Les contes de la Lune noire
Salut à toi compagnon surfeur, les habitants de la Lune noire te souhaite la bienvenue. Si cet environnement te plaît, n'hésite pas à nous rejoindre ^^


Et si derrière les faits se cachait une autre vérité...
 
AccueilportailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Enquête pour l'Island News (libre viens qui veut !!!! :p)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Lisette Heartless
Fille des ténèbres
Fille des ténèbres
avatar

Messages : 522
Date d'inscription : 13/11/2009
Age : 30
Localisation : A l'antenne IN

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 2300 pièces et 10 pts

MessageSujet: Enquête pour l'Island News (libre viens qui veut !!!! :p)   Mar 8 Déc - 1:10

Lisette descendit en ronchonnant tandis que la boue aspirait comme des ventouses ses chaussures, donnant à son pas une mélodie plutôt désagréable. Une longue cape noire lui recouvrait le corps ainsi qu'une bonne partie du visage. Elle dégagea son bras, laissant entrevoir une peau très blanche comme si elle n'était jamais sortie de sa tour d'immeuble. Lisette travaillait à une tour de télévision qui transmettait les informations ainsi que des reportages en continu. Elle avait été envoyée ici pour enquêter sur ce qui se déroulait dans les ruelles de cette ville sordide; curieusement elle sentait que bien qu'elle soit bien perçue en société, elle avait plutôt intérêt à faire profil bas ici...

Elle vit un groupe d'individus, ne se découvrit pas et leur demanda où se situait la taverne des Trois Voleurs qui était dans cette ville le passage obligé. Lisette ignorait pourquoi cette ville avait basculé dans le crime de cette façon, bizarrement, même si elle brillait plus en société que d'autres, elle ne se sentait pas différente de tous ces malfrats. C'était il y avait tout juste un ou deux ans... Ses lèvres brûlantes avait goûté l'arôme de sa grand-mère, elle l'avait laissée exsangue. D'une certaine manière, elle l'avait traitée comme elle le méritait et rien de ce qu'on pourrait lui dire ne lui ferait changer d'avis. Soudain, un visage s'inscrit à son esprit... ce loup cette espèce d'imbécile il avait failli tout gâcher, que serait-il arrivé si les autorités l'avaient trouvée, elle, se battant contre lui avec sa grand-mère en sang à côté? Comment auraient-ils pu passer à côté d'un coupable aussi parfait ?

* Je me serais retrouvée derrière les barreaux de la Citadelle*

Aucun journaliste n'y était rentré mais on racontait bien des choses au sujet de ce lieu...

* Et pourtant il était si ... *

Ses pensées s'arrêtèrent quand elle vit que le troll lui ouvrait la porte, là elle se dirigea vers une table en bois au fond de la pièce et commanda un punch à la citrouille, sa boisson favorite. Quand le serveur fut partie, elle cogna sur la table en se jurant qu'elle lui ferait payer à cet Elwin de l'avoir mise en danger. La taverne était presque vide, elle but d'une traite son verre et songea à cette soirée sanglante... Si le chasseur n'était pas arrivé, elle serait emprisonnée, il faudrait qu'elle pense à le remercier un jour... Sa consommation devenait de plus en plus grande, mais personne n'arrivait, les yeux embués, elle sortit son calepin et écrivit avant de rêvasser "Le potiron, c'est bon"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iletaitunelune.forumactif.org
Terrence Dorian Kill
The Mad Hatter
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 06/12/2009

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 570 pièces d

MessageSujet: Re: Enquête pour l'Island News (libre viens qui veut !!!! :p)   Mer 9 Déc - 23:31

La journée s'achève sur la ville d'Elratrolith. Au fond de la célèbre Taverne des Trois Voleurs, un individu profite d'une petite pause qui n'a été ni demandée, ni approuvée, de toute façon elle n'était pas rémunérée. Sirotant une délicate infusion de fruits des bois mélangée à la douceur sucrée du miel, Terrence Dorian James Killinway Wilde, alias Terrence Kill pour faire plus court, dévisage les différents clients du bar de ses iris émeraude. On pourrait ne pas le remarquer, il se tait, profite tranquillement de sa boisson chaude et ne cherche de tort à personne. Seul son grand chapeau le distingue parmi les personnalités présentes en ces lieux. De ces dernières, toute son intention se reporta sur une nouvelle personne venue se joindre à l'atmosphère glauque et lugubre de la Taverne. Fine, drapée d'une longue cape, une jeune femme qu'il lui semblait familière. Déjà vue, on ne peut guère apercevoir son visage, mais il y a cette sensation de déjà vu.

"Terry, lève tes fesses de cette table et occupe toi de nettoyer les autres, avant que les Trolls ne se rendent compte que tu tires au flanc !"

Soupir. A l'appel de l'un de ses collègues, s'agissant plus d'un conseil qu'autre chose, le Chapelier Fou descendit de la table sur laquelle il s'était assis. Refoulant la terre ferme de ses semelles, il envoya glisser sa tasse sur la longueur du bar en direction du plongeur qui s'attardait à récupérer les divers contenants de boissons en tout genre. Amenant une main gantée au dessus de sa tête, Terrence saisit sa vieille montre dorée qu'il observa longuement avant de la reposer sur son chapeau.

"Ma pause n'est pourtant pas terminée ? En plus de voler le temps, ils me volent de l'argent..."

Faisant semblant de récupérer tout ce que les clients avaient laissé, il envoya les verres au type chargé de les nettoyer sans se donner la peine de les déposer sur le bar, ce dernier se démenant comme jamais pour réceptionner les objets. A vrai dire, Monsieur Killinway voulait voir la jeune femme restée au fond de la Taverne. Aussi, une fois son brin de ménage apporté, à sa manière, il s'approcha de la cliente, escaladant au passage une table au milieu de sa route dont il descendit dans un petit saut léger. Arrivé devant sa cible, Terrence se pencha sur la table pour saisir le stylo entre deux doigts et noter sur le calepin : 'Le thé, c'est mieux'. Avant de griffonner le mot "mieux" et le remplacer par "plus léger". Toujours penché, il releva ensuite la tête vers la jeune femme en souriant.

"L'abus de potiron est dangereux pour le moral, il n'y a qu'à voir votre visage pour s'en rendre compte ! Préférez le thé. J'en ai fait une théière à la cannelle et au citron, si vous voulez."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisette Heartless
Fille des ténèbres
Fille des ténèbres
avatar

Messages : 522
Date d'inscription : 13/11/2009
Age : 30
Localisation : A l'antenne IN

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 2300 pièces et 10 pts

MessageSujet: Re: Enquête pour l'Island News (libre viens qui veut !!!! :p)   Jeu 10 Déc - 9:27

Le punch commençait à lui monter à la tête, même si elle n'était pas humaine, et que sa nature la rendait résistante à ce genre de boissons; cela ne l'empêchait pas de ressentir quelques effets. Par exemple, elle aurait juré voir le serveur escaladant une table pour venir la voir sur le coup, elle avait fermé les yeux, jurant avoir mal vu. Lorsqu'elle le vit devant elle poussant le carnet dans sa direction, son attention se porta vers lui. Même si la fatigue faisait des ravages sur son visage, elle gardait un certain charme qui lui était propre. Cet homme avec ce chapeau surélevé lui proposait un thé, elle se dit qu'un thé n'allait pas la réveiller... mais au point où elle en était une boisson alcoolisée était plutôt déconseillée.

- Apportez moi alors ce thé rapidement que je vois ça.

Elle se redressa en songeant que penser au passé la plongeait dans un état second. Elle hallucina quand elle vit les verres de punch qu'elle avait bus. Comme des petits soldats, ils étaient près de son coude, desséchés. Son interlocuteur paraissait s'y connaître en thé, elle redemanda alors sur son un ton doux mais un peu autoritaire.

- Que me conseillerez-vous par la suite? Quelle sera la note de cette consommation ?

Le thé avait l'avantage d'être plus léger, cet homme étrange avait sans doute raison, pour finir la soirée, rien de tel. Lisette ignorait l'heure de son départ, elle devait trouver des informations sur la marraine pour le journal. Les affaires se bousculaient, la police parfois prenaient en filature les reporters afin d'arrêter de criminels avant que leur crime ne soit connu... Le but de Lisette était d'obtenir d'eux des informations en exclusivité.

- Ah oui ! Je ne suis pas d'ici, mais on m'a parlé d'une certaine Elena qui sème un peu le trouble par ici. Savez-vous des choses la concernant?.

Les lunettes de travers, elle prit son carnet lentement comme si chaque effort était calculé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iletaitunelune.forumactif.org
Terrence Dorian Kill
The Mad Hatter
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 06/12/2009

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 570 pièces d

MessageSujet: Re: Enquête pour l'Island News (libre viens qui veut !!!! :p)   Ven 11 Déc - 0:00

La cliente se redressa finalement en acceptant sa proposition. Découvrant enfin le visage de la jeune femme, le Chapelier n'eût pas besoin de faire travailler sa mémoire pour retrouver un nom à mettre sur ce joli minois. La demoiselle de la caméra. La présentatrice de ce journal télévisuel nommé Island-News. Sans se laisser prier davantage, Monsieur Kill tourna les talons pour repartir en direction du bar et retrouver la fameuse théière encore fumante qu'il installa sur le plat de sa main avec un pot de sucre, tandis que l'autre s'occupait de prendre quelques tasses, une dans chaque doigt, slalomant ensuite entre les chaises et les quelques clients endormis qui restaient. Arrivé à destination, son interlocutrice lui demanda ce qu'il prévoyait pour la suite et le montant total de cette consommation. Terrence déposa tout son service sur la table et tira une chaise pour venir s'installer en face d'elle. Il n'eût pas le temps de servir quoi que ce soit ou de répondre une seule parole que la jeune femme reprit en récupérant son carnet de note, pour lui demander s'il avait quelques informations sur une dénommée Elena. Le Chapelier Fou leva les yeux au ciel pour réfléchir, la théière accrochée à son petit doigt faisant couler le liquide chaud dans la tasse, tout en laissant échapper des vers.

"La femme, esclave vile, orgueilleuse et stupide
Sans rire s'adorant et s'aimant sans dégoût"

Terrence soupira en amenant une main à son chapeau haut-de-forme pour en tirer une fourchette plantée dans le tissus de son couvre-chef, sa théière continuant de se verser dans les tasses qu'il avait déposées sur la table. Une fois le service fini, il envoya un sucre dans chacune d'entre elles, deux dans celle qu'il s'était réservé et qu'il touilla longuement avec son ustensile de cuisine. Avant de finalement répondre à la jeune femme.

"Elena, la Marraine, ou 'La cupidité a une forme humaine'. Qui ne la connait pas dans ces rues mal fréquentées ? Avide d'argent et de pouvoir, elle ne fait qu'étendre son territoire de jour en jour."

Terrence marqua une pause pour amener la tasse à ses lèvres, soulevée par sa petite assiette de porcelaine, et reprit.

"Elle vient à la Taverne des Trois Voleurs de temps à autres. On joue à des jeux d'argent. Et elle gagne, parce que je la laisse gagner. On ne s'oppose pas à la Marraine..."

Lorsque devant lui son interlocutrice voulut prendre une des tasses qui étaient servies, le Chapelier écarta le bras au bout duquel il tenait son thé pour attraper rapidement l'objet dont voulu s'acquérir la présentatrice. Il la dévisagea avant d'en déverser le contenu au sol et l'envoyer voler derrière lui d'un mouvement nonchalant, sans se soucier de ce qui pouvait se trouver derrière lui. Après les bruits de la porcelaine éclatée, Terrence ramena sa tasse devant lui en souriant comme un enfant.

"Veuillez m'excusez, cette tasse n'aurait pas du se trouver là. Elle aurait bien pu être votre dernière consommation de cette nuit. A ce propos, ne vous en faites pas pour le prix, c'est gratuit. A vrai dire, les gens qui viennent ne sont que des ivrognes amateurs d'alcool, peu d'entre eux demandent du thé. Alors, je partage !"

Le Chapelier Fou adressa un clin d'oeil à la jeune femme en sirotant à nouveau son thé chaud et sucré. La tasse que cette dernière voulait prendre présentait encore des traces de cyanure sur les bords. Il jeta un bref coup d'oeil au plongeur qui nettoyait la vaisselle, il aurait du l'avoir astiquée convenablement, mais cette tasse avait du manquer à l'appel. Une fois de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perséphone
Reine des damnés
Reine des damnés
avatar

Messages : 702
Date d'inscription : 29/11/2009
Localisation : 666 rue du Styx

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 575 prières

MessageSujet: Re: Enquête pour l'Island News (libre viens qui veut !!!! :p)   Sam 12 Déc - 3:49

*C'est donc dans cette ville infâme et purulente que l'on célèbre mon culte? Voilà une fois de plus la preuve de la profonde absurdité humaine: que ne puis-je annihiler cette espèce stupide et faible!"


Telles étaient les pensées de la déesse des enfers tandis qu'elle entrait dans la ville du crime. Il y a bien longtemps cette cité d'une beauté à la fois exquise et terrifiante; la voilà désormais terne et sordide. Ces humains n'avaient vraiment aucun goût ni aucune dignité; esthétique et immoralité pouvaient très bien se marier, Perséphone l'avait prouvé par son mécénat infernal. La Reine des Damnés ne s'était bien sûr pas présentée en personne à Elratrolith. Comme à chaque fois qu'elle devait accomplir elle-même les basses besognes dont ces imbéciles de démons étaient incapables, elle s'était transformée. Il était vraiment temps de faire du vide au Enfers et d'y installer une criminalité plus vive et plus efficace. C'était d'ailleurs la raison de la venue de Perséphone à Elratrolith: elle voulait du sang neuf........
Elle avait choisi cette fois-ci de prendre l'apparence d'une jeune femme extravagante à la chevelure flamboyante, et avait revêtu un long manteau de cocher de couleur vert olive: même en mission d'infiltration, l'élégance est primordiale. Hadès, son fidèle compagnon, était comme toujours venu avec elle, cette fois-ci transformé en nain qui lui même était déguisé en Père Noël.

"Où doit-on aller pour trouver celle que tu cherches, mon amour?"
demanda le dieu/chat/nain.

"Mes espions m'ont affirmé qu'elle serait à la Taverne des Trois Voleurs. J'y vais de ce pas, il faut l'arrêter à tous prix."


"Elle" c'était Lisette, le Petit Chaperon Rouge. Perséphone avait pour but de parasiter l'enquête de la jeune journaliste au sujet d'Elena, la nouvelle petite mafieuse d'Elratrolith. La déesse avait le désir de compter cette jeune criminelle en herbe parmi ces adeptes. Mais il faudrait d'abord l'empêcher d'avoir de graves ennuis, ce qu'impliquaient les recherches de cette sale petite fouineuse de Lisette. Elena ferait un disciple parfait pour Perséphone, bien qu'il faille lui enseigner la discipline et le respect: la déesse n'avait certes pas besoin d'une deuxième Kourai dans les pattes. Tandis qu'elle réfléchissait aux horribles châtiments qui serviraient de leçon à la démone rebelle, Hadès tira sur le bas de son manteau pour intervenir:

"Regarde ma douce: j'aperçois l'enseigne de la Taverne des Trois Voleurs."

Perséphone, sortie de ses pensées sadiques, distingua en effet le moulin érodé qui était le refuge de ses adorateurs. Le chemin pavé qui menait au sinistre bâtiment était parsemé d'ivrognes goguenards et joyeux. En apercevant la jeune femme, l'un d'eux siffla vulgairement, deux autres lui firent des clins d'oeil qui se voulaient aguicheurs et un quatrième lui demanda si elle avait besoin d'un homme -et d'un vrai, pas une "demi-portion"- pour la guider dans sa charmante ville. Perséphone songea qu'elle regrettait amèrement d'avoir apporté l'alcool aux hommes il y avait tant d'années de cela. Néanmoins, elle conserva sa dignité et poursuivit son chemin sans répondre à ces viles attentions éthyliques.
Lorsque les deux dieux travestis franchirent le seuil de la taverne, il distinguèrent tout de suite le frêle silhouette du Petit Chaperon Rouge, qui semblait d'ailleurs elle aussi dans un état d'ivresse assez avancé. Elle était attablé avec un étrange personnage arborant un chapeau élégamment ridicule que Perséphone reconnut comme étant Terrence Dorian James Killinway Wilde, le fameux Chapelier Toqué. Voilà de quoi faire une pierre deux coups. La déesse avait quelques griefs envers celui qui avait envoyé le Lièvre de Mars aux Enfers: cet animal saugrenu provoquait sa colère à chacun de ses propos incohérents et loufoques -elle lui avait plusieurs fois cloutés les oreilles au mur pour le punir mais rien ne pouvait l'empêcher de jacasser stupidement-. Si au moins le Chapelier le rejoignait au royaume des morts, le Lièvre aurait quelqu'un d'autre qu'elle à importuner.
C'est ainsi que Perséphone s'avança fièrement vers la tables de ses deux cibles ,tandis qu'Hadès de ses petits poings noueux dégageait le passage des obstacles que constituaient les jambes des habitués. D'une voix claire, elle annonça:

"Bonsoir, Mademoiselle et Monsieur. Je me nomme Mathilda Crow et voici mon ami Victor. Je viens d'arriver en ville car je cherche ma petite soeur. Peut être pourriez-vous me renseigner, elle se nomme Elena."


Dernière édition par Perséphone le Dim 10 Jan - 19:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iletaitunefolie.forumzarbi.com/forum.htm
Lisette Heartless
Fille des ténèbres
Fille des ténèbres
avatar

Messages : 522
Date d'inscription : 13/11/2009
Age : 30
Localisation : A l'antenne IN

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 2300 pièces et 10 pts

MessageSujet: Re: Enquête pour l'Island News (libre viens qui veut !!!! :p)   Sam 12 Déc - 16:21

Les verres du serveur résonnèrent dans la tête de Lisette, sans y trouver de réponse; alors elle fit un sourire, son célèbre sourire. Lorsque à l'antenne, il y avait des problèmes de transmission ou qu'un invité était en retard, tendant légèrement les lèvres pour offrir un visage agréable à la fois sympathique et malgré tout assez distant, c'était son astuce pour masquer ses travers. Elle s'impatienta néanmoins; il faut dire que l'alcool altérait un peu son astuce, laissant entrevoir son impatience. Elle remarqua l'habilité du chapelier qui la laissait penser qu'il devait avoir une solide expérience, mais néanmoins elle voulut repenser au verre, mais sa réflexion fut interrompue par ce qu'il dit sur la Marraine: elle semblait dangereuse...

Comme s'il s'en faisait un jeu, le chapelier la fit attendre, puis déclara qu'il ne faisait pas bon de s'opposer à Elena... A ce moment, le corbeau de Lisette frappa au carreau de la fenêtre. La vampire se retourna, puis utilisa son pouvoir pour voir ce que voyait son familier. Son corbeau était une sorte de caméraman, il portait toujours autour de son coup un viseur minuscule, qui pouvait au besoin filmer et que Lisette actionnait à distance. Néanmoins, elle voulait savoir ce qu'il voyait, ses yeux devinrent blancs.

Elle vit que dehors des gens s'agiter, il était donc prudent de ne pas sortir pour le moment... Il s'agissait peut-être, vu la ville, de personnes ayant des ambitions plus ou moins adéquates aux projets de Lisette. Elle brisa sa vision partagée subitement afin que cela ne se remarque puis se rua sur sa tasse l'air de rien. Une fois près de ses lèvres, elle allait la repousser, car vu ce qu'elle voyait à l'extérieur, cela ne la rassurait pas tellement. Le chapelier lui prit sa tasse et la cassa contre le mur. Les morceaux volèrent en éclats dans un boucan pas possible. Les oreilles de la vampire étaient sensibles, elle plissa les yeux et accusa ce son après quelques secondes, elle entendit alors que sa tête la faisait souffrir:


"Veuillez m'excusez, cette tasse n'aurait pas du se trouver là. Elle aurait bien pu être votre dernière consommation de cette nuit. A ce propos, ne vous en faites pas pour le prix, c'est gratuit. A vrai dire, les gens qui viennent ne sont que des ivrognes amateurs d'alcool, peu d'entre eux demandent du thé. Alors, je partage !"

Sur le coup, elle ne réagit pas, d'autant plus qu'une femme inconnue vint les aborder; derrière elle, il y avait un nain minuscule qui se tenait droit sur ses petites jambes.

"Bonsoir, Mademoiselle et Monsieur. Je me nomme Mathilda Crow et voici mon ami Victor, je viens d'arriver en ville car je cherche ma petite soeur. Peut être pourriez-vous me renseigner, elle se nomme Elena."

* Décidément, je suis vraiment allée à la bonne adresse se disait Lisette*

Un air de satisfaction maquillait son visage, elle semblait persuadée de pouvoir ruser pour lui extirper quelques informations. Même un peu éméchée, elle voulait avoir l'impression de diriger la barque. Ce serait plutôt imprudent de prétendre connaître Elena...

- Vous ne vous êtes pas revues depuis longtemps ? L'individu que vous voyez travaille ici, il sera plus disposé à vous donner des infos... des informations que moi.

Lisette posa les coudes sur la table, puis observa le visage de l'inconnue au cas où elle arriverait à faire un lien quelconque... Elle s'était renseignée sur la famille d'Elena, mais le punch faisait la fête dans sa tête, dispersant ses connaissances aux quatre vents... alors autant chercher une aiguille dans une motte de foin. Elle n'entendit pas son corbeau croasser, il était sensible à tout ce qui était de l'ordre des ténèbres. Il s'agitait à l'extérieur en volant très bas pour que sa maitresse fasse attention à lui...en vain. Certains mythes, unissant les corbeaux et les cimetières, n'étaient pas totalement infondés...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iletaitunelune.forumactif.org
Terrence Dorian Kill
The Mad Hatter
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 06/12/2009

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 570 pièces d

MessageSujet: Re: Enquête pour l'Island News (libre viens qui veut !!!! :p)   Sam 12 Déc - 21:32

L'attention que Terrence portait à son collègue se dirigea rapidement sur le petit groupe d'individus venu chercher quelques renseignements. Composé d'une jeune femme à la chevelure rousse, nappée dans un élégant manteau couleur olive, et d'un nain qui l'était un peu moins car déguisé avec une tenue rouge et blanche qui laissait penser à un petit Père Noël en modèle réduit. Ce fut la demoiselle qui prit la parole, déclarant se nommer Mathilda Crow et avouant être à la recherche de sa petite soeur. Soeur qui n'était autre que Elena, il ne pouvait s'agir que de la Marraine en personne. Comme le hasard pouvait bien faire les choses, de temps à autres. C'est en tout cas ce que devait penser la jeune présentatrice embrumée par l'alcool, s'empressant par ailleurs de désigner le Chapelier, susceptible, d'après elle d'en savoir un peu plus à son sujet. Lorsque l'attention de l'inconnue se reporta sur lui, ce dernier frissonna légèrement, et préféra se concentrer sur sa tasse de thé. Tout en faisant couler les dernières gouttes du liquide chaud et aromatisé dans le fond de sa gorge, Terrence dévisagea avec curiosité l'étrange duo puis déposa sa tasse sur la table. Après avoir longuement tapoté les ongles contre la porcelaine, le serveur chapeauté releva les yeux vers la femme à la crinière flamboyante, changeant littéralement de sujet par rapport à l'affaire pour faire une remarque à son interlocutrice.

"Vous avez besoin de vous faire couper les cheveux."

Le Chapelier Fou reprit ensuite une autre tasse déjà remplie de thé, envoyant auparavant celle qu'il venait d'utiliser derrière lui, en direction du plongeur qui, pour une fois, la réceptionna comme un chef. Il fit couler deux morceaux du sucre et touilla le mélange coloré avec son petit doigt. La Marraine, en dehors de ses vantardises perpétuelles et ses élucubrations, ne lui avait jamais fait part d'une quelconque soeur, ni d'aucune personne de sa famille. On ne pouvait mettre cela sur le compte d'une volonté de rester discrète; Elena était très bavarde, en particulier lorsqu'elle se trouvait sous l'emprise de l'alcool ou de la drogue, un état assez habituel chez elle. La venue de cette femme se déclarant comme telle tombait pour ainsi dire à pic. La présentatrice improvisée journaliste ne souhaitait que des informations sur Elena. Arrive ensuite sa soeur aînée. Le tout dans un timing presque parfait. Quelle heure pouvait-il être ? Terrence décrocha la montre ancienne dorée de son chapeau haut-de-forme pour s'en rendre compte, et la remit à sa place en constatant qu'elle retardait encore. Il récupéra sa tasse de thé pour la porter à ses lèvres, acquiesçant un sourire aux deux inconnus et les toisant sur un ton ironique.

"Elena ne donne plus de nouvelles depuis un moment. Il faut croire qu'elle n'a pas un sens de la famille très développé, pour laisser ainsi sa chère soeur dans la déroute."

Le Chapelier leva les yeux au ciel avec un air étonné, tout en se régalant de sa boisson.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perséphone
Reine des damnés
Reine des damnés
avatar

Messages : 702
Date d'inscription : 29/11/2009
Localisation : 666 rue du Styx

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 575 prières

MessageSujet: Re: Enquête pour l'Island News (libre viens qui veut !!!! :p)   Dim 13 Déc - 0:41

"Elena ne donne plus de nouvelles depuis un moment. Il faut croire qu'elle n'a pas un sens de la famille très développé, pour laisser ainsi sa chère soeur dans la déroute."

En professionnelle de l'hypocrisie, Perséphone ressentit le ton ironique de ce chapelier farfelu. Qu'insinuait-il? Soupçonnait-il une imposture? Non, il ne fallait pas que demeure le moindre doute sur l'existence de la soeur d'Elena. Et puis, de quel droit critiquait-il sa coiffure, lui qui portait encore l'étiquette de son haut-de-forme? Tandis qu'elle prenait son air le plus mélancolique, les yeux de la déesse devinrent luisants. Elle pris place à la table de la présentatrice et du chapelier puis prit Hadès sur ses genoux. Des larmes perlaient au coin de ses yeux quand elle commença à leur raconter son histoire:

"Elena et moi n'avons jamais été très proches, vous savez, et cela depuis notre plus tendre enfance. Elle s'est toujours sentie exclue de notre famille et surtout de moi, car elle a toujours été si spéciale, si...............caractérielle. Elle s'est d'ailleurs bien moqué de moi quand je lui ai appris que je comptais entrer dans un cirque -voyez-vous, je suis contorsionniste et Victor est un boulet de canon humain-, mais malgré cela je l'aime et j'ai peur pour elle, si vous saviez........."

Perséphone cacha timidement ses larmes sous le masque de ses mains, puis releva la tête pour juger de l'impact de sa tirade sur son public : Terrence Dorian Kill avait les yeux levés au plafond dans un état proche de la méditation, mais Lisette semblait absorbée et attristée par son histoire (mais c'était peut-être du à son ivresse). Sortant un mouchoir de satin de son corsage, elle s'essuya les yeux, puis héla le barman ( tiens, ce sont encore les Graourtu qui tiennent ce bouge?) pour commander un cappuccino. Cette commande sortit le chapelier de sa rêverie, lequel s'empressa de lui conseiller de boire plutôt un thé à la cannelle et au citron. Un vieil adage dit: "à Rome fait comme les Romains". Perséphone sirota donc le thé en question que le chapelier lui servit -non sans vérifier discrètement au préalable si la tasse ne portait pas des traces de cyanure, car elle le connaissait ce gredin-. Car bien qu'elle même fut immortelle, si Mathilda Crow se faisait tuer, cela retarderait l'accomplissement de son plan. Tandis qu'elle buvait sa tasse, elle remarqua que Lisette la regardait avec compassion avec un sourire mi-aviné mi-niais. Elle reprit la parole:

"Voilà pourquoi je la cherche, j'ai peur qu'elle n'ait été entrainée dans un sacré pétrin, étant donné ce que l'on raconte sur elle partout en ville. Car elle a un gros point faible vous savez: elle ne résiste pas aux beaux parleurs. C'est d'ailleurs pourquoi je pense qu'elle aurait pu être endoctrinée par le dieu Arès que l'on dit si cruel."

Perséphone sentit frémir le plupart des clients de la taverne. Arès est un nom qui fait peur, de quoi refréner l'envie de ceux qui pourraient vouloir s'attaquer à Elena. Ses deux convives par contre, n'eurent aucune réaction visible; il faut être stupide pour ne pas avoir peur des dieux, surtout ceux comme Arès et elle, ceux que l'on juge maléfiques. Perséphone sortit son boitier à tabac en proposa aux deux naïfs qui refusèrent poliment ( T D Kill ne fumait que le chicha et Lisette prétexta qu'elle y était allergique). Elle alluma élégamment sa cigarette, puis, tout en expirant une longue volute de fumée, observa ses convives tout en réfléchissant à la marche à suivre pour faire définitivement échouer cette enquête.


Dernière édition par Perséphone le Dim 10 Jan - 19:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iletaitunefolie.forumzarbi.com/forum.htm
Lisette Heartless
Fille des ténèbres
Fille des ténèbres
avatar

Messages : 522
Date d'inscription : 13/11/2009
Age : 30
Localisation : A l'antenne IN

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 2300 pièces et 10 pts

MessageSujet: Re: Enquête pour l'Island News (libre viens qui veut !!!! :p)   Lun 14 Déc - 15:40

Quand Lisette sentit des larmes perler à ses yeux, elle les essuya soigneusement. L'alcool lui piquait les yeux. Ses yeux et ses oreilles étaient devenus très sensibles depuis qu'elle était devenue une vampire; à moins que ce ne soit depuis toujours... Gênée, elle resta malgré tout et entendit la détresse de Mathilda Crow. Quand elle entendit le nom d'Arès elle resta interdite, cherchant la personne à laquelle leur interlocutrice faisait référence, puis elle étouffa un petit rire moqueur. Quand Mathilda lui proposa de fumer, la vampire sentit le dégoût monter en elle, la fumée... elle ne supportait pas tellement, tout du moins quand c'était elle_même qui fumait.

- Merci pour cette cigarette, je dois m'absenter quelques minutes, je vous rejoins sous peu.

Elle se leva doucement toujours en souriant pour n'éveiller aucun soupçon, il fallait qu'elle arrive à reprendre le contrôle de ses sens. Pour se faire, il lui fallait du sang neuf, frais. Elle se rendit aux toilettes, où elle vit un elfe noir qui se lavait les mains. Elle avança vers lui et chuta "malencontreusement" sur la seule flaque d'eau au sol. Elle feignit de ne pouvoir se relever, l'elfe la regarda d'abord puis vint à son secours. Alors qu'il la prit par la taille, elle sourit et planta ses crocs dans son cou. L'elfe se débattit, mais elle eut raison de lui. Elle l'attira dans une cabine où elle épancha son désir. Elle se sentait purifiée à chaque gorgée. Le problème, c'était que personne ne devait savoir qu'elle était une vampire... jamais. Elle n'avait pas le coeur de le tuer... elle tira son corps vers elle, puis le balança par la fenêtre.

Il serait trop faible pour pouvoir se souvenir exactement de ce qui s'était passé, tout du moins il aurait des doutes. Du sang salissait un coin de sa robe, mais ce n'était pas très voyant, il fallait vraiment se pencher au dessus pour deviner. Lorsque son familier sentit l'odeur du sang, il se précipita vers la fenêtre où sa maitresse le gratifia d'une caresse. Il reprit son envol. Comme prévu, la vampire avait réalisé son petit "prélèvement" plutôt rapidement. Lorsqu'elle revint vers leur table, le chapelier ne semblait pas très à son aise (d'après ce qu'en déduisait Lisette), il devait en être au moins à sa cinquième tasse de thé.

Les deux inconnus étaient restés dans les mêmes positions, Mathilda avait presque fini de fumer sa cigarette. Lisette reprit place en pensant qu'être vampire avait ses bons côtés. La vampire avait été émue par le discours de cette étrangère, mais le doute s'insinuait en elle. Elena n'avait pas de soeur, les autorités l'auraient contactée sinon... Et puis cette histoire de dieux, c'était louche !


- Arès... un dieu, qu'est-ce qu'un "éventuel" dieu ferait d'Elena ?

Le mot éventuel évoquait bien le scepticisme de Lisette face à cette révélation qu'elle jugeait potentiellement peu crédible... Lisette voyait que Mathilda avait comme une gêne depuis qu'elle était arrivée... Sa perlexité augmenta quand le compagnon de cette dernière la fixa l'air mauvais. Lisette, loin de se dégonfler à présent, l'observa, puis se tourna vers le chapelier.

- Vous travaillez ici depuis longtemps? C'est la première fois que je vous rencontre, je m'excuse de ne pas m'être présentée plus tôt je suis Madame Heartless, Lise Heartless.
A son travail, elle avait abandonné son nom originel Lisette, le jugeant puéril et qui de plus, lui rappelait trop une certaine personne de son passé. "Lisette", quel prénom horrible pour une présentatrice... Le "ette", elle ne le supportait pas, et puis cette grand-mère qui avait abreuvé sa mère de toutes ces superstitions ridicules... Enfin, elle avait payé pour les méfaits qu'elle lui avait fait endurer. Le chapelier, toujours aussi agile, jetait des sucres dans sa tasse tout en regardant une montre qui semblait s'être arrêtée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iletaitunelune.forumactif.org
Terrence Dorian Kill
The Mad Hatter
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 06/12/2009

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 570 pièces d

MessageSujet: Re: Enquête pour l'Island News (libre viens qui veut !!!! :p)   Mer 16 Déc - 16:32

Après un mauvais regard à l'égard de Terrence, la jeune femme prit place à la table qu'il partageait avec la présentatrice, installant le nain de noël sur ses genoux, et commença son histoire sur un ton des plus nostalgiques, noyée dans un sentiment de profonde mélancolie. Des larmes scintillantes s'écoulaient de ses yeux au fur et à mesure que Mathilda expliquait sa relation conflictuelle avec sa prétendue soeur, leur difficulté à s'entendre et à se comprendre l'une et l'autre, et que malgré cette distance, son affection fraternelle n'en était nullement détériorée. Cette histoire était touchante. Le Chapelier Fou ne décrochait pas les yeux du plafond, continuant de siroter son thé, et ne paraissait pas très attentif. Décontracté, l'homme se demandait si sa montre retardait vraiment et si tel était le cas, il n'aurait peut-être pas à justifier sa petite pause auprès de ses patrons patibulaires. Tant mieux s'il en serait ainsi, car il n'aimait pas avoir affaire à eux; même si, malgré leurs nombreux avertissements, le serveur continuait à prendre des pauses au milieu de son service. Le thé ne pouvait pas attendre, tout comme le Temps. Ses réflexions furent interrompues lorsque la voix de Mathilda Crow demanda au barman un cappuccino. Monsieur Kill posa les yeux vers la cliente en poussant une tasse de thé vers elle.

"Je vous conseille de prendre un peu de thé, au lieu de cette boisson caféinée. Cela vous fera du bien. Vous verrez."

Terrence Dorian Kill laissa sa voisine prendre la porcelaine, après l'avoir longuement observée auparavant, et se mit en tailleur sur sa chaise. Suite à une première gorgée, Mathilda avoua alors la crainte qui l'avait obligée à se rendre à Elratrolith, annonçant le nom de Arès qui, d'après elle, s'avérait être un dieu pour le moins cruel. Quand bien même qu'il le fut ou pas, le Chapelier n'eût aucune réaction particulière à l'écoute de ce nom. A vrai dire, il ne s'intéressait pas beaucoup aux dieux et autres divinités, même s'ils étaient très présents dans les esprits des gens d'aujourd'hui. Quant à la réaction de la présentatrice, il crut un instant la voir ricaner en coin, mais n'en était pas sûr. Alors que la jeune femme rousse proposa à ses voisins une cigarette, ces derniers refusèrent à l'unisson, la demoiselle se contentant de la bonne excuse de l'allergie pour justifier son refus. Celle-ci pria Terrence et Mathilda de l'attendre quelques minutes, et prit la direction des toilettes avec un sourire. Sans doute allait-elle se refaire une beauté ou se rafraichir un peu, il fallait avouer qu'elle ne semblait pas à son aise durant le récit de leur invitée. Le Chapelier Fou ne tarda pas à partager cette désagréable sensation, il pouvait ressentir un certain malaise à rester aux côtés de Mathilda Crow. Pour se changer les idées, Monsieur Killinway prit une autre tasse de thé qu'il vida d'une traite dans le fond de sa gorge. Puis, constatant qu'il ne restait sur la table que des tasses vides, Terrence saisit la théière encore remplie de thé pour se servir à la marocaine; gardant une belle distance entre les porcelaines pour remplir adroitement la tasse du liquide aromatisé qui coulait comme un cylindre liquide et parfait. Il amena ensuite son thé devant lui pour en humer l'arôme et le siroter, dévisageant tour à tour l'étrangère et son nain.

"Vous savez, moi aussi, j'aime bien le cirque. Il m'arrive de jongler avec les verres ou les tasses pendant mon service. Après tout, ne sommes-nous pas tous des jongleurs ? Certains parviennent si bien à jongler avec les sentiments et les principes, on ne peut qu'en reconnaitre le talent !"

Terrence, souriant, mit une main sur le bord de son chapeau et hocha la tête comme pour féliciter Mathilda. Cette dernière lui jeta un regard noir devant un tel sous-entendu, si oppressant qu'un long frisson lui parcourut l'échine, l'obligeant à effacer son petit sourire innocent pour centrer son intention sur sa boisson chaude. Heureusement pour lui, la présentatrice revint finalement à leur table, mettant ainsi fin à cette atmosphère pesante que le Chapelier avait provoqué malgré lui. La jeune femme brune émit une interrogation non sans une tonalité qui laissait à penser qu'elle ne croyait pas un mot des paroles de Mathilda, avant de se tourner vers Monsieur Killinway pour en savoir un peu plus sur lui et se présenter à son tour, sous le nom de Lise Heartless. La demoiselle de la caméra, il ne s'était pas trompé, il s'agissait bien de cette présentatrice de télévision. Il était tout de même étrange de voir cette personnalité du petit écran dans un lieu pareil, même si c'était dans le cadre d'une enquête sur la Marraine. Le serveur prit du sucre pour en rajouter dans son thé et se présenta lui aussi.

"Terrence Killinway, pour vous servir, même si c'en est mon métier. Je ne saurais vous répondre, il y a longtemps que je n'ai plus de repères temporels. J'ai l'impression d'avoir travaillé ici depuis des années, pourtant ma montre ne cesse de me donner une date retardée !. Peut-être mérite-t-elle une bonne révision, les rouages doivent être bloqués..."

Le Chapelier Fou pivota légèrement sur lui-même pour réclamer du beurre à son collègue, et reprit tranquillement le liquide chaud, en touillant dans sa tasse avec le doigt.

"Je vous regarde souvent à la télévision. Vous avez un bien joli sourire, les gens se sentent mieux dès qu'ils vous voient vous adresser à eux, même lorsque vous annoncez de mauvaises nouvelles. Mais, n'est-ce pas un peu farfelu de parler à une caméra ? J'ai toujours trouvé ce concept un peu étrange..."

Il esquissa un sourire amusé avant de porter la porcelaine à ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perséphone
Reine des damnés
Reine des damnés
avatar

Messages : 702
Date d'inscription : 29/11/2009
Localisation : 666 rue du Styx

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 575 prières

MessageSujet: Re: Enquête pour l'Island News (libre viens qui veut !!!! :p)   Jeu 17 Déc - 15:00

Alors que Perséphone dégustait sa cigarette aux clous de girofle, et que Terrence Dorian Kill continuait à fixer le plafond comme s'il y distinguait des images merveilleuses, le Petit Chaperon Rouge prit congé d'eux et se dirigea vers les lieux d'aisance. "Une petite fringale sans doute" songea la déesse avec sarcasme. Le Chapelier ne semblait pas vouloir croiser le regard de Perséphone/Mathilda et avait en effet l'air plutôt mal à l'aise. Le doute persistait dans son esprit, il n'avait pas vraiment cru à sa pathétique histoire de soeurs fâchées. Il allait falloir utiliser les grands moyens, à savoir: un tiers. Bien que cela ne plaise pas à la déesse, elle allait devoir se servir de la jeune Lulla Rune..... Grâce à sa faculté d'ubiquité, Perséphone contacta simultanément sa disciple aux Enfers, lui expliqua la situation (après avoir du tenter d'échapper à ses marques d'affection irritantes) et lui demanda de venir au plus vite. Pendant cette transmission télépathique, Terrence Dorian Kill lança:


"Vous savez, moi aussi, j'aime bien le cirque. Il m'arrive de jongler avec les verres ou les tasses pendant mon service. Après tout, ne sommes-nous pas tous des jongleurs ? Certains parviennent si bien à jongler avec les sentiments et les principes, on ne peut qu'en reconnaitre le talent !"



La déesse ne put s'empêcher de le fusiller du regard; quel impudent! Oser lui faire une remarque si sardonique! Le sourire du Chapelier s'évanouit aussitôt, mais leur attention fut soudain détournée par le retour de Lisette alias Lise Heartless, qui semblait maintenant beaucoup plus détendue. Mais Perséphone remarqua tout de suite que la robe de la jeune vampiresse était tachée du sang de sa victime. Elle se crispa, affolée par cette odeur et cette vue alléchantes, enfonçant ses doigts dans la chair des ses cuisses pour se contenir. Hadès remarqua son trouble et en perçut lui aussi l'origine; il tenta alors d'apaiser son épouse tandis que le Chapelier indifférent, à ce changement d'humeur, proposa son aide à elle et à Lisette puis tenta de trouver une excuse à son côté attardé. Il fit aussi des remarques absurdes et dithyrambiques sur le travail de présentatrice de Lisette. La déesse était sur le point de craquer quand la porte de la taverne s'ouvrit et qu'une nouvelle cliente entra. Perséphone reconnu tout de suite Lulla, la blonde jeune fille à la noire robe de poupée.


"Mais enfin, Johanna! Que fais-tu là? Je t'avais demandé de nous attendre à l'entrée de la cité!"


La jeune fille, lui lançant un regard énamouré, lui avoua qu'elle s'inquiétait pour elle et qu'elle avait hâte d'en savoir plus sur la recherche d'Elena. Perséphone, soulagée de cette apparition, se tourna vers ses deux convives pour leur expliquer:


"Je vous présente Johanna Spider, la benjamine de notre troupe, c'est une trapéziste. Elle m'aide à retrouver ma soeur, car c'était également une amie à elle."


Lulla/Johanna attrapa une chaise et se joignit à eux, et commença, comme à son habitude, à bavarder. Elle entreprit la lourde tâche que lui avait assignée sa mistress, à savoir raconter de faux souvenirs d'enfance. La déesse fut ravie de constater à quelle point Lulla mentait bien, elle avait tout de suite réussi à provoquer la sympathie de ses auditeurs qui, amusés par ses histoires, riaient avec elle. "J'ai enfin trouvé une utilité à cette petite idiote" constata la déesse. Il y avait plusieurs autres clients qui négligeaient leurs boissons et conversations pour écouter les divagations mensongères de Lulla. Par habitude, Perséphone caressait Hadès, mais caresser un nain est quelque chose d'assez étrange, c'est pourquoi le Chapelier lui lança un regard interloqué. Prise sur le fait, la déesse leur expliqua que le nain Victor était son mari et qu'il avait mal à la tête. Elle perçut également le regard noir que Lulla lança à Hadès. "Ne gâche pas tout avec ta jalousie, petite peste!", tel fut l'ordre qu'elle envoya mentalement à la jeune fille qui reprit tout de suite le cours de ses histoire. Perséphone finit son thé qui avait refroidi, tout en contemplant le charme opéré par Lulla sur ses deux victimes.


Dernière édition par Perséphone le Dim 10 Jan - 20:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iletaitunefolie.forumzarbi.com/forum.htm
Trame Hole
Ecrivain sentimental
Ecrivain sentimental
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 16/12/2009
Localisation : Dans un encrier

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 445 pièces d

MessageSujet: Re: Enquête pour l'Island News (libre viens qui veut !!!! :p)   Ven 18 Déc - 17:45

Trame s'arrêta devant la porte de l'auberge, les sourcils froncés. Barlowe lui avait indiqué l'adresse, afin qu'il prenne des notes sur l'état peu fréquentable du bâtiment. Mais pourquoi l'avoir envoyé alors que tout le monde connaissait la réputation de l'endroit ? L'éditeur lui avait rétorqué qu'il valait mieux voir de ses propres yeux et qu'une chronique sur la Taverne des Trois Voleurs atteindrait des plafonds de vente mémorables.

Le jeune homme n'avait pas eu de problème de transport. Un marchand de laine s'était gentiment proposé de l'amener à destination, non sans recommandation :
"Je serais vous je ferais gaffe derrière moi..." Mais Trame n'était pas du genre à avoir peur, alors, il poussa la porte (et s'essuya la main de suite).

La puanteur de l'endroit le prit à la gorge. Sueur, crasse, vieille bière: toutes ces senteurs emplissaient l'air et imprégnaient les vêtements. Le jeune homme jeta un coup d'oeil à la ronde et découvrit une faune aussi diverse que rocambolesque. Trolls, humains, lackans de toutes sortes, nains ou fées frayaient ensemble, riaient, pavoisaient, s'aguichaient, chuchotaient ; Trame se sentait tout étourdi. Il s'avança au comptoir et attendit que quelqu'un prenne sa commande.

Il sortir son livre de sa sacoche de cuir, ainsi qu'une plume et un flacon d''encre émeraude. Il suçota un instant sa plume, l'air rêveur. Puis, il soupira : l'inspiration ne venait toujours pas. Il entreprit alors de noter sur un parchemin les impressions que lui inspirait l'auberge. Il releva la tête et s'impatienta, personne ne venait s'occuper de lui. Il observa alors de plus près les gens aux alentours et son regard accrocha une petite troupe bigarrée au fond de la salle. Une très belle jeune femme était assise sur une chaise, entourant de ses bras un nain sur ses genoux. Ce dernier était déguisé en Père Noël. A coté se tenait une très jeune fille vêtue d'une robe à franfreluche, blonde, et qui semblait babiller avec beaucoup d'humeur, puis venait un drôle d'individu au chapeau haut de forme, qui se versait sans arrêt du thé -ce qui donna soif au pauvre Trame- et une autre jeune fille complétait le groupe, l'air morose, le teint très pâle, de longs cheveux châtain clair dans lesquels se mêlaient des reflets roux dus à la lumière des bougies. Cette dernière leva les yeux, croisant ceux de Trame l'espace d'une seconde. Celui-ci se sentit tout drôle. Il baissa la tête, ses oreilles bourdonnaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glauqueries.canalblog.com
Lisette Heartless
Fille des ténèbres
Fille des ténèbres
avatar

Messages : 522
Date d'inscription : 13/11/2009
Age : 30
Localisation : A l'antenne IN

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 2300 pièces et 10 pts

MessageSujet: Re: Enquête pour l'Island News (libre viens qui veut !!!! :p)   Dim 20 Déc - 1:38

Lisette entendit la remarque de Terrence sur les caméras, lui fit un sourire honnête qui signifiait qu'elle reconnaissait que d'un certain côté cela pouvait apparaître un peu étrange de ne pas s'adresser à une véritable personne. Elle ne fit aucun commentaire quand il lui dit que son sourire faisait plaisir aux gens, elle ne voulait pas lui montrer, non ça elle ne le voulait pas... elle ne voulait pas lui montrer que cela la touchait. Ainsi il s'appelait Terrence Dorian KIll: voilà un nom qui a une certaine classe, pensa t-elle. Elle laissa briller au fond de ses yeux malgré tout, une lueur de sympathie.Elle remarqua que Mathilda était plutôt crispée et qu'elle.. caressait son nain comme un petit chien...Cela doit être un mari trop serviable...

La première fois qu'elle vit la trapéziste, elle rit puis en tapant le plat de sa main contre la table, elle lui avoua qu'elle en avait marre de tout ce cirque, c'était le cas de le dire. Cela causa un bref silence qui fut bientôt comblé par de longs récits que cette femme créait avec autant de facilité qu'une araignée avec sa toile. Son côté maitre de la situation se laissa abuser un instant. Elle rit, partagea un bon moment, puis remarqua un homme se tenant à l'écart. Elle se demanda comment elle l'avait remarqué.. sans doute parce qu'il tenait entre ses mains une plume.
Avant même qu'elle ne lui demande si elle ne l'avait pas vu quelque part (bien que cela lui paraisse étrange), il baissa la tête.

* Je dois me tromper ce n'est pas le poète qu'un collègue a eu, il y a quelques mois...*

Elle détourna son attention, mais se sentit encore observée... Cette fois, c'était plutôt pesant.... Elle vit de loin deux trolls qui observaient la foule sans se presser comme s'il tentait d'apposer une étiquette sur quelqu'un.

* C'est mauvais.. très mauvais*

-Très bien mademoiselle la dresseuse ((elle oublia qu'elle était trapéziste), je dois vous prendre congé. Contente d'avoir fait votre connaissance, si vous savez quelque chose sur Elena, rendez-vous à Tandorel près d'une grande tour à l'IN.

Elle se leva en regardant de nouveau cet homme au bonnet blanc, qui se cachait derrière sa plume. Il écrivait, semblait-il quelque chose.. Pas le temps d'être curieuse, la vampire traversa la salle et salua poliment les vigiles qui cherchaient qui avait pu mettre l'elfe dans un tel état... Elle partit sans payer ses consommations, elle était trop pressée. Lorsque cet écrivain regarderait au sol, il verrait un mot que Lisette avait laissé tomber "Es-tu poète?", c'étaient les seuls mots qu'elle avait eu le temps d'écrire avant de commencer à sortir de la taverne...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iletaitunelune.forumactif.org
Baltazard Gold
Rescapé de mon passé
avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 18/12/2009
Age : 31
Localisation : Aux enfers

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 200 pièces d'or

MessageSujet: Re: Enquête pour l'Island News (libre viens qui veut !!!! :p)   Dim 20 Déc - 13:23

Baltazard venait de sortir d'un petite maison située non loin de la Taverne des Trois Voleurs. Comme si de rien n'était, il marcha tranquillement dans la rue et disparu dans la foule. Quelque secondes plus tard, un riche brigand sortit a son tour de la petite maison en hurlant. On venait de lui voler tout l'argent qu'il avait lui-même volé a un aristocrate. Quelle ironie. Le brigand fouilla la foule du regard, cherchant a repérer le jeune homme aux cheveux noirs qui avait ouvert son coffre-fort comme par magie. Un vieil homme passa sans se presser derrière lui et se dirigea vers la Taverne des Trois voleurs. Ce vieil homme, c'était Baltazard. Bien entendu, il avait changé d'âge pour plus de discrétion. Il avait quand même horreur de venir ici.

*-Tout ces voleurs, ces brigands, ces ivrognes.... Ils ne méritent même pas de vivre, ils ne font que perturber l'équilibre. Cette ville est le contraire même de la mienne, une ville chaotique. J'ai bien fait de venir rétablir quelques bourses....*

Changeant a nouveau d'age, il reprit sa forme habituelle et remonta légèrement ses lunettes sur son front. S'il n'avait pas ressenti la présence de sa Gardienne, Baltazard serait parti aussi vite qu'il était venu. Sa Gardienne était Perséphone, maitresse des enfers. Et il avait conclu un marché équitable avec cette dernière. L'Avare soupira. Après plusieurs décennies a amasser de l'argent, il savait une chose: ne jamais rester trop longtemps sur les lieux du vol. Mais là, il avait vraiment envie de revoir sa Gardienne. Cela faisait combien de temps? 5 ans? 10 ans? Baltazard perdait le fil des années. Il entra donc dans la Taverne des Trois voleurs, dont le nom lui-même donnait envie à L'Avare de la ruiner. L'intérieur était comme il l'avait imaginé, empli de débauche. Plusieurs races de créatures bavassaient dans une atmosphère joyeuse et légèrement soulignée par l'odeur de l'alcool.

Heureusement, aucun de ses semblables, les Avares, n'était ici. Baltazard ne voulait pas être pris pour un ivrogne qui ne respecte pas ses fonctions. Il sentit la présence de Perséphone au fond de la salle. Une jeune femme étrange, qui semblait ne pas être humaine selon l'impression de Baltazard, allait partir. Visiblement, Perséphone semblait avoir de l'intérêt pour elle. Il se modela rapidement un visage d'homme d'affaire et approcha d'un troll.

-Dites-moi, combien d'or seriez-vous prêt a accepter pour empêcher cette jolie jeune femme de partir?

-Tu me parles dans mon langage, étranger! Pour 100 pièces d'or, je fait ce que tu me dis de faire.

-120 et vous la retenez pendant une heure.

-Marché conclu!!

Le troll empocha donc les 120 pièces d'or que Baltazard venait juste de dérober à un Lackan passant prés de lui. La massive créature bloqua donc la porte à la jeune femme qui semblait être l'intérêt de Perséphone. L'air de rien, L'Avare n'avait toujours pas regardé avec qui était sa Gardienne. Il s'appuya sur un mur, sachant parfaitement que Perséphone allait le repérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trame Hole
Ecrivain sentimental
Ecrivain sentimental
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 16/12/2009
Localisation : Dans un encrier

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 445 pièces d

MessageSujet: Re: Enquête pour l'Island News (libre viens qui veut !!!! :p)   Dim 20 Déc - 13:36

On avait finalement servi Trame d'une bière dorée et d'un ragoût douteux. Il écrivit sur sa feuille : "La Taverne des Trois Voleurs n'est décidément pas un endroit gastronomique. Les serveurs sont lents à la détente, et qui a déjà vu des trolls rapides et efficaces ? Ne parlons pas de ce qu'ils servent à manger. La gamelle que j'ai l'obligeance de consommer est d'une couleur grisâtre, d'une consistance grumeleuse, avec des morceaux oranges flottant à la surface comme de vains canards s'efforçant d'échapper au coup de fourchette. Seul plus: la bière, dont une spécialité, la Bravadore : petite bière maltée aux particules d'or..."

Soudain il sentit un frôlement : la jeune femme qu'il avait croisé des yeux il y avait un moment s'en allait. Il eut un sursaut et ne put s'empêcher de la regarder partir, comme une sorte de fantôme dans l'atmosphère enfumée de la pièce. Il se frotta les yeux, soupira et retourna à son ragoût. Il prit une cuillerée, la huma, plissa le nez, et la mit dans sa bouche. Il avala d'un trait, les joues gonflées. "Ragoût=vomi" ajouta-t-il malheureusement dans sa chronique.

Il balaya la taverne du regard, aperçut le groupe au fond de la salle, qui lui semblait bien insipide sans la jeune femme au teint pâle, et finalement regarda ses pieds. Au sol il vit un petit papier légèrement froissé. Il le ramassa et lu "Es-tu poète ?" Son sang se glaça. Il se traita de tous les noms, remballa ses affaires, laissa un peu d'argent sur la comptoir et traversa la pièce. Un troll bloquait la porte, et un autre serrait la jeune femme, qu'il pensait être partie, d'un peu trop près. Un homme était appuyé nonchalamment contre un mur et observait la scène d'un air cynique.

-Halte là ! Lâchez cette fille ! eut-il l'audace de s'exclamer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glauqueries.canalblog.com
Terrence Dorian Kill
The Mad Hatter
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 06/12/2009

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 570 pièces d

MessageSujet: Re: Enquête pour l'Island News (libre viens qui veut !!!! :p)   Dim 20 Déc - 15:36

Une nouvelle cliente avait fait son apparition dans la Taverne des Trois Voleurs, une jeune demoiselle à la chevelure dorée, vêtue d'une robe noire qui la faisait apparaître comme une poupée de taille humaine. Cette jeune fille vint rejoindre la table que le Chapelier Fou partageait avec Lise, le nain déguisé en père noël et Mathilda. Celle-ci l'a reconnu et, comme surprise par sa présence, la présenta à ses voisins de table sous le nom de Johanna Spider, une autre membre de leur troupe de cirque. Bavarde, un peu trop, la nouvelle venue entama une discussion avec Terrence et la présentatrice à propos de vieux souvenirs d'enfance heureux, parfois drôles, qui ne manquèrent pas d'amuser les individus présents autour de la table. Comme dotée d'un charisme incroyable, cette jeune fille parvint à attirer l'intention de son auditoire, qui s'étalait déjà à l'ensemble de la taverne où quelques clients avaient levé une oreille pour entendre quelques parties de son histoire. Entre deux sourires amusés, Monsieur Kill prit la théière pour la boire, sans se donner la peine de servir la boisson dans une tasse, ne souhaitant pas perdre une miette de la conversation. Toutefois son regard émeraude croisa un étrange rituel que Mathilda Crow attribuait à son nain Victor, en effet la jeune femme était en train de le caresser, et ce fut sans doute le regard interrogateur du Chapelier qui la poussa à expliquer qu'il s'agissait en réalité de son mari, et que celui-ci avait quelques maux de tête.

Après quelques nouvelles anecdotes amusantes, Lise Heartless annonça qu'elle désirait prendre congé et, saluant tout le monde, se leva en direction de la sortie. Terrence continua de boire le thé à travers la théiére, qu'il élevait de plus en plus haut pour voir s'il parvenait à faire couler le liquide dans sa bouche sans en mettre ailleurs. C'est alors qu'il fut interrompu par une petite agitation se déroulant dans son dos. Habitué à ce genre de chose depuis qu'il travaillait ici, le Chapelier voulut finir sa boisson sans plus s'en soucier, mais se trouva malgré tout forcé de se retourner lorsqu'il entendit une voix qui réclamait courageusement de lâcher une fille. Celle-ci n'était autre que Lise, tenue comme une fine feuille de salade entre deux gros pains qui s'avéraient être deux trolls, visiblement déterminés à ne pas laisser la présentatrice s'éclipser de l'établissement. Quant à celui qui souhaitait voler au secours de l'imprudente, il était loin d'avoir la carrure suffisante pour s'opposer à de telles brutes. Terrence connaissait que trop bien le caractère bourru que pouvaient avoir ces créatures, mais il ne pouvait se résoudre à laisser des bagarres se dérouler au sein de la Taverne, même s'il en était coutume. Qui s'occupe de réparer les dégâts causés par ces petites confrontations ? Lui, évidemment. Monsieur Killinway déposa la théière sur la table et fit un sourire aux jeunes femmes et au nain.

"Encore des problèmes, veuillez m'excuser... Et ne piquez pas ma théière !"

Il se redressa, remit tranquillement son chapeau sur sa tête et quitta la table pour se diriger vers la porte de sortie. Au passage, il croisa le regard d'un homme à la chevelure ébène, des lunettes colorés sur le nez, en train d'observer la scène du coin de l'oeil, appuyé contre le mur et visiblement décidé à ne rien faire. Le troll que le jeune homme avait interpellé le dévisagea de haut, sans être plus perturbé par l'ordre qu'il venait de lui donner. Sans doute inconscient à ce moment là du danger qu'un troll pouvait représenter, Terrence vint se poster au beau milieu de la confrontation et leva les mains pour essayer d'apaiser l'atmosphère, un sourire forcé aux lèvres.

"Messieurs, puis-je connaître le motif d'une telle agitation ? Vous gênez les clients."

Reportant son intention sur le troll qui retenait la présentatrice comme s'il s'agissait d'une simple poupée de chiffon, le serveur plaça les poings sur ses hanches et se mit sur la pointe des pieds pour essayer de se mettre à niveau du personnage qu'il toisa comme pour le sermonner, malgré le contraste de leur carrure respective qui faisait passer le Chapelier pour un ridicule insecte par rapport à l'apparence patibulaire de ce troll.

"Votre mère ne vous a-t-elle jamais appris qu'il y a de meilleures façons de se comporter avec une dame ? Vous seriez bien aimable d'écouter ce que monsieur vient de vous demander, et de relâcher cette jeune fille pour la laisser partir d'ici."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perséphone
Reine des damnés
Reine des damnés
avatar

Messages : 702
Date d'inscription : 29/11/2009
Localisation : 666 rue du Styx

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 575 prières

MessageSujet: Re: Enquête pour l'Island News (libre viens qui veut !!!! :p)   Dim 20 Déc - 16:56

La jeune vampiresse semblait un peu perturbée par les jacassements de l'insupportable Lulla et prit congé d'eux pour la deuxième fois. Elle se dirigea vers la sortie en même temps qu'entrait un étrange personnage. Dès que le nouvel arrivant entra dans la taverne, Perséphone n'eut même pas besoin de se retourner pour le reconnaître: *Ah ce bon vieux Baltazard Gold, cela faisait longtemps!*. Elle ne fit pourtant pas mine de le reconnaître devant les convives, mais ne put s'empêcher de remarquer que celui-ci s'entretenait avec l'un des trolls qui travaillaient à la Taverne des Trois Voleurs. La déesse sourit intérieurement en se demandant ce que ce magouilleur professionnel envisageait de faire. Baltazard l'avait sûrement reconnue et devait tenter de l'aider; Perséphone lui envoya mentalement un clin d'oeil et elle le vit tout de suite après sourire comme un gamin satisfait de ses turbulences.

C'est alors que deux trolls (dont l'un de ceux qui venaient de s'entretenir avec la banquier)barrèrent le passage à Lisette. Aussitôt, un jeune client de la taverne, qui était resté silencieux jusqu'à présent (la déesse le connaissait sous le nom de Trame Hole, un célèbre écrivain), s'interposa pour secourir le jeune vampiresse. Le Chapelier lui-même abandonna son précieux thé pour intervenir sous un voile de bienséance et de politesse. Perséphone ne put que sourire en constatant l'iniquité des adversaires: deux grands trolls face deux petits humains malingres. Elle remarqua que l'Avare lui aussi observait la scène d'un air amusé. Hadès ricanait dans sa barbe et Lulla avait plaqué ses mains devant ses yeux visiblement intimidée par cette scène pourtant cocasse.
La déesse décidée à intervenir pour régler cette affaire, s'avança d'un pas majestueux vers les querelleurs et se plaça au milieu d'eux:

"Calmez-vous messieurs! Je suis sûre que nos amis trolls ne feront aucun mal à Lise Heartless. Allez, retournez vous assoir..............Lise, est-ce que ça va? Revenez à notre table, je vais vous offrir une bonne tasse de thé, vous n'avez pas l'air dans votre assiette. Que ces trolls sont irrespectueux et brutaux!"

Perséphone entraina donc Lisette en le prenant par le bras, percevant bien la confusion de la jeune femme. Hadès se faufila jusqu'au comptoir et cria pour commander du thé au taulier. Le Chapelier, descendu de ses grands chevaux les accompagna jusqu'à leur table. Trame Hole n'avait pas bougé, comme s'il était déçu de n'avoir pas secouru Lisette lui-même. La déesse perçu en effet qu'il avait un petit faible pour la vampiresse, elle l'invita donc à sa joindre à eux.
Les musiciens reprirent leur chanson (c'était le groupe Naheulbeuk, l'un des plus fameux boys-bands d'Elratrolith) et chacun replongea le nez dans sa chope ou sa tasse. Lulla Rune avait pris Lisette dans ses bras pour la réconforter. Perséphone fronça les sourcils: elle ne lui avait pas demandé de faire ça. La réponse lui apparut clairement: Luna Rune avait pris la place de Lulla; on ne peut pas prévoir à l'avance un changement de la personnalité de la jeune fille. Malheureusement, seule Lulla était sous l'emprise de la déesse, Luna la défiait constamment.
Elle envoya un regard d'aide à Baltazard Gold qui s'avança alors vers eux. La déesse prit la parole:

"Lulla, regarde qui est là! C'est notre prestidigitateur, Bernard Mold!! Vous verriez comment il manipule les pièces d'or, c'est impressionnant!"

_________________


Dernière édition par Perséphone le Sam 16 Jan - 15:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iletaitunefolie.forumzarbi.com/forum.htm
Lisette Heartless
Fille des ténèbres
Fille des ténèbres
avatar

Messages : 522
Date d'inscription : 13/11/2009
Age : 30
Localisation : A l'antenne IN

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 2300 pièces et 10 pts

MessageSujet: i pas besoin de dé   Dim 20 Déc - 21:14

La vampire fixait le troll qui la soulevait au dessus du sol comme une brindille Elle tint bon; pire, elle le fixa dans les yeux, ce qui l'irrita. A cet instant, elle vit le jeune homme à qui elle avait laissé un papier lever des yeux vers elle. Il pressait les deux trolls de la laisser tranquille sans plus attendre. Elle pencha la tête sur le côté comme pour marquer une sorte d'affaiblissement faussé. Après tout s'ils cherchaient un vampire, elle n'avait qu'à leur offrir une humaine frêle. Le troll relâcha un peu la pression mais ne daigna pas la délivrer, un vrai panier de crabe. Lisette se tortilla puis réussit à tirer un de ses bras, bras qu'elle envoya dans l'épaule de son empêcheur de tourner en rond. Même si elle se sentait en danger, dans le fond c'était ce qu'elle aimait, c'était peut être la raison à son attachement au show business: elle aimait les conflits.

La situation néanmoins était plutôt critique... Le corbeau de Lisette comme un vautour faisait des cercles en croassant avant de s'abattre sur un homme resté un peu à l'écart. Cet homme portait une veste en velours noir et s'était approché comme l'écrivain assez récemment de la Taverne. Le corbeau reprit de l'altitude juste au dessus de la tête de cet homme comme s'il cherchait à le distraire... Terrence, en bon gentleman, redemanda aux trolls de la laisser partir, elle se sentit soulagée pour l'écrivain qui avait pris sa défense...

"Calmez-vous messieurs! Je suis sûre que nos amis trolls ne feront aucun mal à Lise Heartless. Allez, retournez vous assoir..............Lise, est-ce que ça va? Revenez à notre table, je vais vous offrir une bonne tasse de thé, vous n'avez pas l'air dans votre assiette. Que ces trolls sont irrespectueux et brutaux!"

Lise Heartless eut tout juste le temps de hocher la tête, le troll qui la maintenait la balança au sol, frustré. La vampire se rétablit sur ses jambes sans encombres; mais alors qu'elle récapitulait ce qui s'était passé, un bras se saisit d'elle. Elle décolla du sol rapidement, c'était Mathilda qui l'entrainait dans la taverne. Elle invita au passage celui qui avait été attaqué par le corbeau et l'écrivain qui s'était courageusement interposé. La vampire n'aimait pas cela, elle n'aimait pas qu'on la force à rentrer. Elle tira sur son bras pour le ramener à elle avec autant d'énergie que de confusion. Que pensait-elle de toutes ces personnes? La vampire n'en savait rien, mais une chose était sûre, elle ne voulait se laisser démonter par personne. Tout s'était toujours passé comme elle l'entendait...ou presque. Alors qu'elle pensait à cela, une jeune femme blonde la prit dans ses bras...

- C'est bon, tu peux me lâcher sinon je vais vraiment mourir là !...

Elle avait dit cette phrase sans y penser, comme cela... Avant que la porte ne se referme, pendant que le groupe de musique jouait, une ombre noire se posa sur l'une des poutres de la taverne. Lisette sourit, grâce à la vision de l'animal, elle pourrait peut-être découvrir des choses... Elle ne perçut pas l'agitation de Perséphone mais apprit le nom de cet homme à la veste noire...Monsieur Mold.. Lisette en avait assez de tout ce doute et devenait peu à peu plus sûre d'elle comme une éponge se gorgeant d'eau.ow]- Merci tout le monde sinon ... Les trolls sont si souvent nerveux. (elle les regarda et parla plus fort) Ils ne savent pas faire la différence entre les personnes, souvent il y a des malentendus alors merci.

* Bon ça c'est fait....*

Lisette repensa à toute cette scène comme d'un ralenti, le chapelier semblait être de source fiable, ces gens du cirque gagnaient peu à peu son attention et cet écrivain si courageux l'avait séduite bien qu'il soit un peu trop mystérieux...[/color]

* Quoi qu'il arrive, je dois garder des cartes cachées*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iletaitunelune.forumactif.org
Baltazard Gold
Rescapé de mon passé
avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 18/12/2009
Age : 31
Localisation : Aux enfers

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 200 pièces d'or

MessageSujet: Re: Enquête pour l'Island News (libre viens qui veut !!!! :p)   Dim 20 Déc - 22:09

Baltazard lâcha un soupir. Le troll avait bien fait ce qu'il attendait de lui, et avait coincé la jeune femme avec un de ses amis. Ils ne voulurent pas la lâcher, respectant le marché conclu avec l'Avare. Sa Gardienne semblait avoir pris une apparence de substitution, mais même ainsi, elle était magnifique. Un nain était a ses pieds, surement Hadès. Attablé avec eux, Il y avait Lulla Rune (ou Luna, c'était difficile de deviner) et un homme assez élégant coiffé d'un chapeau Haut-de-forme. Soudain, un audacieux jeune homme s'approcha des deux trolls qui retenaient la jeune femme. C'était un geste extrêmement courageux, car peu de gens se seraient ainsi dirigés vers deux massives créatures pour secourir une inconnue. Baltazard hocha la tête respectueusement. Mais la jeune femme commença à se débattre tandis qu'un oiseau étrange s'abattit sur l'Avare.

*- Que.... Cette oiseau n'est pas normal. Je vais devoir lui donner une leçon...*

Evitant les serres acérées de l'oiseau, qui se révélait être un corbeau, Baltazard lui assena un coup de poing à une vitesse surnaturelle. L'oiseau s'écrasa pitoyablement sur un mur avant de reprendre son envol, s'agitait au-dessus de l'Avare puis partir pour aller se cacher. La scène n'avait pris que deux secondes, peu de personnes l'avaient aperçue. Baltazard se retourna pour croiser le regard de l'homme au chapeau haut-de-forme qui allait prêter main forte aux autres. Il était toujours aussi impassible. Rien n'avait changé son expression depuis son entrée ici. Epoussetant sa veste, il entendit à peine les échanges qui se produisaient avec les deux trolls. Perséphone avait donc reprit sa cible en main. Baltazard sourit. Sa Gardienne lui en devait encore une.

S'appuyant une nouvelle fois contre le mur, tandis que Perséphone invitait tous ces étranges personnages autour de sa table. La musique reprit, et Baltazard remonta ses lunettes avant de laisser errer son regard vers le groupe et une lueur de surprise infime passa dans ses yeux en voyant Lulla serrer la jeune femme dans ses bras pour la réconforter. C'était donc Luna qui avait reprit le contrôle du corps. Perséphone allait avoir besoin d'aide. et justement, celle-ci lui adressa un regard qui voulait tout dire. L'Avare s'approcha donc, une expression toujours nonchalante sur le visage, pendant que la jeune femme parlait.

-Merci tout le monde sinon ... Les trolls sont si souvent nerveux. (elle les regarda et parla plus fort) Ils ne savent pas faire la différence entre les personnes, souvent il y a des malentendus alors merci.

Ce fut au tour de Perséphone de prendre la parole. Mais juste avant, Baltazard sourit intérieurment en écoutant les propos de la jeune femme. Elle n'y avait vu que du feu.

"Lulla, regarde qui est là! C'est notre prestidigitateur, Bernard Mold!! Vous verriez comment il manipule les pièces d'or, c'est impressionnant!"

*-Bernard Mold? Cette chére Perséphone manque d'inspiration ces temps-ci.... Elle veut du grand spectacle? Elle veut que j'occupe Luna? Et bien, elle sera servit...*

Baltazard commença par faire un geste de salutations a la petite troupe. Il montra sa bouche, puis fit de grand geste. Tout le monde avait surement compris qu'il était muet! L'Avare était rusé, la seule façon de ne pas se tromper avec les faux noms de ses alliés ou avec leurs fausses occupations était de se faire passer pour un muet! Il sortit premièrement un sou de sa poche, le montra a tout le monde puis le jeta en l'air. Mais il ne retomba pas. Ses spectateurs fouillèrent la taverne du regard mais aucune trace du sou. Baltazard eut un faux sourire bienfaisant, puis s'approcha de Luna. Il mit sa main derrière son oreille, et en ressortit le sou! L'avare s'inclina devant le groupe, puis indiqua silencieusement à Luna de se mettre en face de lui. Il avait réussit a la distraire, il fallait continuer. Et avec ça, il remportait un peu plus la confiance et l'admiration des autres.

Baltazard sortit un petit coffre de nulle part. Celui-ci était fermé à clé. La dite clé, Baltazard la jeta par la fenêtre. D'un geste théatral, il ouvrit le coffre juste en passant la main dessus! A l'intérieur du coffre, sept pièces d'or attendaient sagement. L'Avare jongla habilement avec, tout en les échangeant parfois avec Luna qui, ayant de bon réflexes, se prenait au jeu. Après plusieurs minutes, il stoppa son petit numéro et recompta les pièces d'or. Il les montra aux autres, qui virent qu'il n'y en avait que six sur les sept du début! Baltazard termina le spectacle en ouvrant la théière et en récupérant a l'intérieur la pièce manquante. Se courbant sous les applaudissements, Baltazard espéra que Luna avait était remplacée par Lulla pendant ce temps car sinon il ne pourrait rien faire d'autre....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trame Hole
Ecrivain sentimental
Ecrivain sentimental
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 16/12/2009
Localisation : Dans un encrier

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 445 pièces d

MessageSujet: Re: Enquête pour l'Island News (libre viens qui veut !!!! :p)   Lun 21 Déc - 15:13

Trame se sentit soudainement bête après avoir interpellé le troll. Il pesait 60 kilos, avait autant de muscles qu'une théière, au contraire du troll qui était épais comme un tronc d'arbre et avait des bras d'acier. La jeune femme se tortillait vainement et Trame vit les gros points du deuxième troll s'avancer vers lui. Il pâlit. Heureusement, un étrange homme au grand chapeau s'interposa et fit cesser le grabuge. La très belle femme que Trame avait remarquée au fond de la salle, celle qui avait un nain sur ces genoux, arriva tout sourire et prit la frêle victime par le bras. Elle l'invita à se rasseoir à leur table, et invita de même Trame, qui hocha la tête. Peut-être cela lui rapporterait de quoi écrire une histoire ?
Ils s'asseyaient tous autour de la table, quand Mathilda -ainsi s'appelait celle qui l'avait invité- s'exclama : "Lulla, regarde qui est là ! C'est notre prestidigitateur, Bernanrd Mold ! Vous verriez comment il manipule les pièces d'or, c'est impressionnant !" Lulla était la jeune fille blonde du groupe, qui avait l'air de prendre Lisette, la jeune femme qu'il aimait observer, en affection. Le prestidigitateur se fit un devoir de montrer quelques uns de ses tours, dont un très réussi: le coup de la pièce dans la théière ! Néanmoins, Trame ne se sentait pas à l'aise. Ce Bernard n'avait quand même pas levé le petit doigt pour aider Lisette lorsqu'elle était en prise avec les trolls. Cette dernière avait d'ailleurs l'air suspicieux. Il lui fit un timide sourire et lui demanda: :

- Je ne sais pas pour vous, mais ces gens ne m'ont pas l'air très sympathiques...


Dernière édition par Trame H. le Mar 29 Déc - 20:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glauqueries.canalblog.com
Terrence Dorian Kill
The Mad Hatter
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 06/12/2009

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 570 pièces d

MessageSujet: Re: Enquête pour l'Island News (libre viens qui veut !!!! :p)   Mar 29 Déc - 15:46

Mathilda Crow vint à son tour raisonner les trolls qui retenaient la présentatrice et, invitant cette dernière à retourner à leur table, laissa là les deux créatures, résolues assez facilement de ne plus continuer ainsi leurs brutalités. Le Chapelier raccompagna les deux jeunes femmes, la première ayant aimablement invité l'écrivain à se joindre à eux. Arrivés à la fameuse table où les attendaient Victor et Johanna, cette dernière décolla de sa chaise pour venir serrer Lise dans ses bras d'un geste réconfortant, celle-ci répliqua ironiquement avant de se libérer de cette emprise. Elle remercia ensuite ses voisins et critiqua haut et fort les trolls afin qu'ils puissent entendre ce qu'elle pensait d'eux. Pendant ce temps, Terrence s'était rassis en tailleur sur sa chaise, tandis que l'écrivain trouva timidement sa place autour de la table. Mathilda prit ensuite la parole, remarquant la venue d'un nouveau membre de leur troupe de cirque, Bernard Mold, et expliqua à ses convives son habilité pour ce qui est de manipuler les pièces d'or. Celui-ci s'approcha de la table, Terrence reconnu alors l'homme qui avait assisté à la scène sans avoir fait un seul mouvement pour venir en aide à la présentatrice. Et il ne semblait pas seul à l'avoir remarqué, car l'écrivain l'observa de la même façon.

Le nouvel invité fit des mouvements pour faire comprendre qu'il était muet, et se lança dans un tour de prestidigitation en sortant une pièce qu'il envoya en l'air mais qui ne vint jamais retrouver le sol, et la fit apparaître finalement derrière l'oreille de Johanna. Bernard Mold continua avec la trapéziste qu'il fit lever pour la poster devant lui. Un coffre sorti de nul part dont il jeta la clé par la fenêtre, il l'ouvrit facilement en passant une main devant le cadenas, d'où il sorti des pièces d'or avec lesquelles il jongla avec la jeune fille, avant de présenter ses outils de jonglerie à la table. Tout le monde remarqua qu'il en manquait une, et le prestidigitateur l'a fit sortir de la théière du Chapelier Fou. Tandis que toutes les spectateurs applaudirent l'homme aux lunettes, Terrence dévisagea sa théière, curieux de savoir comment avait-il pu faire sortir une pièce de là. Il retira le couvercle, le remit, le retira à nouveau, dans l'espoir d'y trouver lui aussi quelques objets, et finit par observer le fond de la porcelaine au cas où celle-ci aurait un fond caché. Concentré sur cette incompréhension, le serveur entendit brièvement l'écrivain s'adresser à Lise Heartless. Le Chapelier Fou s'exprima à son tour, les yeux toujours plongés dans sa théière, sur un tout autre sujet.

"Je devrais prendre des cours auprès de votre prestidigitateur, je m'ennuierais moins ici, avec ma théière."

Relevant les yeux, Terrence pu constater à quel point cette troupe commençait à envahir la table. Cela faisait beaucoup de membres, réunis au même endroit, pour on ne sait quelles raisons d'ailleurs. Un autre serveur venait d'amener un autre service à thé, comme l'avait demandé Mathilda, qui se mit à remplir les tasses étant donné que celui assis à leur table était trop occupé avec la sienne. Celui-ci souffla à l'intérieur de sa théière et reprit.

"Etonnant comme le hasard fait bien les choses. Voila toute la troupe de cirque réunie à cette table ou presque ! Vous produisez-vous dans les environs d'Elratrolith ? C'est un drôle d'endroit pour un spectacle de ce type..."

Killinway haussa les épaules avec un air innocent, avant de tourner la tête vers l'écrivain qui, en prenant sa tasse, présentait quelques tâches vertes au niveau de ses mains, et lui sourit.

"C'était courageux de votre part, venir en aide à cette chère Lise face à deux trolls. Ce n'est pas le genre de créatures à se montrer très coopératives d'ordinaire. Mis à part l'or et les boissons, il n'y a pas grand chose permettant de traiter affaire avec eux."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perséphone
Reine des damnés
Reine des damnés
avatar

Messages : 702
Date d'inscription : 29/11/2009
Localisation : 666 rue du Styx

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 575 prières

MessageSujet: Re: Enquête pour l'Island News (libre viens qui veut !!!! :p)   Mer 30 Déc - 1:31

Les tours de prestidigitateur de Baltazard Gold (toujours aussi doué, depuis le temps!) avaient porté leurs fruits: Luna avait rendu sa place à Lulla et ne narguerait plus Perséphone en prenant Lisette dans ses bras. A son réveil, la jeune fille avait les yeux écarquillés et mis un moment à se rappeler de se qu'elle faisait là. La déesse entendit le chapelier lui dire:

"Je devrais prendre des cours auprès de votre prestidigitateur, je m'ennuierais moins ici, avec ma théière."


*Oh, c'est sûr qu'il pourrait en bouleverser des choses, le fieffé coquin!* se dit Perséphone, souriant intérieurement. Tous les convives semblaient s'être apaisés, les trolls étaient repartis, sans doute dans l'arrière-cuisine, où les habitués "chassaient le dragon" comme on dit. Un thé leur fut servi et la musique repris sur l'estrade; chacun semblait soulagé de l'issue de la querelle. Tous sauf un, Terrence Dorian Kill, qui continuait de jacasser et de porter des accusations implicites autour d'un hasard étrangement façonné. La pilule était donc un peu trop grosse pour être avalée, il allait donc falloir employer les grands moyens pour isoler la jeune vampiresse et lui ôter cette idée d'enquête. La déesse inspira, rassemblant ses forces, puis entama un contrôle mental sur Lisette. Elle lui intima l'ordre de se lever, de s'excuser auprès des convives, puis de s'éloigner de la table. Aussitôt ordonné, aussitôt fait. Perséphone se leva à son tour, pris un air soucieux et dit aux autres:

"Je crois que cette histoire a chamboulé cette jeune fille, je vais aller lui parler, veuillez m'excuser quelques minutes."

Sur ce, elle suivit Lisette qui -sur ses ordres- quittait la pièce d'un pas mal assuré. La jeune fille, étant donné son niveau d'esprit, était très difficile à manipuler, la déesse utilisait donc son pouvoir avec beaucoup d'intensité pour parvenir à la contrôler. Elle fit signe à Hadès de rester dans la taverne (afin d'éloigner les soupçons), puis s'éloigna en entrainant Lisette avec elle. Perséphone la conduisit dans la cour arrière du bar où il n'y avait pas âme qui vive. Elle arrêta sa marche puis ancra son regard dans celui de Lisette, déstructurant ainsi le lien de contrôle mental. La jeune fille sembla déboussolée, regardant tout autour d'elle pour identifier le lieu, en vain, apparemment. La déesse lui prit les épaules et les tint fermement entre ses doigts, puis lui expliqua:

"Nous sommes derrière la Taverne des Trois Voleurs, je t'ai amenée ici pour te parler en privé d'une affaire urgente qui ne concerne que nous deux."

Lisette, encore un peu dans le flou, ne réagit pas tout de suite. Elle tenta de recouvrir ses esprits, et, une fois ceux-ci éclaircis, elle lança un regard soupçonneux à la déesse, qui se mit à se justifier:

"Tu l'auras deviné, je ne suis pas celle que je prétends être. Je ne te veux aucun mal, sois-en sûre, mais je veux juste te prévenir d'une chose: ta quête est semée d'embûches (la preuve!), la personne que tu cherches est dangereuse, tu ne dois en aucun cas tenter un rapprochement avec elle."

_________________


Dernière édition par Perséphone le Sam 16 Jan - 15:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iletaitunefolie.forumzarbi.com/forum.htm
Lisette Heartless
Fille des ténèbres
Fille des ténèbres
avatar

Messages : 522
Date d'inscription : 13/11/2009
Age : 30
Localisation : A l'antenne IN

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 2300 pièces et 10 pts

MessageSujet: Re: Enquête pour l'Island News (libre viens qui veut !!!! :p)   Jeu 31 Déc - 13:55

L'écrivain parla à Lisette de son ressenti, elle cacha son assertion comme savent le faire tous les journalistes lorsqu'ils veulent rester neutres. Elle lui murmura juste que ici dans cette ville beaucoup étaient de cette trempe tout en veillant à ce que ses dires ne soient pas entendus. Elle ne parla pas davantage, car elle vit le chapelier la regardait, il devait avoir remarqué sa messe basse mais pas son contenu. La vampire savait être discrète lorsqu'il le fallait. Discrètement, elle voulut vite établir un contact avec Rec, son corbeau. Elle le sentit blessé, quelque part dans la pièce. La colère la gagna, elle se leva, n'eut aucun mal pour le retrouver et revint à table. Elle prit l'oiseau qui revenait peu à peu à lui sur ses genoux afin qu'il puisse se reposer un moment.

Elle se demandait qui avait osé lever la main sur son familier. Après vérification de son collier, elle vit que la minuscule caméra n'était pas endommagée. Mine de rien, elle balaya les convives à table pour tenter d'établir qui cherchait à lui nuire. Son corbeau lui permettait de mener ses reportages, sans lui cela lui serait plus difficile mais pas impossible. Alors que la méfiance regagnait du terrain, elle sentit une profonde impulsion prendre le contrôle de ses sens. Elle renvoya le premier assaut mais céda au deuxième. Contre son gré, elle se leva. Contre son gré, elle ne ramassa pas Rec qui glissa vers le plancher puis se remit sur ses pattes. Contre son gré, elle quitta la table en s'excusant. Elle laissa cette force la commander et revenait par à coups pour être plus puissante, mais chacune de ses protestations se soldait par un échec...

Elle voulait parler mais sa bouche le lui défendait. Elle voulait revenir sur ses pas, mais cela lui était impossible. Elle se jura de se venger de la personne qui usait de façon répétée de ce sort si dérangeant. Ses pensées fusionnèrent pour donner un seul mot "Dégage". Ses pieds tremblaient des suites de sa lutte incessante et lorsqu'elle arriva dans la cour; la pression se relâcha d'un coup. Comme elle forçait pour se libérer, elle sentit que sa tête tournait encore lorsque Mathilda vint la voir. Cette femme voulait lui parlait d'une affaire sérieuse... Lisette était en colère qu'elle ait pu réussir à se faire dominer par quelqu'un mais écouta avec attention ce qu'elle avait à lui dire...

Là dessus elle éclata de rire comme s'il s'agissait d'une blague:


- Je crois ma chère que tu ne connais pas ma chaîne comme tu ne me connais pas. Tu peux sans doute gouverner pendant un temps mon esprit mais crois tu que je me soumettrai à tes voeux comme un chien à son maître?
Ses yeux devinrent rouges, une envie de sang la submergeait, la colère sans doute l'avait envenimée. Lisette n'avait plus bu beaucoup de sang depuis longtemps, mais ce sang d'immortel, ce sang d'elfe noir lui collait encore au palais. Elle avait en plus une envie folle de recommencer, oui comme cette soirée là où elle s'était jetée sur sa grand-mère...

- Je suis loin d'être ce chien... Cette enquête sera résolue peut-être pas aujourd'hui ni demain, mais elle sera remise plus tard... Sois en sûre ! Tu ne me veux pas de mal; hé bien j'en suis ravie car moi là, en cet instant, ce n'est pas le cas... Ne cherche pas à me nuire, tu entends et si tu recommences ce petit tour, je laisserai ma colère s'échapper entièrement et ça tu ne sais pas ce que ça signifie encore...

Rec finit par revenir en boitillant, il déploya ses ailes et se posa sur l'épaule de Lisette qui tout en regardant Mathilda, appuya sur le bouton rouge du collier du corbeau. Elle sourit, convaincue qu'on n'oserait rien contre elle si tout était enregistré de toute manière. Les images de la petite caméra étaient retransmises à la tour de l'IN sur Tandorel sur l'ordinateur de Lisette. Lisette menaçait de dévoiler son secret à une inconnue, cela ne lui était encore pas arrivé comme cela ne lui était pas arrivé qu'on la commande de la sorte... Elle retourna sur ses pas avec l'envie de quitter cet endroit, après tout elle ne trouvait rien et elle avait des affaires urgentes à régler...

Elle voulait retrouver Elwin d'une manière ou d'une autre et connaître chacun de ses points faibles. Elle pensait souvent à lui et ces pensées l'agaçaient. Elle ne savait si elle voulait le voir mort ou près d'elle... De toute façon, il lui faudrait le revoir pour pouvoir se décider. Se rendre à Palmalis serait une escale nécessaire à cette rencontre, là bas elle pourrait découvrir plus qu'elle ne savait... Elle devait se rendre en ces lieux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iletaitunelune.forumactif.org
Baltazard Gold
Rescapé de mon passé
avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 18/12/2009
Age : 31
Localisation : Aux enfers

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 200 pièces d'or

MessageSujet: Re: Enquête pour l'Island News (libre viens qui veut !!!! :p)   Jeu 31 Déc - 17:45

Baltazard vit avec soulagement Lulla retourner à sa place avec un air confus. Bien. Cela voulait dire que tout était retourné à la normale dans son corps. L'Avare resta aussi neutre qu'avant, les mains dans les poches. La situation l'amusait beaucoup. Cela faisait longtemp que Perséphone ne l'avait pas lié à une de ses machinations diaboliques. L'homme au chapeau haut-de-forme avait particulierment était étonné par le coup de la théière. C'était un simple tour consistant à user de la vitesse surnaturelle dont il était doté pour glisser la pièce dans la théière tandis que tout les regards étaient attirés vers les autres pièces avec lesquelles il jonglait. Un jeu d'Avare. Les convives avaient peut-être l'impression que Baltazard était dans leurs pensées, mais celui-ci surveillait chaque fait et geste. Ses oreilles étaient prêtes à entendre n'importe quel chuchotement. D'ailleurs, il entendit une curieuse petite conversation entre l'homme qui semblait étre un écrivain et la femme qui semblait être une des nombreuses proies de sa Gardienne.

- Je ne sais pas pour vous, mais ces gens ne m'ont pas l'air très sympathiques...

-Dans la ville, beaucoup sont de cette trempe...


Baltazard fronça les sourcils l'espace d'un instant. L'homme au chapeau en rajouta une couche, juste après s'étre émerveillé des talents de prestidigitateur du Faux Muet, et l'Avare sut que tout le monde se doutait de quelque chose. Trop tard, c'était bien trop tard. Quand Perséphone attrapait quelqu'un dans ses filets, elle ne lachait pas le morceau si facilement. Baltazard était pareil quand il s'agissait d'argent. Rétablir un peu plus l'équilibre avec quelques pièces était nécessaire. Baltazard continua néanmoins d'être prêt à toute éventualité. Soudain, La femme qui intéressait tant Perséphone se leva pour revenir avec un corbeau. Et ce Corbeau était l'oiseau qui l'avait attaqué. Un mince sourire apparut sur les lèvres de l'Avare. Sa vue perçante avait déja repéré un mini-camera sur le collier de le dit oiseau. Cela lui servirait pour plus tard.

*-Une journaliste. Lisette. De l'Island News. Tant de choses qui ne me viennent a l'esprit que maintenant. C'est dommage....Mais.. Que... Ah... Perséphone, tu es vraiment un génie du contrôle mental.*

Baltazard avait en effet ressenti un perturbation mentale vers Lisette, car il avait un niveau d'esprit très élevé. Et il avait raison, car Lisette se leva juste après, s'excusa, puis sortit de la pièce. L'Avare vit ensuite Perséphone qui partait à sa suite. Maligne. Mais pas prudente. Un seul regard vers les deux zigotos lui aurait suffit pour voir qu'il suffisait d'un rien pour qu'eux aussi la suivent. Sortant rapidement plusieurs pièces de sous la table, Baltazard jongla avec pour divertir les convives. Les pièces semblaient rebondir sur le plafond, certaines restèrent collées pour ensuite se décoller. Les faisant tournoyer, descendre, tourbillonner, passer entre plusieurs obstacles, L'Avare jeta un discret coup d'oeil vers où était parties les deux femmes. Lisette en ressortit bien plus tard, et en un clin d'oeil, Baltazard sut que quelque chose n'allait pas. Arrêtant son tour, il se leva et décida que la mascarade avait assez duré.

-Je doit m'absenter un moment, le voulez-vous. Lulla, Hadès, surveillait-les. Je m'occupe de la maîtresse et de Lisette. Ah, et, préparez-vous à toute éventualité.

Les deux autres acquiesquèrent, connaissant l'habileté de L'Avare. Ni une, ni deux, Baltazard se changea en vieillard et passa en coup de vent près de Lisette. Il donna l'impression d'étre aller se servir un verre, alors qu'en fait il avait user des ses talents de voleur pour arracher la mini-camera du Corbeau. C'était inutile si elle était allumée, puisque l'Avare n'avait pas prit son vrai visage. Se métamorphosant cette fois en gamin, il s'approcha d'un homme ivre.

-Monsieur, Monsieur! Je vous vends ce gadget pour seulement six pièces d'or!

-Hips! Je... Hips! Marché conclu, gamin! Hips!


Le saoul attrapa la mini-caméra puis s'effondra par terre, ivre mort. Baltazard en profita pour le soulager de quelques piéces, seulement toute sa bourse, puis reprit sa forme normale. Il avait préparé le terrain pour les actions de Perséphone, et d'un geste envoya un pièce voler jusque dans le verrou de la porte qui se bloqua. L'air de rien, il attrapa une chope sur la table et la leva pour porter un toast.

-Longue vie a Perséphone, reine des enfers!

-Longue vie a Perséphone!!! Hip Hip Hip, Hourra!


Buvant un peu de sa chope, Baltazard resta au aguets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trame Hole
Ecrivain sentimental
Ecrivain sentimental
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 16/12/2009
Localisation : Dans un encrier

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 445 pièces d

MessageSujet: Re: Enquête pour l'Island News (libre viens qui veut !!!! :p)   Sam 2 Jan - 15:32

"Dans la ville, beaucoup sont de cette trempe..." répondit mystérieusement Lisette. Trame resta songeur. La jeune femme se leva soudainement et revint s'asseoir avec un corbeau sur ses genoux. Le pauvre oiseau avait l'air bien fatigué. Trame se remit alors à penser à feu Georges, un beau chat roux empaillé depuis deux ans chez sa mère.

Les convives autour de la table semblaient tous un peu nerveux. L'étrange homme au chapeau, Terrence, laissa échapper d'un ton mi-figue mi-raisin qu'il aimerait bien prendre des cours de presdigitation afin de moins s'ennuyer. Le jeune chroniqueur leva la tête vers Bernard Mold. Ce dernier souriait étrangement à la magnifique femme qui s'était interposée lors de la prise de Lisette par les trolls. Trame fronça les sourcils. Il se sentait mal à l'aise, comme s'il s'était fourré dans un guet-apens, et Dieu savait qu'il avait horreur des pièges. On l'avait acculé contre un mur, il devait avoir dix ans, et ses petits camarade lui avait craché dessus. Il en gardait un souvenir cuisant qui le démangeait à chaque fois qu'il y pensait. Il se gratta la tête et porta sa tasse de thé à ses lèvres.

"C'était courageux de votre part : venir en aide à cette chère Lise face à deux trolls. Ce n'est pas le genre de créatures à se montrer très coopératives d'ordinaire. Mis à part l'or et les boissons, il n'y a pas grand chose permettant de traiter affaire avec eux", énonça Terrence. Trame lui sourit et haussa les épaules. Sous le regard insistant de son interlocuteur, il se mit en devoir d'aligner quelques mots :

-Oh, ce n'était rien. Je n'allais pas laisser une jeune femme se faire martyriser par deux trolls sans rien faire.

Il émit un petit rire gêné et reprit en chuchotant :

- J'ai l'impression d'avoir mis les pieds dans un plat empoisonné. Me prendriez-vous pour un fou si je vous disais que je soupçonne ce Bernard et la bonne femme avec son nain d'en vouloir à cette Lise ? Cette situation me laisse perplexe. Néanmoins, ça me donnera un peu de matière pour mon roman...

Il tourna la tête vers sa voisine, mais cette dernière avait disparu ! "Je crois que cette histoire a chamboulé cette jeune fille, je vais aller lui parler, veuillez m'excuser quelques minutes", émit la très belle femme (Mathilda, Trame s'en souvint finalement). Il s'interrogea. La jeune femme avait eu plus l'air suspicieux que chamboulé. Il jeta un oeil à Terrence, se leva et lança à la cantonnade :

-Merci pour tout, merci pour le thé, mais je dois m'en aller, des affaires m'attendent et il fait déjà nuit. A bientôt, peut-être !

Il traversa la pièce enfumée, chancela sur une flaque de bière, évita qu'un homme aviné ne chut sur son épaule, poussa la porte et se retrouva dehors. Il respira l'air frais et leva la tête. L'on pouvait apercevoir le Tournelune, la grosse étoile rose et brillante qui, comme son nom l'indique, semblait tourner autour de la Lune, au fur et à mesure de ses différentes formes. Trame héla une voiture tirée par deux gris, monta à l'intérieur et s'en fut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glauqueries.canalblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Enquête pour l'Island News (libre viens qui veut !!!! :p)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Enquête pour l'Island News (libre viens qui veut !!!! :p)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jouer pour passer le temps [Libre ]
» Petite promenade pour se détendre (libre)
» LE SENAT MET SOUS ENQUÊTE POUR CITOYENNETÉ TOUS SES MEMBRES ET LES MINISTRES
» PETITION POUR QUE DANIEL RECUPERE SON CHIEN MENACE EUTHA
» Pour la première fois... [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les contes de la Lune noire :: Les coulisses du forum :: Les archives des contes de la lune noire-
Sauter vers: