en votre faveur...

Secouant la tête, le lycan préféra se concentrer sur son choix. Il était inutile de rappeler les problèmes d'équitabilité à la déesse à l'origine de cette épreuve. Que croyait-il, il était aux Enfers, après tout. Elwin ferma les yeux un moment. La fiole qu'il devait à tout prix éviter était celle qui provoquerait sa mort. L'idée de croupir dans un cachot ne l'enchantait pas plus, mais il aurait au moins la chance d'être en vie, si toutefois on pouvait appeler cela de la chance. Les doigts se promenant en l'air au dessus des potions, respirant calmement, Elwin descendit la main pour se saisir de la fiole du milieu. Il l'amena au dessus de lui et vida d'une traite le contenu transparent dans le fond de sa gorge avant de reposer l'objet vide sur la table.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perséphone
Reine des damnés
Reine des damnés
avatar

Messages : 702
Date d'inscription : 29/11/2009
Localisation : 666 rue du Styx

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 575 prières

MessageSujet: Re: Mission 1 : Durandill ( Perséphone- Baltazard-Elwin))   Dim 21 Fév - 17:07

Perséphone vit le loup-garou hésiter quelques instants avant de choisir l'une des trois potions. Elle savait que cette épreuve était particulièrement hasardeuse, et ne laissait que de faibles chances à Elwin Sezni de s'en sortir. Elle sourit en le voyant avaler la fiole du milieu. La déesse était certes déçue qu'il n'ait pas pris celle de gauche, mais un enfermement au Donjon du Tartare pourrait se révéler bien pire qu'une mort rapide par le poison. Perséphone claqua dans ses doigts, et immédiatement, les corps inconscient de Thésie Gold et Lisette Heartless furent ramenés à la surface, en plein cœur de la forêt de Vallamdoum. Elle vit le Grand Méchant Loup lui lancer un regard interrogatif, alors elle répondit à son doute manifeste:

-Tu as choisi de demeurer au Tartare. Excellent choix! Je suis sure que tu passeras de bons moments parmi nous. (Perséphone se tourna vers Ryuk) Amène notre nouveau pensionnaire dans sa cellule....

Le démon s'exécuta en ricanant et attrapa Elwin Sezni par le bras, le contraignant à le suivre jusqu'à une petite porte située au fond de la Salle des Potions. Mais avant que ceux-ci ne l'atteignent, elle annonça au loup-garou.

-Ne t'inquiète pas pour ta chère Lisette....Je suis convaincue qu'elle viendra sous peu nous rendre une petite visite.....

Sur ce, elle lui lança un petit sourire avant de se retourner vers sa table d'apothicaire. La quête était donc terminée: Durandill resterait encore en sa possession pendant de longues années. Elle se dirigea vers une grande armoire en bronze sur le mur est de la pièce. Perséphone en ressortit la légendaire épée: forgée dans un métal extrêmement solide, cette arme forgée par les nains de la montagne Calvaire était sertie de luxuriants rubis. Durandill gémit du contact de la peau de la déesse et lui dit dans un murmure: "Moi, Durandill, vais demeurer encore de longues années auprès de vous chère déesse. C'est à croire que vous ne pouvez pas vous lasser de moi..." Perséphone sourit et déposa un léger baiser sur la surface froide et métallique de l'épée des nains. Elle lui répondit sur un ton doucereux:

-Tu es trop puissante pour appartenir à de simples mortels. Ta légende fait la mienne, très chère. Je ne laisserai jamais un des ses stupides aventuriers t'enlever à moi.....


La déesse des Enfers partit remettre Durandill dans son écrin de bronze et referma la porte de l'armoire pour des siècles et des siècles...


Fin de la mission Durandill
Bilan: un mort et un prisonnier

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iletaitunefolie.forumzarbi.com/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mission 1 : Durandill ( Perséphone- Baltazard-Elwin))   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mission 1 : Durandill ( Perséphone- Baltazard-Elwin))
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Perséphone Dupré|Terminer ^^
» athéna perséphone zubrowka ☞ hey baby (uc).
» Hadés et Perséphone en Europe.
» Perséphone, Déesse des Ténèbres
» [terminé] The jealous are troublesome to others, but a torment for themselves - Perséphone & Héphaïstos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les contes de la Lune noire :: Les coulisses du forum :: Les archives des contes de la lune noire-
Sauter vers: