Les contes de la Lune noire
Salut à toi compagnon surfeur, les habitants de la Lune noire te souhaite la bienvenue. Si cet environnement te plaît, n'hésite pas à nous rejoindre ^^


Et si derrière les faits se cachait une autre vérité...
 
AccueilportailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une inconnue dans les bois

Aller en bas 
AuteurMessage
Nywin Kinyam
Vive Thor,à la vie à la mort !
avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 06/12/2009

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 300 pièces

MessageSujet: Une inconnue dans les bois   Mer 16 Déc - 13:17

Nywin se mit à galoper, il poursuivait une biche par les taillis en enchaînant les sauts, les descentes. A un moment, il voulut sauter, mais son pied glissa sur de la terre humide, il dévala la pente jusqu'à un petit ruisseau. De l'eau passait devant lui sans interrompre son cours. Les sabots en l'air, le centaure avait l'aiir de faire de la gymnastique. En fait, il prenait quelques secondes de pause, il plia ses jambes sous lui et se redressa. Près d'un arbre, la biche pencha la tête puis s'éloigna par petits bonds. Nywin était assis tranquillement, depuis sa place il observait les elfes de loin afin de ne pas les déranger. Ces créatures s'étaient habitués à lui, mais lui ne pouvait pas les approcher. Les elfes savaient quue si une paire d'yeux verts les scryutaient, il s'agissait de ceux du centaure.

Parfois l'elfe qui lui avait remis le drap cherchait à le voir, mais la nature ou plutôt la nature du centaure avait repris le dessus il fuyait. Il tendit ses jambes arrières et se leva comme le faisaient ces animaux du désert dont il avait oublié le nom... Il réfléchit comme à chaque fois qu'il sollicitait sa mémoire tout ce qui lui revint c'étaient des mots inconnus dénués de toute logique. C'était ainsi qu'il trouva "dromeau", "fenadaire", "chamapent". Il soupira car pourtant il connaissait cet animal. Avait-il été toujours en difficulté ? Pourquoi avait il une bosse au milieu du front? Pourquoi s'était-il réveillé sans défense dans la neige ? Etait-il le dernier de son espèce ?

Bien qu'il ne sache plus les formuler, ses questions étaient bien là présentes en son esprit. La question de savoir s'il était le seul de son espèce ne le travaillait pas tellement, ce qui l'agaçait plus était d'être aussi isolé et pourtant de ne rien faire pour sortir de cette solitude. Il marcha entre les arbres en fixant un point comme lorsqu'il pensait à de nombreuses choses. Ses yeux apprès être restés immobiles se mirent à imiter la girouette et à balayer le paysage, quelqu'un était dans les bois de Vallamdoum ! Bien sûr qu'il y avait des gens dans cette forêt, mais là Nywin se sentait chassé. Il ne pouvait en être autrement, sinon pourquoi le suivre ? Pour une compagnie... nan... il n'y croyait pas et de toute manière cette idée l'effrayait aussi.

Depuis qu'il était arrivé dans ses bois, il avait eu quelques "soucis" et avait dû les nettoyer de quelques "intrus". Il utilisait sa force pour les bouter hors de Vallamdoum, il leur assénait des coups puis les poursuivait jusqu'à ce qu'ils aient la peur qui les tiennent et ne reviennent plus par ici. Certains elfes l'aimaient bien, son côté farouche avait éloigné beaucoup d'âmes et le bois conservait sa tranquilité. D'autres voulaient le trouver pour le calmer ou lui dire poliment d'arrêter ses démonstrations de violences. Hagrid voulait le comprendre, il souhaitait devenir son ami car il sentait quue le centaure réagissait de la sorte face à un danger. Qu'il se l'invente ou non, la chose était présente pour lui, c'était presque devenu naturel qu'il cherche à brutaliser des visiteurs.

Il se mit à galoper en prenant soin de prendre des passages abruptes, il attendait pour voir si la chose était toujours sur ses pas. Sa décision le mena encore à la même extrémité... Il allait attaquer. Comme ses puissants frères à cornes recourbées, il gratta le sol, puis chargea. Le bruit de ses sabots sonnnait l'attaque. C'était de l'intimidation. Soudain, il redressa la tête et ne vit plus aucune silhouette, pas même une ombre... Les naseaux dilatés, il se mit en chasse de cet individu qu'il supposait être quelque part dissimuler. Il piétinait chaque buisson dans l'espoir de l'y trouver. Rien... Son hénissement se fit plus autoritaire, plus agacé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tori O'Riordan
Rodeuse elfe
Rodeuse elfe
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 01/12/2009
Localisation : Ici et ailleurs

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 1500 pièces

MessageSujet: Re: Une inconnue dans les bois   Dim 20 Déc - 23:55

Tori O’Riordan s’était enfin décidée. Elle avait choisi d’attendre que la lune emplisse le ciel, pour descendre de sa hutte construite parmi les branches et les feuillages d’un arbre plusieurs fois centenaires, que l’on a baptisé Celeborn (arbre d’argent). Avec agilité, elle se cramponna alors au tronc froid et humide, et se laissa glisser. Elle portait sur son dos un lourd bagage, dont s’échappa sa flûte faite du bois d’un acajou très brun, lorsqu’elle atterrit d’un petit saut léger sur le sol noueux. Après avoir juré d’agacement, elle resta sur place à écouter les bruits de la forêt. Des chants d’elfes destinés à Dana raisonnaient encore, mais ils n’avaient plus cet accent festif, que dans ses souvenirs Tori gardait des veillées gaies et rythmées de son enfance. Il faut dire aussi que ces soirées elfiques n’avaient plus le même sens pour elle. Depuis que son père Legolas croupissait dans la tour des âmes perdues, ses pensées étaient toutes préoccupées par l’idée de s’enfuir de la cité Elfe. Elle ne se sentait plus cœur à faire mine d’accepter cette sentence, à tolérer la conduite déplorable des seigneurs elfes de son temps ; il lui fallait partir pour ne plus avoir à supporter ce silence qui hantait son esprit.

Une pincée au cœur la prit, alors qu’elle regardait une dernière fois son ami Celeborn, qui l’avait bercée jusqu’à aujourd’hui dans les plus profonds de ses sommeils. Elle caressa délicatement l’écorce ridée de l’arbre et murmura, ses lèvres posés contre sa peau dure :

« Il le faut Celeborn, mais je reviendrai sois-en sûr. Si par chance Père revient te voir avant que je ne sois moi-même de retour, raconte-lui mon histoire. Adieu frère. »

Elle se retourna vers l’Ouest, là où elle devait marcher. Ses cheveux volèrent alors dans la brise nocturne, tandis qu’elle arpentait sans hésitation des chemins tortueux qui slalomaient entre les arbres. Elle croisa évidemment d’autres elfes noctambules, mais ils ne se doutaient pas de ses intentions, et ainsi ils lui dessinèrent à chaque fois dans l’air les signes prophétiques qui annonçaient la fin des prières. Elle se contenta de répondre à chacun d’eux en hochant de la tête.

Cela faisait maintenant environ quatre heures que la jeune elfe se dirigeait vers l’Ouest, et elle croisait de moins en moins de ses congénères. En revanche, elle sentait la présence autour d’elle de millions d’autres créatures, dont il se pourrait bien pour certaines qu’elle ne se doutait pas encore de leur existence. Pourtant, elle connaissait bien les différents êtres qui peuplaient la forêt de Vallandoum, ce n’était en effet pas la première fois, qu’elle s’éloignait autant de ses entrailles. Ce fut quelques pas pressés plus loin, qu’elle sentit la présence dans les alentours d’une espèce très rare, que peu d’elfes parviennent encore à rencontrer. A force de repérer cette odeur particulière, elle se convînt que l’animal était bien celui qu’elle pensait être, alors elle se prit à suivre des traces fraiches qui partaient en direction du lac de Linaewen (aussi dit le lac des oiseaux dans le langage des Hommes). La curiosité la mena à le distinguer de très loin, alors qu’il semblait l’avoir repéré lui aussi. C’était l’une des plus belles créatures que Tori O’Riordan n’est jamais pue contempler. Ses sabots frappaient le sol avec élégance alors qu’il galopait dans tous les sens à sa recherche. Sa chevelure dorée retombait sauvagement sur son dos courbe et musclé. Un centaure, qui l’eut cru ? Elle s’abaissa et continua à marcher vers lui, en évitant soigneusement d’apparaître dans son champ de vision. Il avait l’air affolé, et lorsqu’il chargea soudainement dans sa direction, semblant peut-être percevoir le mouvement de son corps, elle ferma les yeux pour ne faire qu’un avec la forêt. Au milieu d’une nature vraie, Tori pouvait prendre corps avec elle, et ainsi disparaître de la vue de ses poursuivants. Elle se fit silencieuse, attendant que le centaure se calma.


Dernière édition par Tori O'Riordan le Dim 10 Jan - 0:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leshorizonsdepokah.over-blog.fr/
Nywin Kinyam
Vive Thor,à la vie à la mort !
avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 06/12/2009

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 300 pièces

MessageSujet: Re: Une inconnue dans les bois   Mar 22 Déc - 1:02

Alors que Tori se dissimulait dans la forêt, le centaure, lui s'énervait. Il ne savait si c'était l'idée que quelqu'un l'obsereve qui l'horripilait ou l'idée qu'on puisse le surprendre. Raclant la terre de son sabot, il martelait le sol pour toujours impressionner son éventuel adversaire. Il s'imagina cette scène dans sa tête...* Je deviens fou... Et pourtant, je jurais avoir perçu une présence*...Il tourna la tête lentement, son visage devint plus doux mais ses yeux exprimaient encore une profonde agressivité. Dans sa colère, il n'avait pas remarqué qu'il s'était accroché à une ronce. Sur le bas de sa jambe coulait un petit filet de sang tout maigre qui glissait sur sa robe blanche.

*C'est cela, je suis devenu fou, je crois bien... * pensait-il.

Sa démarche se faisait plus ralentie, plus pesante; elle exprimait une certaine lassitude. Oui, il aimait les elfes. Non, il n'aimait pas la foule mais... il n'arrivait plus à se... comment disait-il déjà à... faire confiance à quelqu'un. A présent, il voyait des êtres qui n'existaient pas.. De mieux en mieux. C'étaient dans des cas comme cela qu'il se disait que cela ne pouvait plus durer. C'étaient dans ces moments qu'il voudrait se jeter dans la communauté des elfes et revendiquait une appartenance. Mais pourquoi rechercher un groupe... Sa main grattant son menton, il essayait de se poser et de calmer sa nervosité qui avait alimenté une belle illusion voire une hallucination !

Mais personne n'est digne de confiance... Ce sont tous des profiteurs, il en avait comme une conviction secrète. Il entendit un craquement, par curiosité il se rendit à quelques pas de là où il vit un un ours brun qui tenait entre ses pattes une branche. Il était assis placidement. Nywin revint sur ses pas en souriant.

*En voilà un qui a trouvé de bonnes baies, je l'envie.. D'ailleurs j'ai faim*

Le centaure avait un appétit de connaisseur, il mangeait beaiucoup mais appréciait certaines baies qu'il collectait dans des lieux précis. Il s'avança, tira sur une branbche puis commença à déguster délicatement des mûres. Il crut apercevoir une branche dans le renfoncement, il tira dessus mais la branche fit la forte tête, il tira alors de son côté. Il écarquilla les yeux, la surprise se lisait sur son visage, sur le long de la branche il y avait un fil... C'était un arc, il le ramena vigoureusement vers lui, dépossédant l'elfe de son bien.. Le centaure jeta devant lui l'arme, il roula des yeux décidés, laissant aux fossés toutes ses résolutions...Il y avait effctivement quelqu'un et ce quelqu'un devrait sortir pour récupérer son arc...Sortir juste devant lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tori O'Riordan
Rodeuse elfe
Rodeuse elfe
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 01/12/2009
Localisation : Ici et ailleurs

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 1500 pièces

MessageSujet: Re: Une inconnue dans les bois   Mar 29 Déc - 2:44

Tori avait observé le centaure s’impatienter, se frustrer de la disparition de son poursuivant, puis finalement il sembla se faire une raison se demandant sans doute si cette histoire ne venait pas du fruit de son imagination. Il cherchait depuis quelques minutes dans les fourrés de bonnes baies pour se remplir l’estomac, rappelant d’ailleurs à Tori qu’elle aussi commençait à avoir faim…. Quand la créature mi-homme, mi-cheval se rapprocha des environs où l’elfe se camouflait, sa respiration s’accéléra par peur qu’il ne la voie, mais après tout perdue dans les feuillages, il ne pourrait jamais la repérer. Elle souriait intérieurement, regardant le centaure tout près d’elle se satisfaire de ses trouvailles sans se douter de sa présence juste à quelques centimètres de lui.

Elle fut trop présomptueuse, car à l’instant même où cette pensée avait traversé son esprit, son arc sembla lui résister dans ses mains serrées. Elle tira, ne comprenant pas que l’ironie du sort avait fait que l’auteur de ce méfait n’était autre que le centaure. Bien évidemment, il avait plus de force qu’elle et le tour fut joué rapidement. Il la déposséda de son arc terminée par les traits d’une tête de cygne en moins de temps qu’il n’en faut, la laissant sans défense, ou presque.

N’ayant pas plus envie que ça de récolter de plein fouet la colère de ses sabots tambourinant de nouveau le sol, elle s’échappa de sa cachette, et escalada un peu plus haut de branches en branches. Elle savait qu’il devait l’apercevoir maintenant à travers les percées de la lune qui se reflétait sur sa chevelure blanchâtre. Le temps n’était plus venu de se cacher, il fallait qu’elle fasse comprendre à cet animal qu’aucune intention malveillante ne lui était venue à l’esprit, du moins jusqu’à présent… S’il devenait trop imprévisible, elle serait bien obligée de répliquer. Se stabilisant sur la pointe d’une branche épaisse d’un arbre, sous le regard courroucé du centaure, sa voix calme s’exprima en quelque dialecte elfique. On pouvait traduire ses propos un peu près comme ceci :

« Enchanté Monsieur le centaure. Je me nomme Tori O’Riordan, fille de Lamnida et Legolas, je ne faisais que passer, ne m’en veuillez pas. »

Elle sourit et par une pirouette atterrit dans son dos, à quelques mètres de lui, tendant du même coup son coutelas en signe de bienveillance, priant pour qu’il soit du même avis.

_________________


Dernière édition par Tori O'Riordan le Dim 10 Jan - 0:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leshorizonsdepokah.over-blog.fr/
Nywin Kinyam
Vive Thor,à la vie à la mort !
avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 06/12/2009

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 300 pièces

MessageSujet: Re: Une inconnue dans les bois   Mer 30 Déc - 2:07

Le centaure fit voler de la poussière puis vit une jeune elfe monter dans l'arbre, elle semblait ressentir de la peur envers lui, mais cette peur augmentait la sienne. Elle prit son assise sur une des branches de l'arbre. Les yeux fixés vers les hauteurs, Nywin attendait laissant sa nervosité guider ses sabots qui continuaient de battre le sol. Il faisait des allers et venues tout en ne détachant pas son regard. Soudain des sons familiers lui parvinrent, il connaissait cette langue, il l'avait déjà entendue à maintes reprises. A ce son, il se calma pour écouter. Mas il est parfois difficile d'apprendre une langue depuis un fourré et sa compréhension était loin d'être suffisante...

Il entendait des mots mais ne savaient où ils se finissaient, certains lui étaient inconnus. Il comprit le nom de la jeune elfe et pour lui signifier que bien qu'il plisse les sourcils il avait discerné cette information, il reprit sa phrase en la désignant du doigt.

- Je me nomme Tori... fille de Lego... (il fit un effort pour se souvenir) Legolas. Elfe enfermé.

Il n'avait pu connaître que le dialete elfique, les autres languages lui étaient encore plus difficiles, car c'étaient ceux des voyageurs de passage qu'ils viraient après de folles poursuites.

- Non... Tu te nommes Tori... Moi.. je te nomme... tu... je me nomme Nywin.

C'était la première fois qu'il s'exprimait, il se sentait parfaitement ridicule. Les centaures avaient toujours eu une certaine fierté, il fallait défendre son honneur par des assauts où chacun trouvait sa dose de coups et de raclées. Parler déclenchait chez lui plus d'un mouvement d'hésitation, cela excitait une colère. Il se cabra puis replaça ses sabots blancs devant lui. Quand il leva les yeux, elle n'était plus devant lui mais... derrière. Il fit volte face et se saisit de l'arc pour ne pas lui offrir une occasion de le blesser voire pire. Tout s'agitait dans sa tête. Il ne savait plus s'il falllait fuire, combattre, rester immobile. Lorsqu'elle lui tendit son coutelas, il poussa un grognement suivi d'un hénissement.

- Pourquoi faire ça? Etrangers partis, vous tranquilles. Nywin a bien fait son travail.

Cette dernière phrase faisait partie des phrases fourre tout qu'il avait apprises. Il s'avança prudemment vers l'elfe tout en serrant dans sa main droite l'arc. Elle lui paraissait vive, intelligente. Rageusement il jeta l'arc, puis donna un coup dans la main de l'elfe qui laissa tomber le coutelas. Il ramena son bras vers lui, puis reculait. L'elfe n'osait pas faire un mouvement, mais se tenait sur ses gardes. Elle devait craindre qu'il ne charge subitement vers elle, choise qui n'était pas à écarter. Le centaure se baissa légèrement, reprit l'arc et en l'époussetant le tendit à l'elfe qui le saisit.

- Elfes.. mon peuple.

Il pencha la tête dans un même temps il porta son poing vers sa poitrine. Chez les centaures, ce signe signifiait qu'il s'excusait. La tête baissée relevait d'une attitude humble et le signe vers le coeur voulait dire qu'il regrettait son geste. Le tout additionnait donnait "pardon".A reculons, il s'éloignait doucement tout en gardant son regard à l'affut.

- Legolas... Connaissance. Lui enfermé longtemps...

Ses renaclements rejoignaient ses grognements qui montraient qu'il se souvenait, il se souvenait d'avoir entrevu cet elfe et d'avoir écouté ses histoires, dissimulé derrière un taillis. Il ne savait comme dire qu'il ne le connnaissait pas personnellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tori O'Riordan
Rodeuse elfe
Rodeuse elfe
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 01/12/2009
Localisation : Ici et ailleurs

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 1500 pièces

MessageSujet: Re: Une inconnue dans les bois   Ven 8 Jan - 0:58

Tori O’Riordan avait écouté le centaure s’exprimer en langue elfique. Ses phrases étaient hésitantes et ses propos un peu maladroits mais elle avait compris l’essentiel. Elle n’avait plus fait un geste tandis qu’il parlait, car elle voyait combien il était perdu et effrayé. Puis, elle avait accepté l’arc qui lui rendait avec soulagement, ramassant du même temps son coutelas reposant à terre. Il continua alors, espaçant chacun de ses mots :

- Elfes… mon peuple.

A cette déclaration, Tori sourit. Le centaure n’avait l’air d’avoir plus de familles, et ce n’était pas étonnant. Son peuple s’amenuisait avec le temps ; la magie en général perdait de sa puissance, puisque de moins en moins les populations de Terralunae vouaient des cultes aux puissances supérieures, préférant cultiver paresse et isolement. Ainsi, pour la rôdeuse elfe, le centaure avait autant le droit de se trouver ici qu’elle.

- Bien sûr que nous appartenons à un même peuple. Connais-tu personnellement des elfes ?


Elle attendit qu’il réponde, il hésitait encore mais elle savait qu’il faisait du mieux qu’il pouvait. Tori s’était toujours mieux entendu avec des êtres calmes et sauvages comme ce centaure qu’elle trouvait en face d’elle. Le bruit des villes, le concert de la rue, elle appréhendait tout cela. Pourtant, si son premier plan était de parcourir les forêts alentours à la recherche de d’autres elfes, s’étant retirés comme elle de la communauté bien trop mélancolique de Vallandoum, il lui faudrait peut-être un jour rejoindre la cité… Il lui faut donc commencer à devenir plus patiente.

Elle fut surprise parce ce que lui annonça Nywin. Il connaissait son père ! Ce nom, tant de fois prononcé, tant de fois hué dans ce royaume… C’était pour lui qu’elle faisait tout ça. Sa mère Lamnida, logeant maintenant au côté de Dana, aurait honte d’elle si elle la voyait périr de rancœurs et de regrets, à jamais trahie par cette décision lamentable d’emprisonner un homme si honorable, qui a tant fait pour que Vallandoum demeure en paix par le passé.

- Connais-tu Legolas ? Legolas est mon père, répéta-t-elle doucement. Je souhaite le libérer de sa prison…

Tori O’Riordan fut obligée de taire de futures paroles, car elle entendait déjà des bruits de pas pressés. Nywin devait les entendre lui aussi, car il se cabrait.

- Je pense que des éclaireurs elfes vont venir. Suis-moi ! Ils ne nous veulent pas forcément du bien, en ce moment il faut se méfier d’eux, le prévint-elle en chuchotant puis mimant des signes allant de leur position puis davantage vers l’Ouest.

Les voix se rapprochaient, et Tori dut se mettre à courir sans attendre Nywin. Elle espérait qu’il la suivait derrière. Elle continua ainsi pendant quelques minutes, ses jambes volant à travers les chemins, les racines, les cours d’eau… Toutefois, elle n’arrivait pas à les semer, elle les sentait se rapprocher de plus en plus et aux cliquetis métalliques de leurs armures, elle reconnut la garde d’Arwen. Le pire était à craindre. Au bout d’une course éreintante, elle finit par se retourner : elle ne pouvait plus fuir de toute façon. Deux soldats elfes munis de hallebardes avançaient à toute vitesse vers elle. Il n’y avait maintenant plus que quelques mètres qui les séparaient. Il ne lui restait plus qu’à se battre… Mais où était passé le centaure ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leshorizonsdepokah.over-blog.fr/
Lisette Heartless
Fille des ténèbres
Fille des ténèbres
avatar

Messages : 522
Date d'inscription : 13/11/2009
Age : 30
Localisation : A l'antenne IN

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 2300 pièces et 10 pts

MessageSujet: Re: Une inconnue dans les bois   Jeu 14 Jan - 3:21

Voici les satistiques de vos adversaires, bon courage ^^

Elfe 1 ( Finwe) Total point technique 100

Force 25

dextérité 50

Capacité mag 5

Esprit 20




Elfe 2 ( Lalwende) Total point technique

Force : 5

Dextérité: 30

Capacité magique : 40

Esprit : 25

Sort : est capable de lancer des sorts de glace

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iletaitunelune.forumactif.org
Nywin Kinyam
Vive Thor,à la vie à la mort !
avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 06/12/2009

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 300 pièces

MessageSujet: Re: Une inconnue dans les bois   Jeu 14 Jan - 3:38

Le centaure porta sa main à ses oreilles, puis porta sa main vers ses yeux pour former comme un monocle autour de son oeil, il signifiait par là qu'il ne connaissait pas un elfe en particulier mais que, pendant tout ce temps il avait écouté et observé les elfes. Sa gestuelle était beaucoup plus hâtiive mais il la répéta à plusieurs reprises. Alors que Tori lui demandait s'il connaissait Legolas et affirmait avoir un lien de filiation avec ce dernier, Nywin se dressa... Du fer, des armes, des soldats approchaient. Le centaure avait saisi que l'elfe était en danger, il la suivit tout en essayant de ne pas la perde... Or, c'était ce qui se produisit... L'elfe prenait des chemins étroits qui n'offrait que peu d'espace pour qu'un centaure puisse y passer.

Nywin dut contourner sur plsieurs mètres une rangée d'arbres très serrée. Il réussit à passer au travers et rejoignit l'elfe qui était dans une position plutôt... délicate... Le centaure se plaça devant l'elfe qui lui fonçait dessus, bloquant de ce fait son offensive. Il retint un cri quand la hallebarde perça son flanc. Il se contint, puis comme un ressort, envoya un coup de pied dans le soldat qui voltigea contre une pierre. Le centaure n'eut pas le temps de se remettre que l'autre elfe (l'elfe 1) lui fonça dessus... Le centaure regarda Tori avec conviction, pivota sur lui même et s'en fut. Le soldat partit à sa poursuite, l'autre se releva avec incertitude. Le coup que Nywin lui avait infligé rendait sa démarche très confuse, mais il s'avançait vers l'elfe...

Nywin, de son côté, continuait de fuire aussi vite que ses jambes le lui pouvaient. L'elfe, qui le pourchassait était étonnament rapide... Il finit par s'arrêter dans une grotte. Il entendit le soldat poursuivre le chemin sans s'arrêter, l'hybride put donc enfin se reposer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisette Heartless
Fille des ténèbres
Fille des ténèbres
avatar

Messages : 522
Date d'inscription : 13/11/2009
Age : 30
Localisation : A l'antenne IN

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 2300 pièces et 10 pts

MessageSujet: Re: Une inconnue dans les bois   Sam 16 Jan - 22:23

Soldat Finwe confus Tori tu peux ataquer deux fois à suivre, bonne chance ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iletaitunelune.forumactif.org
Tori O'Riordan
Rodeuse elfe
Rodeuse elfe
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 01/12/2009
Localisation : Ici et ailleurs

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 1500 pièces

MessageSujet: Re: Une inconnue dans les bois   Sam 16 Jan - 23:14

Au moment où Tori préparait son arc et ajustait ses flèches, Nywin bondit à travers le chemin et pris le coup qui lui était destiné. Elle n’eut pas le temps de réagir que le centaure donna un coup de sabot dans le soldat elfe qui l'avait blessé gravement. Il atterrit lourdement contre une pierre. Cependant, pendant ce temps là, l’autre elfe allait s’en prendre lui aussi à Nywin, et Tori s’exclama alors en langage elfique :

- Cours !!

Ni une ni deux, Nywin comprit cette fois-ci et s’en fut plus profondément dans la forêt, poursuivi par l’elfe. Le regard perçant de Tori fixa au loin sa cible et décocha alors une volée de flèches qui touchèrent son poursuivant à la jambe et à l’épaule. La silhouette du soldat qui pourchassait Nywin se courba, puis reprit avec difficulté sa marche.

*Cela devrait le retarder* pensa-t-elle.

Ensuite, elle sortit son coutelas de sa ceinture pour le lancer en direction du guerrier elfe qui restait. Les gestes de Tori étaient précis, et la lame s’enfonça dans les côtes de Finwe, qu’elle avait reconnue car celui-ci était un gardien de nuit du quartier d’arbres dans lequel elle vivait. Il gémit en retirant l’arme de son flan droit, puis s’adressa à Tori le souffle haletant.

- Si tu veux la vie sauve, tu ferais mieux de déposer cet arc.


La conviction de la jeune elfe devint soudainement plus forte. Il avait blessé ce centaure qui n’avait rien avoir avec cette histoire et en plus il se mêlait de ce qu’il ne le regardait pas…

- Jamais de la vie…

Elle fit une roue vers sa gauche pour éviter un nouvel assaut de la lance de son adversaire, puis usa de sa capacité magique pour se perdre à nouveau dans les décors de la forêt de Vallandoum.

Finwe n'en croyait pas ses yeux... Il cherchait désespérément à repérer la rôdeuse elfe cachée parmi les arbres, mais elle avait littéralement disparu. Il se remémora alors que la princesse Arwen l'avait prévenu de cette capacité particulière de celle-ci à ne devenir qu'un avec la forêt. Tori O'Riordan devait se trouver là, quelque part, autour de lui, l'observant avec attention, attendant pour agir.
Pour sa part, Tori avait choisi de jouer un peu avec lui, elle décocha une flèche qu'elle envoya derrière le lancier, qui pivota instantanément, les sens en alerte. Elle le vit se baisser pour ramasser la flèche et constater sûrement que c'était bien celle de son adversaire.
Une idée traversa l'esprit de la jeune elfe alors qu'un lapin blanc passait devant elle. Ayant la faculté de comprendre le langage des animaux, elle salua le rongeur à demi-voix puis lui demanda en langue elfique, langue pour la plupart du temps connue par tous les êtres de la forêt :

"Petit être de la forêt, pourrais-tu me venir en aide ?"

Tandis qu'elle lui faisait part de son problème, d'autres lapins sortirent des fourrés.

"Pourriez-vous m'aider ? Je voudrais que vous alliez vous cachez dans les buissons à côté de cet elfe. Je ne vous demande pas de vous mêler de notre petite affaire, juste d'attirer son attention..."

Les quelques quadrupèdes acceptèrent avec bon coeur et se faufilèrent dans les feuillages.

Comme Tori l'avait recherché, Finwe fut perdu car toujours il sentait et voyait bouger les buissons tout autour de lui. Elle en profita pour envoyer une nouvelle volée de flèches qui l'atteignirent, provoquant encore plus son énervement. La capacité magique de la jeune archère faiblissant, elle se détacha juste après de sa cachette, dans le dos du garde de la princesse Arwen. Une seconde fois, elle visa le guerrier. Tentant sa dernière chance, ce dernier fonça en sa direction, sa lance en avant, et cette fois-ci elle rata sa cible. Elle utilisa le bois nacré de son arc pour parer son attaque, en pensant " Ah ne lâche pas cet arc Tori, tiens bon !"
La force de Finwe déclinait cependant, et profitant de sa faiblesse, elle ressortit de sa main gauche son coutelas coincé contre sa taille, et le planta dans son bas ventre. La douleur le fit tressauter, l'obligeant à baisser sa garde, ce qui permet à Tori de le débarrasser de sa lance. Elle tendit sa jambe vers sa poitrine et lui asséna un bon coup de pied. Il tomba sur le sol comme une lourde de pierre. C'est alors qu'elle posa son pied droit sur son torse meurtri, appuyant, et pointa la lame de sa lance vers sa gorge.

- Regrettes-tu tes paroles maintenant ?

Il hocha la tête, plaçant sa main droite sur le coeur. Elle comprit qu'il se rendait, et choisit de relâcher dans la forêt, à ses risques et périls.
Elle rechercha ensuite Nywin sans arriver à la retrouver... Elle dût finir par abandonner, attristée, et se résolut à continuer sa fuite solitaire...




Statistiques :

Lalwende : (400 + 30) – (30 + 50) = 350

Finwe : (400+50) – [(25+45)*3 + (30+50+35)] = 450 - 325 = 125 points de vie/fuite

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leshorizonsdepokah.over-blog.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une inconnue dans les bois   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une inconnue dans les bois
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Promenons-nous dans les bois... [Livre 1 - Terminé]
» [ a trasher ] Prom'nons nous dans le bois...
» [Défi] Promenons nous dans les bois
» Promenons-nous dans les bois. [Emeric]
» Promenons-nous dans les bois, tant que la nuit n'est pas là.... oups, trop tard ! || Neil J. Smith

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les contes de la Lune noire :: Les coulisses du forum :: Les archives des contes de la lune noire-
Sauter vers: