Les contes de la Lune noire
Salut à toi compagnon surfeur, les habitants de la Lune noire te souhaite la bienvenue. Si cet environnement te plaît, n'hésite pas à nous rejoindre ^^


Et si derrière les faits se cachait une autre vérité...
 
AccueilportailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bal(l)ade et inspiration (Free entrance :D)

Aller en bas 
AuteurMessage
Trame Hole
Ecrivain sentimental
Ecrivain sentimental
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 16/12/2009
Localisation : Dans un encrier

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 445 pièces d

MessageSujet: Bal(l)ade et inspiration (Free entrance :D)   Jeu 14 Jan - 18:31

Trame se reposait sur un banc, la tête en arrière, goûtant les derniers rayons de soleil de la soirée. Il entendait au loin le foisonnement de la foule, qui venait de la Place de la Lyre, où se donnait un festival, dit le Réveil de la Lyre. Il aimait toujours y faire un tour. Généralement, il découvrait de bons musiciens, des tailleurs de plumes renommés auprès desquels il renflouait son stock d'écrivain, des jongleurs et autres personnages intéressants, qui lui donnaient matière à parler, penser et composer.

Le jardin était d'un calme olympien, si l'on omettait le bruit de la fête. Il percevait le doux murmure du vent, le bruissement des feuillages, les quelques rires étouffés des amoureux qui venaient se câliner dans les buissons, et, le zonzonnement des insectes. Il sortit une plume d'oie bleue de sa besace, de l'encre verte, et, sur un rouleau de papirétrus -un papier fait avec la feuille du Abrétrus Gingola Burnus que l'on trouvait à Vallamdoum- il nota quelques vers, qu'il utiliserait en tant qu'entrée en matière de sa prochaine chronique : Le Doux Temps des Fêtes à Lalamnir, par Trame Hole.

C'est assis sur un banc, et goûtant le soleil,
Que j'écoute Lalamnir soupirer de liesse.
Le doux temps des joies, quand la Lyre se réveille,
Vient adoucir notre coeur comme une caresse.

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glauqueries.canalblog.com
Thésie Gold
Mi-figue, Mi-raisin
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 14/01/2010
Localisation : Lalamnir

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 100 pièces d'or

MessageSujet: Re: Bal(l)ade et inspiration (Free entrance :D)   Ven 15 Jan - 23:52

Thésie se promenait autour de l'étang, admirant au passage les étoiles qui se reflétaient dans le liquide noir et silencieux. Elle sortit une cigarette au chèvrefeuille et l'alluma. La cendre incandescente faisait un point dans l'obscurité, seul phare dans tout le parc. Ses talons claquaient sur la poussière du sol, et parfois, elle laissait une main errer parmi les roseaux ou les herbes hautes, se délectant de leur fraîcheur et dérangeant au passage des familles d'insectes et de grenouilles. On entendait la rumeur de la fête de la Lyre, qui durait toute la nuit comme elle avait duré tout le jour. Ses sens en alerte, elle sentit une odeur qui lui plaisait bien. Celle musquée d'un homme mélangée à celle plus acide de l'encre. Son odorat développé se devait à son coté-souris. On peut avoir un coté torturé, un coté rock-star, elle, elle avait un coté souris. D'ailleurs, elle sourit.

Elle s'approcha près d'un banc et découvrit une forme allongée. C'était Trame, un de ses amis mortel, qui écrivait divinement. Elle achetait à chaque fois ses chroniques et les dévorait.

- Trame, chuchota-t-elle.

Rien ne bougea. Le bougre dormait profondément. Elle le secoua un peu, et il marmonna :

- Oh non ! Pas Lisette ! J'irai chercher mon chat, oui, Georges, Geooooorges...

Et il ronfla. Thésie fit la moue et lui donna une claque, ce qui réveilla tout à fait le garçon.

- Hein ? Que, quoi, d'où ?

Quand il reconnut son amie, il émit un long soupir de soulagement et lui offrit ses bras, dans lesquels elle vint se réfugier.

- Alors, ma souris préférée, quel beau vent t'amène ? Quelle voile a guidé ton bateau jusqu'à moi ?
- Je me promenais, c'est tout, et je t'ai vu.
- Dis-moi, tu n'aurais pas un chagrin d'amour, par hasard ? Lorsque tu t'aggrippes à moi comme une moule à son rocher, c'est qu'un beau garçon t'a dit adieu.
- Oh ! Ne me parle plus des mortels ! Et elle fit un geste de la main comme pour chasser les mouches.
- Soit. Mais j'ai deviné !
- Pas du tout ! Après John, je n'ai plus eu d'aventures du tout ! Abstinence, totale ! Non, en fait, ce qui me tracasse, c'est Baltazard...
- Tu me parles souvent de ton frère, mais je ne l'ai jamais vu ! Je ne comprends pas qu'il soit si célèbre et que son nom ne me dise presque rien !
- Il se tient invisible. Ce qui me tracasse, donc, c'est qu'il est allé se fourré dans une drôle d'affaire à la Taverne des Trois Voleurs... juste au moment où tu y étais pour ta chronique, et j'ai peur que cela te cause du tort.
- Mais, je ne l'ai même pas vu !
- Oh si, il se faisait appeler Bernard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glauqueries.canalblog.com
Louis de Pointe du Lac
Enfant des Ténèbres
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 27/12/2009

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 510 pièces d

MessageSujet: Re: Bal(l)ade et inspiration (Free entrance :D)   Sam 16 Jan - 2:45

Le vampire Louis, avait toujours été un grand mélomane. Il lui arrivait de rester des nuits entières à écouter en boucle les fluctuations pianistiques de la merveilleusement troublante Apassionata de Ludwig Van Beethoven. La musique a un effet cathartique avait écrit Aristote. Pour Louis, elle était le seul plaisir sensoriel innocent que lui permettait son existence de vampire. C'est pourquoi chaque année, il se rendait avec plaisir au festival du Réveil de la Lyre, à Lalamnir. Bien sûr, la foule qui y affluait était un véritable supplice de tentations pour ses sens vampiriques. Mais Louis aimait tellement la musique qu'il lui arrivait d'oublier jusqu'à l'odeur du sang, son rythme accrut par la peur, son goût à nul autre semblable.....
Louis chassa ces pensées ignobles de son esprit et reprit sa promenade dans les sentiers tortueux du Jardin des Esthètes. Il avait d'ailleurs été l'un des pionniers de sa création, il y avait de cela cent cinquante ans. Louis était ravi de voir que le lieu avait conservé son charme à la fois champêtre et sophistiqué. Du Jardin, il pouvait entendre la musique au loin.

"Le son de la trompette est si délicieux,
Dans ces soirs solennels de célestes vendanges,
Qu'il s'infiltre comme une extase dans tous ceux
Dont elle chante les louanges"

Il n'y avait vraiment que la poésie qui puisse décrire ainsi toute la beauté que diffusaient les ondes musicales. Il s'arrêta devant une structure végétale représentant un spectre, ce qui le replongea instantanément dans des pensées mélancoliques. C'est alors qu'il aperçut deux jeunes gens assis sur un banc de pierre et qui semblaient en grande discussion. Il crut reconnaitre le jeune homme qui avait pris la jeune femme dans ses bras. Louis s'approcha un peu plus pour tenter de se souvenir de son identité. Oui, il le connaissait: c'était Trame Hole le célèbre écrivain; Louis avait dévoré ses romans et ses recueils de poésie. Le vampire ne put s'empêche de s'avancer vers le couple et de s'adresser au poète:

-Bien le bonjour Mr Hole. Je tenais juste à vous signifier mon admiration à l'égard de votre oeuvre. Il m'arrive parfois moi même de faire danser ma plume. Je me nomme Louis de Pointe de Lac, pour vous servir.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trame Hole
Ecrivain sentimental
Ecrivain sentimental
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 16/12/2009
Localisation : Dans un encrier

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 445 pièces d

MessageSujet: Re: Bal(l)ade et inspiration (Free entrance :D)   Sam 16 Jan - 22:13

Trame ne put s'empêcher d'afficher un air surpris lorsque ce Louis lui exprima son admiration. Il repoussa gentiment Thésie qui prenait de la place sur ses genoux, et bredouilla une réponse :

- Oh, et bien, je vous remercie. Vous écrivez, vous aussi ? Vous publiez ?

Trame remarqua la beauté étrange de son interlocuteur. D'une grande élégance, de grands yeux verts et un air profondément mélancolique, Louis avait assurément plus le profil d'un poète que lui, Trame Hole, débraillé et les mains tâchées d'encre.

- Cela vous plairait que je vous montre mes derniers vers ? demanda-t-il soudainement.

Thésie bailla ostensiblement, et se présenta en tendant la main :

- Je suis Thésie Gold, enchantée ! Vous êtes vraiment bel homme, Monsieur De la Pointe du Lac ! J'aimerais bien que vous me montriez quelques unes de vos poésies, celles de Trame sont toujours belles, mais je commence à bien connaître sa plume...

Elle défit ses tresses et une cascade de cheveux blond lune retombèrent en mèches désordonnées et folles. Les ombres des feuillages se dessinaient sur sa chevelure claire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glauqueries.canalblog.com
Baltazard Gold
Rescapé de mon passé
avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 18/12/2009
Age : 31
Localisation : Aux enfers

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 200 pièces d'or

MessageSujet: Re: Bal(l)ade et inspiration (Free entrance :D)   Sam 16 Jan - 23:10

Baltazard errait parmi les festivités du Réveil de la Lyre. Son regard cacher par des lunettes aux verres ronds et bleues examiné chaque détail. Il cherchait comme toujours une potentielle source d'argents. L'argent. Chose sacré pour un Avare. Baltazard se devait de protéger l'équillibre en amassant le plus d'argent possible. Ainsi, l'argent qui causait du tort a tant de gens allait être sous la borne garde des centaines d'avares qui exercent dans les différends pays et mondes. Baltazard ne voyait le solution qu'ainsi, comme des milliers d'autres avant-lui. Il soupira en voyant que tout le monde autours de lui s'amusait et pas lui. Difficile de s'amuser en étant un Immortel a qui ont a confiés une mission d'aparrence belliqueuse mais juste. En soupirant, il repensa a sa jeune soeur. Il n'avait plus eu de nouvelles d'elle depuis plusieurs années. Théséda est vraiment son plus grand bonnheur et son plus grand malheur. Si seulement elle avait accepter de suivre la formation d'avare avant de s'enfuir. Les choses aurait peut'etre était différente. Quand il y pensait, il avait honte d'avoir une soeur aussi inconsciente. En ruminant ses sombres pensées, l'avare arriva bientôt au Jardin des Esthétes. Il n'aurait jamais du venir a cette féte. Mais chaque année, il se faisait un devoir d'y venir pour flairer une éventuelle affaire. Marchant sur un sentier, il regarda la lune et la défia de son regard posé et réfléchis. Puis il baissa la téte et commença a jouer avec une piéce d'or. Il faisait toujours ça quand il était contrarié ou nerveux. Baltazard s'alluma une cigarette sortant de ses propres industries et fuma essayant d'oublier sa peine.

*-La lune est tellement belle ce soir. Avec des "Si", ont pourrait construire une échelle la reliant a la terre ferme. Lune miroitante sur la surface du lac, Réve miroitant dans un esprit désespérés....*

Dans ses déambulations, il arriva bientot prêt d'un banc ou plusieurs personnes étaient rassemblé. Il passa dabord devant sans y préter attention puis s'arréta quelques métres plus loin, le dos aux trois autres. Il souffla un nuage de fumée, dans le silence ambiant. Baltazard n'avait pas révé. Cette odeur, cette voix, ces cheveux blonds comme ceux de sa mére qu'il n'avait pas connu..... Théséda. Il entendit également la voix d'un homme vaguement rencontré dans une taverne a Elatrolith. Se retournant et jetant sa cigarette a terre, il remonta ses lunettes, tic gardé de son enfance. Il fixait Théséda avec insistance. Elle avait grandis. Baltazard ne savait que faire. Cette soeur qui lui tenait téte, cette soeur qui avait toujours été le contraire de lui-méme... Cette soeur contre qui Scrooge l'avait mit en garde.

-* Scrooge..... Je respecte ta sagesse mais j'ai du mal a croire en tes paroles... "Vous étes les deux faces d'une piéce de monnaie, l'une généreuse et aimante, l'autre avare et indifférend". Telles sont ses paroles.*

L'avare resta ainsi en face des trois autres, lisant la stupeur sur le visage de l'écrivain et de Théséda mais l'autre individu assez élégant n'eut aucun geste de surprise. Baltazard ferma les yeux puis rangea la piéce d'or qu'il tenait.

-Théséda......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thésie Gold
Mi-figue, Mi-raisin
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 14/01/2010
Localisation : Lalamnir

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 100 pièces d'or

MessageSujet: Re: Bal(l)ade et inspiration (Free entrance :D)   Sam 16 Jan - 23:33

Trame et Thésie restèrent muets, Louis, indifférent. La personne qui se tenait devant eux n'était autre que Baltazard Gold !

- Théséda... murmura-t-il.

Cette dernière déglutit et s'approcha de lui. Cela faisait de nombreuses années qu'elle ne l'avait pas vu. Cela faisait aussi longtemps qu'elle ne piochait plus dans son coffre. Il n'avait guère changé. Toujours les même lunettes bleues et le même air suffisant, que démentaient, si l'on observait bien, son regard, triste comme un chien battu. "Tes lunettes ne te cachent pas", pensa-t-elle.

- Balt' ! s'exclama-t-elle. C'est toi ?! Cela fait si longtemps ! Comment vas-tu ?

Elle osa piquer une bise sur sa joue, et celui-ci sursauta.

- Toujours aussi allergique aux contacts à ce que je vois, pouffa-t-elle. Je te présente des amis : Trame Hole, célèbre écrivain, et Louis, poète amateur ! Louis, Trame, Baltazard Gold, banquier et homme d'affaire, mon frère.
- Il me semble qu'on s'est déjà vu, non ? demanda Trame d'une voix acide. Vous ne vous appeliez pas... Bernard Mold ?


Dernière édition par Thésie Gold le Mer 20 Jan - 10:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glauqueries.canalblog.com
Louis de Pointe du Lac
Enfant des Ténèbres
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 27/12/2009

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 510 pièces d

MessageSujet: Re: Bal(l)ade et inspiration (Free entrance :D)   Dim 17 Jan - 1:17

Louis était sur le point de confier à Trame Hole, le manque d'inspiration qui le faisait souffrir depuis depuis des lustres; quand un jeune homme bruns aux élégantes lunettes bleues apparut devant eux. Le vampire remarqua tout de suite qu'il avait affaire à un immortel, quant à quel sorte d'immortel, cela il l'ignorait. Le nouvel arrivant fixait Thésie froidement, comme s'ils s'étaient quitté il y a de nombreuses années sur une dispute. Louis n'osait pas intervenir et se tourna plutôt vers le poète, qui lui aussi semblait interloqué par l'immortel. Mais la jeune femme ne semblait pas mécontente de retrouver l'homme qu'elle embrassa avec joie. Le dénommé Baltazard Gold resta de marbre.
Louis avait déjà entendu parler de lui: usurier matérialiste de la pire espèce, il avait scellé un pacte avec la déesse des Enfers, faisant ainsi prospérer ses affaires. Le frère de Thésie? Elle n'avait pourtant pas l'air d'une immortelle, elle qui semblait si volage et joyeuse. Louis ne put s'empêcher de fusiller le banquier du regard: il n'aimait pas les hommes cupides de son espèce, ni ceux qui traitaient mal leur soeur. Le vampire eut soudain une envie de meurtre, qu'il réfréna par principe: même les pires criminels ne méritaient pas de mourir de façon si abjecte.
Louis décidé d'occuper ses pensées et récita à l'intention de Trame:

"Il y a de la musique dans le soupir du roseau ;
Il y a de la musique dans le bouillonnement du ruisseau ;
Il y a de la musique en toutes choses,
Si les hommes pouvaient l'entendre."
(Lord Byron)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baltazard Gold
Rescapé de mon passé
avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 18/12/2009
Age : 31
Localisation : Aux enfers

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 200 pièces d'or

MessageSujet: Re: Bal(l)ade et inspiration (Free entrance :D)   Lun 18 Jan - 21:28

Baltazard regarda sa soeur s'approcher. Il ne l'avait pas vu d'aussi prés depuis longtemp. L'avare se remémora ses longues journées a l'orphelinat ou ils se poursuivaient dans les couloirs, les longs cheveux blonds de Théséda déployer dérriére elle. Il ne s'était pas assez occuper de sa jeune soeur, il le savait. Et pourtant, il n'avait aucune culpabilité qui pesait sur ses épaules. Dés que Théséda s'était mise a parler, Baltazard a toujours su qu'elle était indépendante. Elle voulait voler de ses propres ailes. La preuve, elle avait quitter l'orphelinat sans suivre sa formation d'avare. Triste decision que Baltazard avait mit sur le compte de la jeunesse et de l'ennui. Soudain, elle rompit le silence.

- Balt' ! C'est toi ?! Cela fait si longtemps ! Comment vas-tu ?

-Oui, si longtemp....


Ce qui suivit surpris l'avare qui s'était pourtant attendu a ce genre de chose de la part d'elle. Elle lui fit la bise, ce qui le fit trésaillir. Baltazard était peu habitué a ça, les gens le traitant plus avec mépris et hostilité. Sa soeur était vraiment unique. Aprés tout ce qu'il lui avait fait, Théséda était tout de même heureuse de revoir son grand frére. Baltazard réfléchit intérieurment comme il avait l'habitude de le faire. Mais il garda son expression neutre et nonchalante. Théséda enchaina aussitot.

- Toujours aussi allergique aux contactes à ce que je vois! Je te présente des amis : Trame Hole, célèbre écrivain, et Louis, poète amateur ! Louis, Trame, Baltazard Gold, banquier et homme d'affaire, mon frère.

Baltazard jaugea les deux autres du regard. Tout le monde croyait qu'il prenait les gens de haut quand il faisait ça, mais il ne faisait qu'observer. Sa vie se résume a ce qu'il a apprit et a ce qu'il a observer. Le dénommé Louis était toujours impassible mais il semblait avoir une pointe de haine envers l'avare. Trame lui affichait ouvertement sa méfiance et son mépris. Baltazard le savait, tout le monde le détester. Mais il n'en avait rien a faire, il empéchait le monde de sombrer dans le chaos et en échange il n'exigeait rien en retour. C'était tout a fait normal selon lui. Ils ne connaissait pas sa vraie nature, même sa soeur se méprend sur sa mission. L'avare imagina une larme qui roulait sur sa joue mais rien ne vint. Il s'y attendait. Les larmes avait déserté ses yeux depuis plusieurs siécles. Trame, qui avait d'énormes doutes ce qui était tout a fait normal, posa la question qui lui brulait les lévres mais avec assez de subtilité.

-Il me semble qu'on s'est déjà vu, non ? Vous ne vous appeliez pas... Bernard Mold ?

-Ont s'est bien déja rencontré auparavant, Trame Hole. Le coup de la théiére ce n'est pas moi qui l'ai inventé mais mon mentor...


Il avait dit ça sur un ton neutre avec une pointe de malice sur la fin. Baltazard n'avait d'ailleurs pas finit. Il énnonça rapidement et avec une désinvolture immense ce qu'il pensait de tout ça.

-Je craint que vous me haissiez. Pas que vous, l'autre aussi. Je ne suis que l'humble serviteur du monde. Prenez ça pour un mensonge, cela m'est égal. Je sert une cause, vous servez la votre. Vous avez vos convictions, j'ai les miennes. Le monde me connait comme il veut me connaitre, je me connait comme je veut que le monde me connaisse. Rien ne pourra changer rien.

L'avare fixa le ciel un moment puis se tourna vers Théséda et l'étudia du regard. Il ne pouvait pas comprendre pourquoi une immortelle aussi débordante de joie et de compassion puissent mettre en cause l'équilibre du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trame Hole
Ecrivain sentimental
Ecrivain sentimental
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 16/12/2009
Localisation : Dans un encrier

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 445 pièces d

MessageSujet: Re: Bal(l)ade et inspiration (Free entrance :D)   Mar 19 Jan - 22:50

- Je crains que vous me haïssiez. Pas que vous, l'autre aussi. Je ne suis que l'humble serviteur du monde. Prenez ça pour un mensonge, cela m'est égal. Je sers une cause, vous servez la votre. Vous avez vos convictions, j'ai les miennes. Le monde me connait comme il veut me connaître, je me connais comme je veux que le monde me connaisse. Rien ne pourra changer, rien.

Trame haussa les sourcils, perplexe. Il n'avait pas compris grand chose au discours de l'Avare. Pour lui, un avare était un être austère, grippe-sous, qui préfèrait crever sur son tas d'or plutôt que dépenser ne serait-ce qu'une brosse à dent, ce pour des motifs irrationnels, et égoïstes. D'ailleurs, maintenant qu'il savait qui était Baltazard, il se demanda si on n'avait pas échangé soit le frère soit la soeur à la naissance. Ils étaient si antagonistes !

- Hum, d'accord. Mais, pourquoi vous être déguisé à la taverne ? reprit l'écrivain.
- Qu'est-ce que cette histoire de taverne ? s'enquit Thésie, en se recoiffant. Trame m'a conté une étrange incartade concernant des trolls et une jeune femme, Lisette.
- Et je ne pense pas que vous étiez là tous, Mathilda, le nain et cette Lulla, par hasard, affirma le jeune homme.

Louis concentrait son regard sur Baltazard, lui impassible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glauqueries.canalblog.com
Louis de Pointe du Lac
Enfant des Ténèbres
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 27/12/2009

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 510 pièces d

MessageSujet: Re: Bal(l)ade et inspiration (Free entrance :D)   Ven 22 Jan - 3:08

Louis suivait l'échange entre les deux hommes tout d'abord avec attention: il ne semblait pas être le seul à avoir certains doute sur l'honnêteté de ce Baltazard Gold. La jeune Thésie, sa soeur apparemment, semblait quand à elle très heureuse de le revoir, mais peut-être était elle tout simplement une bonne actrice. Le vampire, se sentant de trop parmi ces personnes visiblement en conflit, se leva discrètement et observa la gente qui fourmillait dans le Jardin des Esthètes. Humains, nains, elfes et trolls se baladaient gaiement malgré quelques heurts et coups, car certains peuples entretenaient de sempiternelles rivalités que des siècles n'avaient réussi à faner. Cette foule et cette frénésie n'arrivaient pas à le divertir. Car la vue de cette belle Thésie avait ramené en lui l'image de sa tendre Emilie. Son épouse était aussi belle et frivole que le jeune femme qu'il venait de rencontrer. Elle avait beau avoir rendu l'âme il y avait plus de deux cents ans, le souvenir de ses rires et de ses pleurs torturaient encore et les jours et les nuits du pauvre et torturé Louis. Rien ne pouvait l'arracher à cette plaie incurable qui lui rongeait le coeur et lui meurtrissait l'esprit:

"Que ce soit dans la nuit et dans la solitude,
Que ce soit dans la rue et dans la multitude,
Son fantôme dans l'air danse comme un flambeau."(C.Baudelaire)

Le vampire louis fut tiré de son analepse douloureuse par l'évocation d'une jeune femme qu'il ne connaissait que trop. Avait-il bien entendu le nom de Lisette dans la bouche de la douce Thésie? Celle-ci perçut le regard interrogateur qu'il lui lança. C'est alors qu'il se tourna vers le poète Trame Hole avant de lui demander avec appréhension:

-Vous voulez bien parler de Lisette Heartless, la journaliste à l'Island News? Que savez-vous de plus à son propos, messire Hole?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baltazard Gold
Rescapé de mon passé
avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 18/12/2009
Age : 31
Localisation : Aux enfers

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 200 pièces d'or

MessageSujet: Re: Bal(l)ade et inspiration (Free entrance :D)   Ven 22 Jan - 22:05

Baltazard faillit soupirer un grand coup. Son discour n'était qu'une feuille morte malmené par le vent. Personne n'avait envie d'écouter les paroles d'un avare. Baltazard haussa les épaules. Il était ce qu'il était, il s'en fichait au fond de savoir ce qu'ils pensaientt de lui. Tout ce qu'il voulait, c'était faire cesser ce conflit. L'avare laissa son regard errer dans le ciel. Il entendit vaguement trame parler de cette affaire a la taverne. La voix, trés claire cette fois, de Théséda lui parvint bien mieu que celle de l'écrivain. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas entendue sa si revigorante voix. Et chacun des deux autres renchérit. Baltazard poussa cette fois un vrai soupir si profond qu'il craignait de s'être mal fait comprendre de ses interlocuteurs. En passant, il perçut le regard qu'avait ce louis en regardant Théséda. Il avait visiblement de l'intêret pour elle, mais l'avare n'avait surement pas son grain de sel a mettre dans cette histoire. Frére indigne il est, Frére indigne il restera. Point barre. Sinon, comment accomplir sa mission sans aléas?

-Je sent que ce qui va suivre va vous rendre encore plus hostiles a mon égard. Alors, si j'était a cette taverne, c'était bien parce que je devait aider une vieille amie. Une déesse. Perséphone, reine des enfers. Je suis lié a un contrat avec elle, mais pas lié comme ses serviteurs voué a une vie entiére a son unique service. Je suis libre de mes choix, mais je doit l'aider pour qu'elle me protége, et pour me protéger d'elle.

Il fit une pause, sentant qu'une intense haine venant de l'une de ses personnes allait se déverser sur lui. Baltazard remonta ses lunnettes et passa la main dans ses cheveux d'ébéne.

-Lisette était celle que Perséphone voulait avoir. Je ne sait pas pourquoi. J'ai juste contribué a embobiner certaines personnes ainsi qu'a se débarasser d'une mini-caméra accroché a un corbeau bien trop curieux. Je n'ai aucune excuse a formuler. A l'heure qu'il est, Lisette est surement retenu dans un des donjons des enfers. Perséphone était terriblement en colére contre elle.

Baltazard avait tout dit, et savait qu'il devrait bientot quitter les lieux pour ne pas indisposer plus longtemp les trois autres. Il se tourna vers ce louis, qui ne semblait pas indifférend a cette histoire.

-Messire de Pointe du lac, j'ai crut comprendre que vous étiez un amateur de lettre et d'art. Je suis immortel depuis plus longtemp que ma soeur et j'ai reçut une formation adequate, je sait reconnaitre un autre immortel quand j'en voit un. Navré si vous connaissiez personellement Lisette, mais c'est difficile de ne pas voir les gens autours de vous disparaitre au fil du temps....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thésie Gold
Mi-figue, Mi-raisin
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 14/01/2010
Localisation : Lalamnir

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 100 pièces d'or

MessageSujet: Re: Bal(l)ade et inspiration (Free entrance :D)   Sam 23 Jan - 0:56

Alors que Louis posait une question à Trame concernant Lisette, Baltazard, après un gros soupir, répondit aux questions de tout le monde. Thésie ne put s'empêcher de lancer :

- Ce n'est vraiment pas gentil de ta part Balt' ! Je ne devrais pas espérer de toi quelque mouvement de pitié, tu n'en déjà pas pour toi-même !

La jeune femme se triturait une mèche dorée, l'air peiné. Elle aimait beaucoup son frère, malgré tous ses torts. Elle-même se savait imparfaite, elle accordait sa confiance trop facilement. Elle ne pouvait s'empêcher de croire en l'Autre, de donner de nombreuses chances de se racheter quand bien même elle se faisait flouée. Elle était ainsi, généreuse, naïve, aimante et pourtant, elle avait ses moments d'humeur, pouvait éclater de colère, ce qui n'arrivait que très rarement.

-Messire de Pointe du lac, j'ai cru comprendre que vous étiez un amateur de lettres et d'art. Je suis immortel depuis plus longtemps que ma soeur et j'ai reçu une formation adequate, je sais reconnaitre un autre immortel quand j'en vois un. Navré si vous connaissiez personellement Lisette, mais c'est difficile de ne pas voir les gens autour de vous disparaitre au fil du temps....

Thésie plissa le nez à cette déclaration. Qu'avait voulu dire son frère ? Elle se tourna vers Louis qui semblait interloqué. Elle trouvait ce dernier définitivement beau. Il y avait comme une mélancolie, une douleur qui émanait de lui... Cela lui donnait envie de le bercer, de lui tendre ses lèvres et de lui souffler des "Tout ira bien", comme un baume voluptueux qui viendrait alléger son coeur. Elle se rapprocha de lui et lui fit un petit sourire. Elle regarda les étoiles et émit un "Vous avez vu l'heure ?!" Elle regarda Trame, qui observait un mutisme forcené et fixait Baltazard durement. "Cette Lisette les rend fous ou quoi ?" se demanda-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glauqueries.canalblog.com
Louis de Pointe du Lac
Enfant des Ténèbres
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 27/12/2009

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 510 pièces d

MessageSujet: Re: Bal(l)ade et inspiration (Free entrance :D)   Jeu 28 Jan - 18:53

Les mots de l'Avare, lancés avec virulence, atteignirent le coeur de Louis comme des poignards acérés. Baltzard Gold avait pointé verbalement ses plus récents tourments: les tribulation de la jeune Lisette ainsi que sa propre affiliation à la noire et maléfique déesse des Enfers. Même son statut d'immortel venait d'être dévoilé publiquement, lui qui avait passé sa vie vampirique à masquer l'horreur de sa nature et de celle de ses congénères. Son tourment ne prendrait-il donc jamais fin? Immortel et immonde à la fois, même la douce et salvatrice mort ne pourrait lui ouvrir l'issue de secours tant cherchée. Il connaissait les poètes maudits mais lui se sentait véritablement damné. Autour de lui, dans ce jardin luxuriant, voltigeaient avec plénitude des dizaines de couples enfiévrés; mais lui ne voyait que des ombres fugaces et horrifiques qui lui renvoyaient l'image de sa propre décadence. Ô si seulement tous ces cadavres ambulants voulaient bien le laisser en paix et larmoyant! Mais une ribambelle de charognes mouvantes valsaient devant ses yeux désormais embués de sang.

"Au gibet noir, manchot aimable,
Dansent, dansent les paladins,
Les maigres paladins du diable,
Les squelettes de Saladins." (A. Rimbaud)

En proie à une vive angoisse, il reporta son regard sur l'Avare qui lui jetait un regard impassible. Louis le vampire se leva et se posta le plus dignement possible étant donné son état en face de Baltazard Gold:

-Vous êtes un personnage ignoble, messire Gold. Sachez pour votre information que Lisette a échappé aux griffes de la déesse; votre intervention n'aura donc servi à rien.

Il se tourna ensuite vers la jeune Thésie, lui attrapa délicatement la main pour y déposer un baiser. Louis s'inclina ensuite devant la petite assemblée et en prit congé pour retrouver son obscure contrée......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baltazard Gold
Rescapé de mon passé
avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 18/12/2009
Age : 31
Localisation : Aux enfers

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 200 pièces d'or

MessageSujet: Re: Bal(l)ade et inspiration (Free entrance :D)   Sam 30 Jan - 0:33

Baltazard eut une minuscule mimique d'amusement quand Thésie le sermonna gentiment. Elle était bien trop compatissante et gentille pour se mettre en colére contre son propre frére, aussi absent de sa vie soit-il. L'avare apprécia de l'avoir revut, mais espera tout de même que ce soit la derniére fois. Il ne voulait pas se poser a chaque fois les mêmes questions qui le torturait. Théséda était décidemment son plus grand soucis et son plus grand bonheur. La réaction du dénommé Louis ne le surprit pas. Les immortels aussi sensibles que lui avaient souvent du mal a s'habituer a cette condition. En fait, ils ne s'y habituer jamais. Louis en faisait partit, de même que Baltazard. Mais si le premier était un homme délicat et élégant qui avait tendance a vivre dans l'horreur de son immortelle vie, Le deuxiéme était bien qu'extrémment fragile trés habile pour masquer sa peine en un rien de temps. Il arrivait même a parler de cela comme si de rien n'était. Son but n'avait pas été de frustrer Louis, mais de découvrir quel genre d'immortel il était. Celui-ci semblait terriblement angoissé, et il fixa Baltazard qui resta aussi impassible qu'avant, insensible a la douleur de son interlocuteur.

-Vous êtes un personnage ignoble, messire Gold. Sachez pour votre information que Lisette a échappé aux griffes de la déesse; votre intervention n'aura donc servi à rien.

-Tant mieux. Cette jeune femme ne méritait pas de finir comme les pauvres prisonniers de cette chére Perséphone. Ignoble n'est pas le mot, mais pensez ce que vous voulez.


Louis fit un baise-main a Théséda et disparut prestemment. L'avare épousseta sa veste comme si il voulait enlever quelques grains de poussiéres puis sortit une carte de visite de sa poche. La carte avait une couleur or et le nom "Gold" était écrit en lettres bleue comme les lunettes de l'avare. Il la jeta a trame qui l'attrapa au vol.

-Je craint devoir prendre congé comme Messire de Pointe du Lac. Comme vous étes un grand ami de Théséda, vous n'aurez qu'a aller a l'adresse qu'indique cette carte et je serait là pour vous aidez, messire Hole. Sauf si vous pensez qu'un "Personnage ignoble" ne soit pas digne de confiance. Ah, Théséda, je suis heureux d'avoir pu te revoir en bonne santé. Enfin, heureux dans la mesure ou quelqu'un comme moi peut éprouver des sentiments. Sur ce, Au revoir.

Et il partit sans un regard en arriére, sifflotant comme a son habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trame Hole
Ecrivain sentimental
Ecrivain sentimental
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 16/12/2009
Localisation : Dans un encrier

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 445 pièces d

MessageSujet: Re: Bal(l)ade et inspiration (Free entrance :D)   Mar 2 Fév - 12:34

Trame observa Louis qui baisait la main de son amie avant de s'en aller, et lui fit un signe de la tête. Thésie eut d'ailleurs le rose aux joues, ce qui confirma les soupçons du jeune homme, qui ne put s'empêcher de sourire.

-Je crains devoir prendre congé comme Messire de Pointe du Lac. Comme vous êtes un grand ami de Théséda, vous n'aurez qu'à aller a l'adresse qu'indique cette carte et je serai là pour vous aider, messire Hole. Sauf si vous pensez qu'un "Personnage ignoble" ne soit pas digne de confiance. Ah, Théséda, je suis heureux d'avoir pu te revoir en bonne santé. Enfin, heureux dans la mesure où quelqu'un comme moi peut éprouver des sentiments. Sur ce, Au revoir.

Baltazard, après avoir prononcé ces mots, lui lança une carte de visite, que Trame fourra prestement dans une poche de sa veste.

- Au revoir, Monsieur Gold ! Et merci quant à vos éclaircissements !
- Au revoir, Balt'... murmura Thésie, qui le regardait partir, les yeux rouges.

L'écrivain, se tourna vers son amie et lui proposa de venir passer la nuit chez lui. Il avait acheter un nouveau jeu de cartes et tenait à jouer aux Trois Guerriers avec elle. Alors qu'ils s'en allaient tous deux vers le centre de la ville, où ils espéraient attraper un coche, Trame tritura la carte de Baltazard Gold dans sa poche, en se disant que, malgré son étrange affaire avec Perséphone, il pourrait effectivement avoir besoin de lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glauqueries.canalblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bal(l)ade et inspiration (Free entrance :D)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bal(l)ade et inspiration (Free entrance :D)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enfin.... : Passage en Free to Play « imminent » en Europe
» The Détroit Free Press : Couverture complète des Wings
» The Imperial Gift FREE L5R Cards!‏
» Tolkien: Inspiration à partir de sa vie
» Clem Free, frère en service

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les contes de la Lune noire :: Les coulisses du forum :: Les archives des contes de la lune noire-
Sauter vers: