Les contes de la Lune noire
Salut à toi compagnon surfeur, les habitants de la Lune noire te souhaite la bienvenue. Si cet environnement te plaît, n'hésite pas à nous rejoindre ^^


Et si derrière les faits se cachait une autre vérité...
 
AccueilportailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La mort de Nywin Kinyam (Perséphone Thor Valentin)

Aller en bas 
AuteurMessage
Perséphone
Reine des damnés
Reine des damnés
avatar

Messages : 702
Date d'inscription : 29/11/2009
Localisation : 666 rue du Styx

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 575 prières

MessageSujet: La mort de Nywin Kinyam (Perséphone Thor Valentin)   Jeu 14 Jan - 17:05

La déesse des Enfers attendait sur son magnifique trône l'arrivée d'un nouveau mort dont elle avait elle-même ordonné l'assassinat. C'était une bonne chose de faite: Thor aurait une âme en moins, ce qui permettrait de conserver sa puissance et son influence. Perséphone entendit la lourde porte d'entrée grincer: Ryuk entra, suivi de près par le défunt Nywin; qui, après avoir traversé le Pré de l'Asphodèle, avait été conduit jusqu'à la salle du trône. Il n'était pas dans les habitudes de la déesse d'accueillir les morts elle-même, et surtout pas dans cette salle luxueuse, mais le centaure (un serviteur de son concurrent Thor) lui imposait de faire les choses elle-même. Tout ce qu'elle espérait à ce moment précis, c'était que le dieu orageux ne vienne pas apporter son grain de sel et faire capoter ses plans concernant Nywin. Tandis que le majordome et le centaure parcourraient le long tapis rouge les conduisant à son trône, Perséphone songea à son démon Charles Bargain, qui une fois encore avait accomplit sa mission avec brio. Il y aurait peut-être moyen de lui confier un poste à plus haute responsabilité. Hadès vint s'installer sur ses genoux et frotta sa tête contre son bras: il était beaucoup plus affectueux depuis qu'elle l'avait transformé en chat. Son serviteur et l'hybride atteignirent le seuil de son trône. C'est alors que la déesse lança au pauvre trépassé:

"Bienvenue aux Enfers, Nywin Kinyam alias le centaure amnésique! Mais il me semble que tu as retrouvé la mémoire. Tu vas donc pouvoir répondre à ma question: comment as tu pu entrer au service de ce barbare de Thor tout en sachant que ta mort était inévitable et en conséquence ton séjour ici aussi?"

Le centaure n'osait pas lever les yeux vers elle: les morts semblaient si souvent déprimés et craintifs. Perséphone ne comprenait pas cette réaction face à la mort: après tout, le pire qu'il pouvait leur arriver était déjà passé! De toute façon, elle ne pourrait jamais les comprendre comme elle ne mourrait jamais. Elle reprit:

"Alors, on a retrouvé la mémoire mais pas la parole? Si tu m'expliquais tes raisons de ta conversion à Thor je pourrais être compréhensive voire indulgent avec toi. Mais ton silence me force à un traitement moins clément, tu passeras donc l'éternité au fond du Tartare!"

Perséphone se tourna alors vers son majordome et lui ordonna:

"Ryuk, emmène donc notre invité au Donjon et installe le confortablement dans sa nouvelle et dernière chambre!"


Le démon ricana puis attrapa le centaure, qui tenta vainement de dégager son bras. Mais alors qu'ils repartaient tous deux en direction de la porte, trois lourds coups furent assénés à celle-ci. Elle avait beau être solide, la force de l'intrus la fit sortir littéralement de ses gonds. Un homme blond à la carrure gargantuesque se fraya un chemin par dessus les débris de la porte et s'avança d'un pas lourd et rapide en direction du trône. Perséphone reconnut immédiatement le colossal viking, le personnage dont elle craignait le plus la venue: Thor, dieu du tonnerre et maître de Nywin (entre autres). Le dieu s'arrêta à la hauteur de Ryuk et du centaure avant de lancer un regard assassin à la déesse des Enfers. Celle-ci se leva, et lança:

"Comment oses-tu pénétrer ainsi dans mon royaume? Ta maman ne t'as jamais appris la politesse et le respect du aux dames?"

_________________


Dernière édition par Perséphone le Ven 15 Jan - 15:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iletaitunefolie.forumzarbi.com/forum.htm
Thor
Fils d'Odin et dieu du tonnerre
Fils d'Odin et dieu du tonnerre
avatar

Messages : 230
Date d'inscription : 06/01/2010
Age : 31
Localisation : Dans mon manoir!

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 600 prières

MessageSujet: Re: La mort de Nywin Kinyam (Perséphone Thor Valentin)   Jeu 14 Jan - 20:38

Thor venait de rentrer d'une campagne militaire contre les Aztèques de Huitzipolochi. Le combat avait été rude, mais pas plus que les autres. La routine, quoi. Il avait fallut que le dieu du tonnerre face étalage de la puissance de Molljnir pour effrayer ses imbéciles de Cannibales. Huitzipolochi y avait mit son grain de sel, mais le dieu aztèque de la guerre avait fait match nul contre Thor. Celui-ci lança négligemment sa cape en peau d'ours blanc dans un coin de sa salle du trône et allait appeler Thjalfi pour qu'il lui amènent une cargaison entière de Cervoise quand celui-ci apparut devant lui brusquement. Comme d'habitude, Le serviteur préféré de Thor était plus rapide que le vent. Mais il ne lui arriver jamais de deviner les intentions de son maitre si rapidement. Thjalfi posa un genoux a terre et leva ses yeux de saphir sur son Dieu.

-Père, Un de vos guerriers les plus fidèles, le courageux Centaure Nyrwin Kinyam..... est mort. Vidolfnir a vu un poignard s'enfonçer dans le corps de Nyrwin, puis il a suivit du regard l'assassin. Ils sont aux enfers.


-PERSEPHONE!!!! CETTE MEGERE VA ME LE PAYER!!!!! S'EN EST ASSEZ!!!!


D'un geste préoccupé du bras, Thor congedia Thjalfi et alla chercher sa cape pour la remettre sur ses épaules. Cette pause avait été de courte durée. Le Centaure Nirwyn Kinyam avait été un fidéle du dieu du tonnerre, il avait même battaillé a ses cotés. Sa prouesse avait largement été récompenser et c'était son Garde personnel et son émissaire. Malheuresement, Il avait perdu la mémoire par je-ne-sait-quel maléfice de la déesse des enfers, Perséphone. Thor avait toujours été en froid avec Hadès, et cela ne changera pas avec sa femme qui le succéda. Ni maintenant, ni jamais selon Le dieu nordique. Il se devait de récupérer Nyrwin, même si il devait aller en enfer pour cela!!!! Une âme aussi importante que celle de ce centaure ne pouvait être perdue. C'était plus qu'il ne pouvait en supporter et il disparut dans un éclair, après avoir s'être armé de seulement Mjollnir. Il réapparut dans le Pré des Asphodèles, ce qui le dépaysa quelque peu de son habituel manoir enneigé. Il marcha, suivent ses sens déitiques, et arriva bientôt devant une lourde porte. Polis, Thor savait qu'il fallait toujours frapper avant d'entrer. Il frappa donc trois fois la porte, mais sa force était tellement grande que celle-ci sortis de ses gonds et s'effondra lourdement sur le sol. Haussant les épaules, Thor enjamba les débris et se dirigea vers le trône ou était affaler la plus maléfique déesse qu'il connaissent: Perséphone. Elle était vraiment méprisable, et ce n'était pas son charme minable qui allait le faire changer d'avis concernant Nyrwin. d'ailleurs, celui-ci était la, complétement déboussolé. Thor vit au premier coup d'oeil qu'il avait retrouvé la mémoire. Reportant son attention sur Perséphone, il la vit se lever.

-"Comment oses-tu pénétrer ainsi dans mon royaume? Ta maman ne t'as jamais appris la politesse et le respect du aux dames?"

-"Et ta boule de poil de mari ne t'a jamais appris a respecter les serviteurs des autres dieux? Lui au moins, il était plus direct quand il s'agissait de se confronter a moi. Je pénétre ou je veut et quand je veut, surtout si ça me concerne. Et justemment, quelle coincidence, SA ME CONCERNE!!!!!


Les derniers mots de thor firent trembler la salle entiére. Le dieu était en colére, et il n'en démordrait pas. Il se rapprocha un peu plus de son ennemie, la dominant de toute sa taille.

-Rend-moi MON centaure.

Il en avait plus qu'assez des airs de "je m'approprie tout" de Perséphone. Finalement, il préférait avoir affaire a Hades. Cet imbécile était mieux dans les normes de Thor. Le dieu nordique croisa ses bras imposants et attendit la réponse de sa collégue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valentin

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 08/01/2010

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 200 pièces d

MessageSujet: Re: La mort de Nywin Kinyam (Perséphone Thor Valentin)   Jeu 14 Jan - 21:54

Valentin flânait par les champs quand il vit le char de Thor sillonait le ciel... Il se frotta les mains et voulut le suivre, comme ça par curiosité. Tout ce qui touchaiit aux dieux l'intéressaient, c'étaient ses proies préférées. Leurs histoires, leurs quêtes de pouvoir insensées ravissaient ses oreilles. Il avait déjà lu de longs poèmes parlant d'un cheval en bois que les mortels avaient construits mais rien ne l'effrayait comme le distrayait davantage que de se mettre au courant des affaires divines. Qui plus est, Thor n'était ni un allié ni un ennemi de Dana mais il semblait se diriger vers les Enfers... C'était là que cela devenait plus qu'intéressant pour Valentin. Se venger de tout ce que cette sorcière noire faisait subir aux mortels, ça ce serait un véritable plaisir. Il avait soudain une envie folle de passer à l'action.

Sa mère était une déesse passive, trop passive mais ces deux-là se mêlaient sans arrêt de tout, ne pensant qu'à conquérir encore et encore. Il fallaitr quelque chose pour les arrêter. Valentin effleura son carquois avec un rictus malicieux au visage...

* Ils vont savoir ce qu'est l'entente enfin ! Ils vont arrêter leurs querelles ! Cela leur ferait les pieds s'ils s'aimaient* pensait-il en lui-même.

Il entonna le chant sylvestre pour que Bastet, sa tigresse, arrive et accepte qu'il la chevauche. Ils suivirent ensemble l'itinéraire indiqué par Thor. Valentin connaissait l'entrée des Enfers mais ne voulait rien manquer de cette charmante entrevue. Ils traversèrent des couloirs sombres. L'enfant s'agrippait aux poils de Bastet. Des gardes erraient de par le château, c'était un pur bonheur que de semer chez eux une confusion. Quand il passait, Valentin tirait une flèche inoffensive afin d'attirer l'attention des employés infernaux, qui le prenaient en grippe puis le suivaient jusqu'à ce qui le perde de vue. Pour trouver la salle des Trépassés, il n'eut qu'à suivre les voix puissantes qui émanaient de cette salle. Il fit signe à son familier de repartir, mission qu'elle accepta en ronronnant, puis elle s'élança d'un bond pour retraverser le couloir par où ils étaient venus.

Le demi-dieu n'eut même pas à frapper, la porte était en morceaux et la dispute entre les dieux battait son plein. Il battit des ailes et se glissa dans le dos de Ryuk qui se tenait à l'écart. Ryuk devait sentir qu'on lui tapait sur l'épaule, puisqu'il se retourna sans toutefois voir âme qui vive ou qui erre. Valentin se hissa jusqu'à une cavité du plafond d'où il pouvait suivre la scène sans être aperçu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perséphone
Reine des damnés
Reine des damnés
avatar

Messages : 702
Date d'inscription : 29/11/2009
Localisation : 666 rue du Styx

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 575 prières

MessageSujet: Re: La mort de Nywin Kinyam (Perséphone Thor Valentin)   Ven 15 Jan - 15:11

-Rend-moi MON centaure.

Thor, échevelé et rouge de colère se tenait devant elle dans une posture crispée. Perséphone était fort contrariée par l'irruption du dieu, mais elle s'y était attendue. Thor était en effet connu pour son caractère colérique et son impulsivité. Elle l'avait rencontré à plusieurs reprises mais il lui avait toujours semblé trop barbare, trop rustre pour qu'elle puisse lui trouver le moindre intérêt. La façon dont il avait détruit la porte du palais en était une nouvelle preuve. La déesse vit Ryuk qui se retournait de façon systématique mais elle reporta très vite son attention sur Thor et lui adressa son plus beau sourire avant de lui dire:

-Mais pourquoi as-tu attendu que ton centaure meure pour le récupérer? Cela fait plusieurs mois qu'il erre sans but et sans mémoire. Tu es un piètre gardien et par ta lâcheté et ton absence absence envers Nywin Kinyam, tu as perdu tous tes droits divins sur lui.....

Perséphone vit le dieu du tonnerre soupira avec rage: quand les mots "lâche" ou "lâcheté" lui était adressés, cela le mettait dans une colère monstre -et cela la déesse le savait parfaitement. Elle descendit lentement de l'estrade où était placé son trône et s'avança lentement vers Thor qui la fixait avec méfiance. Comment fait-on pour contrer une brute sans cervelle? Il suffit d'utiliser ses traits de personnalités contre lui. C'est alors que Perséphone reprit la parole sur un ton maternel et doux:

-Je suis désolée pour ton centaure, mais il m'appartient désormais. C'est dommage que tu n'ait pas réagi avant, tu aurais même peut-être pu éviter qu'il ne perde accidentellement la mémoire. Pauvre Thor, tu devrais être bien occupé pour ne pas te soucier de ton fidèle Nywin. Il est trop tard, à présent; je ne te laisserais pas repartir avec lui. Et dans mon propre royaume, tu n'es pas de taille à m'affronter.

En disant cela, la déesse continuait de sourire mais cette fois d'un air mauvais. En réalité, le centaure lui importait bien peu, mais elle pensait pouvoir tirer quelque bénéfice auprès de Thor. Elle le savait possesseur de bons nombre de merveilles. Perséphine ajouta alors, en jetant un coup d'oeil en biais au dieu du tonnerre:

-Mais nous pouvons peut-être nous arranger. Qu'es-tu prêt à m'offrir en échange de ton si précieux centaure?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iletaitunefolie.forumzarbi.com/forum.htm
Thor
Fils d'Odin et dieu du tonnerre
Fils d'Odin et dieu du tonnerre
avatar

Messages : 230
Date d'inscription : 06/01/2010
Age : 31
Localisation : Dans mon manoir!

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 600 prières

MessageSujet: Re: La mort de Nywin Kinyam (Perséphone Thor Valentin)   Sam 16 Jan - 0:58

Perséphone se fichait éperdumment de la téte de Thor. Et celui-ci en avait ras le casque de ces continuelles altercations. Ce n'était ni la premiére fois qu'ils entraient en désaccord et ni la derniére fois que ça se produirait. Ils étaient bien trop différends s'entendre. Thor fixait Perséphone comme si il pouvait la détruire du regard. Mais cela était impossible. Il focalisait son attention sur la reine des enfers, ignorant tout autour de lui que ce soit ce vil majordome ou son fidéle Nyrwin. Si il pouvait lui arracher sa langue de vipére, ce serait déja fait. Perséphone lui adressa un sourire hypocrite auquel le Viking resta de glace.

-Mais pourquoi as-tu attendu que ton centaure meure pour le récupérer? Cela fait plusieurs mois qu'il erre sans but et sans mémoire. Tu es un piètre gardien et par ta lâcheté et ton absence envers Nywin Kinyam, tu as perdu tous tes droits divins sur lui.....

Thor décida de se taire. Si il ouvrait la bouche, il ne pourrait plus s'arreter. Une centaine de mots tous plus vulgaire les un que les autres apparurent dans son esprit pour désigner Perséphone. La déesse s'octroyait le droit de décider qu'estce que Thor avait perdu et qu'estce qu'elle avait gagner elle??? Thor le tout-puissant faisait ce qu'il lui plaisait. Et si il n'avait pas pu entrer en contact avec Nyrwin s'était parce que premierement, quelqu'un avait poussé les Aztéques divisé en deux factions, Huitzipolochi et Quetzacoalt, a attaquer Madorzel pour retenir le dieu viking. Il avait triomphé de Quetzacoalt et avait passé un marché avec lui mais avait eu du mal a se libérer des incessantes attaques de Huitzipolochi. Deuxiémement, quelqu'un avait brouillé toute les pistes et effacer le lien reliant Thor et Nyrwin. Et cette personne ne pouvait étre que Perséphone!!! Trop occuper avec ces ennemis Aztéques auquel s'ajouta les forces d'Ares qui abandonna au bout d'un moment (l'idée d'attaquer Thor lui fut souffler par sa Maitresse qui semble de méche avec Perséphone), Le dieu nordique n'avait pu s'apercevoir de ce qui était arriver a son centaure préféré. La colére envahis le dieu qui n'ouvrit toujours pas la bouche. Ont ne manipulait pas facilement Thor. Sa colére n'était pas impossible a éviter. Perséphone continua son petit jeu sordide.

-Je suis désolée pour ton centaure, mais il m'appartient désormais. C'est dommage que tu n'ait pas réagi avant, tu aurais même peut-être pu éviter qu'il ne perde accidentellement la mémoire. Pauvre Thor, tu devrais être bien occupé pour ne pas te soucier de ton fidèle Nywin. Il est trop tard, à présent; je ne te laisserais pas repartir avec lui. Et dans mon propre royaume, tu n'es pas de taille à m'affronter.

Alors là, elle dépassait les bornes. Elle s'appropriait Nyrwin, le disait pas de taille a l'affronter aux enfers, elle l'insultait mais pas ouvertement!!!! L'air devint electrisant. La main de Thor était crispé sur le manche de Mjollnir. Un rien suffirait pour qu'il sorte de ses gonds. Mais d'un geste calme et détaché, il relacha la poignée de son arme et, lachant un sourire étincelant, se tourna vers Perséphone. Celle-ci continua a parler.

-Mais nous pouvons peut-être nous arranger. Qu'es-tu prêt à m'offrir en échange de ton si précieux centaure?

-Marchander? Qui te parle de Marchander? C'est bon pour les malhonnétes comme toi. Nyrwin est peut'etre précieux, mais il y a des richesses qu'il ne peut acheter. Trouve-toi un autre bouc, je ne serait pas le tien. Je préfére me battre plutôt que de te céder une seule de mes armes ou objets!!!!!!


Les éclairs parcouraient maintenant le corps entier de Thor qui lacha un rire tonitruant. Il sortit son Marteau Mjollnir et se tint prêt a se battre pour son fidéle serviteur. Entre Marchander ou se battre, c'était se battre qui plaisait le plus au dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valentin

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 08/01/2010

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 200 pièces d

MessageSujet: Re: La mort de Nywin Kinyam (Perséphone Thor Valentin)   Sam 16 Jan - 21:18

La scène fit sourire Valentin et en même temps lui fit ressentir une affliction pour ce centaure dont on se disputait la charge.... Dans le fond, ce qui les intéressait tous était d'asseoir leur pouvoir... Cette scène lui rappelait d'autres auxquelles il avait assisté. Toutes avaient en commun une âme et un fidèle qu'on se devait de défendre. Dana, sa mère, n'était pas ainsi elle aimait tous les êtres sans distinction et donnait une profonde liberté à ses fidèles..tellement forte qu'elle n'interférait que très rarement dans leur vie... Pire, elle pensait sans arrêt que tout devait s'arranger comme une oeuvre d'art un peu fissurée qu'on pouvait restructurer à chaque coup de burin..

* Tout est trop simple pour elle* pensait Valentin.

Son visage enfantin devint comme marmoréen face au peu d'actions de sa mère et de la souffrance qu'elle faisait autour d'elle. Il réagit aussitôt, il n'aimait pas être dans cet état. Alors il écouta les remontrances de chacun avec un oeil de spectateur. Un rugissement se fit entendre au loin. Bastet devait lui signifier qu'elle était arrivée à sortir sans problème...

* Héhé... tout aussi imprudente que moi. Je suis sûre que Cerbère l'a entendue.. Pas grave, elle sait y faire*

Valentin remarqua l'électricité qui parcourait Thor.. Les deux dieux n'allaient pas tarder à se taper dessus, la suite était bien prévisible... trop prévisible. Valentin vola, ce coup-ci le démon Ryuk le remarqua mais alors il n'arrivait pas à prévenir qui que ce soit les bruits de la conversation surpassaient tout bruit et empêchaient tout autre dialogue.

Finalement, le majordome ferma les yeux quand Valentin tira deux flèches de son carquois. Il les embrassa pour leur conférer son pouvoir divin. Il y mit tout son amour pour qu'elle soient bien influencées et qu'elles aient l'effet escompté. D'un geste rapide, l'une se ficha dans le dos de Thor et l'autre dans le cou de Perséphone. Les deux missives disparurent très rapidement, mais leur effet, lui, était bien loin de disparaître. Valentin avait plus fait cela pour se distraire, car toutes ces querelles finalement se répétaient. Il fallait que cela change... Dana aurait l'occasion également peut-être de faire entendre sa voix à travers ses deux flèches made in Valentin. Peut-être même qu'elle verrait qu'il ne souhaitait pas être neutre dans tout ce ballet d'immortels et de mortels. Il comptait bien mettre son grain de sel... "pour le meilleur et pour le rire" comme il le disait souvent.

Il se laissa tomber au sol, l'air satisfait. Le petit bonhomme se glissa entre les dieux puis lança:

- Salut Perséphone, ô reine des damnés et toi ô Thor dieu de la foudre. Je passais dans le coin, et voilà je vous souhaite bien du plaisir !!!

A voir leurs airs, il ne put se retenir de pouffer, mais reprit pour reprendre une démarche pour sortir de cet endroit, qui allait peut-être changer de couleur bientôt. Les dieux ne parassaient pas ravis de son intervention, lui pourtant souriait d'aise.

- Vous ne trouvez pas que l'arc est la meilleure des armes ?

Toujours dissimulé sous sa cape grise, il avait hâte de voir la suite des événements...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perséphone
Reine des damnés
Reine des damnés
avatar

Messages : 702
Date d'inscription : 29/11/2009
Localisation : 666 rue du Styx

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 575 prières

MessageSujet: Re: La mort de Nywin Kinyam (Perséphone Thor Valentin)   Dim 17 Jan - 17:04

- Salut Perséphone, ô reine des damnés et toi ô Thor dieu de la foudre. Je passais dans le coin, et voilà je vous souhaite bien du plaisir !!!


Perséphone fut totalement déconcertée par l'apparition du demi-dieu: pourquoi ses démons l'avaient-ils laissé passer. La déesse se promit mentalement des remontrances extrêmement douloureuses. C'est alors qu'elle ressentit une chaleur inhabituelle sur son coup. Elle lança un regard glacial à Valentin: non, il n'avait pas fait ça tout de même?. Perséphone reporta son attention sur Thor, qui lui aussi interloqué, se frottait le dos. Le cupidon les avait tout deux visés et piqués. Le demi-dieu ailé vint alors se poster entre les deux dieux:

- Vous ne trouvez pas que l'arc est la meilleure des armes ?

C'est alors que Perséphone commença à ressentir les effets de la flèche de Valentin: toute sa rage envers Thor s'évapora, cédant la place à une douce chaleur qu'elle n'avait pas ressentie depuis longtemps. Le dieu du tonnerre la fixait bouche bée: lui aussi était atteint par la magie de Valentin. La déesse ne pouvait plus détacher ses yeux de ceux de Thor. Elle se mit à apprécier ses longs cheveux blonds et sa carrure virile. La seule chose qu'elle désirait désormais c'était de se jeter dans les bras massifs du dieu viking. Elle entendit vaguement Hadès qui grognait à ses pieds mais ne réagit pas. Perséphone s'avança alors vers Thor, qui lui ouvrait les bras. Elle s'y enfouit éperdument et embrassa alors le dieu du tonnerre avec fougue et passion. Elle ne perçut ni les ricanements joyeux de Valentin, ni les griffes de Hadès qui s'enfonçaient jalousement dans ses chevilles. Thor répondait à ses lèvres et caresses, lui aussi entièrement sous le charme provoqué par le demi-dieu. Derrière l'épaule de Thor, elle aperçut Nywin Kinyam, totalement choqué par la tournure des évènements, tout comme Ryuk, qui ne riait plus du tout. Perséphone aurait sans doute aussi été choquée si elle n'était pas aussi irrésistiblement attirée par Thor. Leur étreinte sembla durer des heures, et personne n'osa intervenir. Hadès hurla à travers ses moustaches félines:

-Mais qu'est ce qui se passe? Arrête, mon amour; je ne peux plus le supporter!!!

Perséphone ignora son mari-chat et continua d'embrasser Thor inlassablement: que leurs deux corps divins s'accordaient si bien!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iletaitunefolie.forumzarbi.com/forum.htm
Thor
Fils d'Odin et dieu du tonnerre
Fils d'Odin et dieu du tonnerre
avatar

Messages : 230
Date d'inscription : 06/01/2010
Age : 31
Localisation : Dans mon manoir!

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 600 prières

MessageSujet: Re: La mort de Nywin Kinyam (Perséphone Thor Valentin)   Dim 17 Jan - 18:29

Thor s'appreter a frapper la face si suffisante de Perséphone quand le claquement carastéristique d'un corde d'arc se fit entendre. Le dieu nordique, habitué a encaisser les coups, n'évita pas la fléche qui fila vers lui. D'ailleur, il n'aurait pas pu l'éviter puisque prit d'une violente dispute avec la reine des enfers. La fléche l'atteignit au dos avant de s'évaporer. Thor avait ressentit d'un infime picotement. Il se massa le haut du dos, surpris. Ce n'était pas une fléche habituelle. C'était une fléche terriblement anormale. Le dieu nordique vit que Perséphone avait été touchée aussi, mais au cou. Soudain, Un enfant ailé apparut et se glissa entre les deux dieux.


- Salut Perséphone, ô reine des damnés et toi ô Thor dieu de la foudre. Je passais dans le coin, et voilà je vous souhaite bien du plaisir !!!

C'était donc bien lui qui était a l'origine des tirs. Thor reconnut ce sacripant de Valentin, un des nombreux fils de Dana. Un demi-dieu. Un demi-dieu vraiment embétant. Le dieu nordique pointa Molljnir vers Valentin, prés a le lancer pour faire taire ce petit insolent. Sa mére avait beau étre Dana, ce n'était pas ça qui allait empécher Thor de lui briser le crâne. Mais pourtant, une étrange sensation commença a gagner le dieu. Il secoua la téte, mais l'effet ne disparut par pour autant. Ce n'était pas désagréable.

-Vous ne trouvez pas que l'arc est la meilleure des armes ?

Thor ne répondit pas a cette question absurde. Il ne se sentait pas dans son état normal. Il allait parfaitement bien, mais justemment, TROP bien. Qu'estce que ces fléches avaient causaient? Mais déja toute sa colére disparut instanémment. Il était parfaitement détendu, et il rangea lentement son marteau. Son regard fut attiré par celui de Perséphone. Il fixa la déesse, admirant son visage et son corps. Sa rancoeur envers elle n'était plus d'un mauvais souvenir. Dans un dernier effort de concentration, Thor se demanda si il n'avait pas abusé de la cervoise la veille au soir. Puis il cessa de penser. Toute son attention était focaliser sur Perséphone qu'il trouva non seulement trés belle mais séduisante. Sa beautée mortelle l'envoutait. Perséphone était elle aussi sous le charme. Il avait complétement oublié pourquoi il était ici. Le désir le gagna. Thor voulait sentir les lévres de Perséphone contre les siennes. Et il n'eut pas a attendre longtemp car La reine des damnés se blottit dans ses bras grand ouverts et l'embrassa passionément. Ce moment fut assez electrisant pour Thor. Le comble pour un dieu du tonnerre. Il ne se déroba et répondit même a son étreinte en oubliant un peu plus tout ce qui l'entourait. Le Viking sentit le regard de Vidolfnir parcourirent les lieux. Tout ses serviteurs devaient étre au courant maintenant. Mais le dieu s'en fichait. Tout ce qu'il voulait, s'était avoir Perséphone a ses cotés. Il caressa ses doux cheveux noir d'ébéne tandis qu'ils étaient coller l'un a l'autre. Perséphone l'attirait comme un aimant, chose qui ne ce serait jamais produite si un certain demi-dieu n'avait pas mit son grain de sel dans cette affaire. Les spectateurs étaient tous choqués sauf bien entendu l'auteur de la scéne.

-Mais qu'est ce qui se passe? Arrête, mon amour; je ne peux plus le supporter!!!

Thor entenditla voix de son vieux rival Hades mais il sentit que Perséphone n'allait pas arreter pour autant. Le temps passa, puis Thor se détacha du corp si parfait de Perséphone. Il était comme si un troupeau entier d'ours géant lui avait marchait dessus suivit d'un troupe entiére de Buffles gros comme des montagnes. Il contempla un moment Perséphone qui était toujours dans ses bras.

-Je suis vraiment navré d'être entrer si précipitamment a l'improviste.... que puit-je faire pour me racheter, magnifique déesse?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valentin

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 08/01/2010

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 200 pièces d

MessageSujet: Re: La mort de Nywin Kinyam (Perséphone Thor Valentin)   Mar 19 Jan - 3:39

Valentin sourit quand il vit le regard de Perséphone se teintait d'une lueur rassurante, ses yeux bleus n'étaient plus marqués par une lueur menaçante. Ils n'avaiient plus cette beauté glaçiale, mais une de celle que l'on veut protéger. Thor, d'ailleurs ne tarda pas à l'acceuillir dans ses bras, après avoir menacé d'écrabouiller le messager des dieux. Bras dessus, bras dessous, ils s'enlaçaient tandis que le chat de Perséphone crachait et que Ryuk se cachait pour ne pas voir cette scène. Tout l'enfer allait être bouleversé, Valentin en était persuadé. Hadès gâchait le tableau par ses lamentations. Néanmoins, il sentait que Perséphone était sous le sortilège. La déesse des enfers découvrait un sentiment nouveau qu'elle n'avait sans doute pas coutume d'éprouver. Ce qui se déroulait dans cette salle était inédit. Personne n'avait vu la déesse dans un tel état. Des démons se hâtèrent dans les couloirs pour connaître les raisons de ce calme après une tempête si féroce.

De son côté, Valentin observa Nywin. Il voleta jusqu'à lui en lui disant que vu les circonstances, il serait sauvé. Il lui conseilla de sourire, de ne pas s'enterrer dans cette mine de déterré.

" Tu es déjà presque sauvé. "

Valentin retira sa cape grise, le centaure vit son bel habit blanc, ses sandales de cuirs, ses lauriers dans ses cheveux châtains un peu fous et surtout ce sourire amusé qui animait son visage. Il lui fit un clin d'oeil, il lui conseilla de ne jamais contrecarrer Thor. En effet, il ajouta qu'il était un dieu impulsif, dont il fallait se garder parfois. Nywin fit de grands yeux, il était resté muet pendant toute la scène. Valentin lui caressa le flanc sans que l'hybride ne bronche, puis se dirigea vers la sortie avec le sentiment du travail bien fait. Il remit sa capuche grise qui lui cachait le visage en cours de route. Comme il aimait le changement, il inspira à son passage pour transmettre à tous ceux qu'ils croisaient un sentiment d'appaisement. L'atmosphère des Enfers se trouva altérée comme la maîtresse des lieux. La foule autour des portes retourna à sa tâche comme si l'événement était banal. Valentin ne voulait pas semer le cahos mais le désordre. Une nymphe, étant petit lui avait dit, "sache que pour toute création une destruction est nécessaire, tu ne peux gagner qu'en perdant une chose. Alors ne cours pas tous les nuages, car ils gâcheront ta journée ô fils de Dana".

L'échange était une banalité dont Valentin ne voulait pas s'encombrer... N'avait-il pas changé quelque chose ici ? Rien de grave n'était perdu. Il avait bien ri. L'enfer était moins infernal. Les damnés souriaient à son passage, on aurait dit qu'un baume invisible soulageait leurs maux ponctuellement. A la sortie, il toisa Cerbère qui se rua vers lui. Valentin, en quelques coups d'ailes, sortit des Enfers et rejoignit Bastet. La tigresse lui donna un coup de tête affectueux dans le bras avant de montrer son dos. Valentin l'enjamba, puis ils s'éloignèrent. On pouvait encore respirer l'air des enfers, mais cet espace était peut-être destiné à changer... qui savait ce que réservait l'avenir?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perséphone
Reine des damnés
Reine des damnés
avatar

Messages : 702
Date d'inscription : 29/11/2009
Localisation : 666 rue du Styx

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 575 prières

MessageSujet: Re: La mort de Nywin Kinyam (Perséphone Thor Valentin)   Ven 22 Jan - 2:36

Plus aucun bruit ne vint interrompre l'étreinte des dieux pendant un long moment, où chacun regardait, tétanisé, cette union pour le moins insolite. Seul Valentin souriait et voletait, apparemment ravi de son intervention plutôt remarquable. Jamais une telle effusion de tendresse n'avait provoqué une réaction aussi médusée et aussi froide autour d'elle: il s'agissait en effet d'un évènement particulièrement inattendu surtout entre deux dieux si différents. Mais ceux-ci ne semblaient pas remarquer l'ambiance de confusion générale qui régnait dans la Salle des Trépassés, et restèrent collés l'un à l'autre pendant ce qui semblait une éternité. On sous estime trop la puissance de simples flèches. Celles du petit amour avaient à présent fait montre de leur efficacité. Même l'habituellement insensible et froide déesses des Enfers ne pouvait se contenir et maîtrise sa fureur amoureuse. Enfreignant toutes ses prérogatives, elle s'épanouissait comme jamais auparavant entre les bras du dieu du tonnerre. Car quand la magie intervient dans le combat entre le sensible et l'intelligible, l'un ou l'autre faillit. Ce fut Thor qui rompit l'échange passionné pour contempler un instant la déesse et lui déclarer avec un regard béat:

-Je suis vraiment navré d'être entré si précipitamment à l'improviste.... que puis-je faire pour me racheter, magnifique déesse?


Il avait gardé leurs mains scellées lors de ses excuses, et il lui lançait un regard sincère et affligé. Perséphone, encore enfiévrée par leur baiser tenta de s'éclaircir les idées mais avait du mal à résister au regard de Thor sur elle. La déesse lui sourit avant de lui dire:

-C'est à moi de m'excuser; je n'aurais pas du m'attaquer à Nywin Kinyam en sachant qu'il t'appartenait. Mes devoirs me pèsent tellement, et mon travail infernal est si épuisant.........si tu savais! Tu peux le récupérer, je te l'offre.

Hadès lui lança un regard hagard: il ne la reconnaissait pas. Même avec lui, elle n'avait jamais été aussi aimable et ce n'était pas faute d'avoir essayé de la contenter. Mais elle ajouta:

-Puis-que tu me le proposes si gentiment, il y aurait peut-être un objet que je sais en ta possession qui m'intéresserait: une légendaire épée qui tuerait chaque fois qu'elle serait sortie de son fourreau........Quel est son nom déjà?


Même une flèche d'amour, si puissante soit-elle, ne saurait écarter Perséphone de ses desseins macabres. Elle désirait en effet ardemment cette épée, à laquelle elle réservait un usage bien particulier. Bien que toujours sous l'effet de la magie érotique, elle percevait et imaginait le bénéfice qu'elle pourrait tirer de cette alliance imprévue avec Thor. Perséphone avait toujours pensé qu'un homme, pour être digne d'elle, devait se plier à ses moindres caprices. Ses capacités à toujours obtenir ce qu'elle voulait pourraient très bien coexister avec son amour pour Thor. Celui-ci l'avait rapprochée de lui et lui ceignait la taille de ses mains: elles étaient exactement à la mesure de ses formes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iletaitunefolie.forumzarbi.com/forum.htm
Thor
Fils d'Odin et dieu du tonnerre
Fils d'Odin et dieu du tonnerre
avatar

Messages : 230
Date d'inscription : 06/01/2010
Age : 31
Localisation : Dans mon manoir!

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 600 prières

MessageSujet: Re: La mort de Nywin Kinyam (Perséphone Thor Valentin)   Sam 13 Mar - 13:41

Quand perséphone s'excusa a son tour, Thor lui fit un sourire rassurant. Il eut de la compassion pour Perséphone, qui était si débordé par le travail infernal. Il imagina combien cela devait être difficile de s'occuper des enfers, cela avait donc surement altéré le caractére de la déesse et c'était surement pour ça qu'elle n'arrivait pas a s'empécher de semer le chaos. Mais Thor lui pardonna tout ses méfaits. Elle était beaucoup trop attirante et belle pour qu'il puisse s'en prendre a elle. Le dieu nordique était soulagé de voir que son amour était réciproque. Du moins, il avait déja presque oublié que cet amour était née de fléches ensorcelées. C'est alors que sa douce et tendre ajouta quelque chose en ce qui concernait l'offre du dieu.

-Puis-que tu me le proposes si gentiment, il y aurait peut-être un objet que je sais en ta possession qui m'intéresserait: une légendaire épée qui tuerait chaque fois qu'elle serait sortie de son fourreau........Quel est son nom déjà?

-Tu veut sans doute parler de Dáinsleif. Cela fait des siécles que j'essaie de m'en débarasser, et puis, considére cela comme un cadeau en hommage a ta beauté!!!


Thor savait que pour contenter une femme, il fallait lui offrir de beaux cadeaux. Et le dieu nordique savait qu'une épée maudite pouvant tuer un homme a chaque fois qu'elle est dégainée serait un cadeau merveilleux pour une déesse des enfers comme Perséphone. Il se détacha un instant de la déesse, lui tenant toujours une de ses fines mains dans la sienne et claqua des doigts avec celle libre. Aussitôt, Thjalfi apparut aussi rapidemment qu'un éclair. Il fit un rapide compte rendu de la situation en balayant la salle du regard, puis leva les yeux au ciel.

-Je parie que rien ne vous fera changer d'avis, pére?

-Rien, je le jure sur Mjollnir!!!!! Et maintenant, va chercher Dáinsleif. Tu sait ou elle se trouve.

-Bien sûr pére.

Et Thjalfi disparut comme il était venu, laissant le temps a son maitre d'entendre les jurons de son serviteur. Il haussa les épaules. Ses fils se plieront a ses ordres, il n'avait pas a s'en inquieter. De toute façon, sa vie privé ne les regardaient aucunnement!!!! Une seconde plus tard, Thjalfi réaparut avec une épée au foureau entiérement noir et a la garde sculpté dans l'émeraude dans les mains. Il la lança négligeament a Thor avant de repartir aussitôt. Le dieu la donna avec délicatesse a Perséphone, lui volant un baiser rapide au passage.

-Je craint ne pas avoir le temps de rester. J'ai une dizaine d'affaires a régler et d'ennemis a écrabouiller, bien que j'aurait voulu demeurer plus longtemp a vos cotés. A bientôt..... et sans rancune, Hades!!!!

Les derniers mots étaient adressé au chat qui feula, furibond. Thor sortit des enfers, emportant avec lui Nyrwin. En chemin, il entreprit de discuter avec son centaure pour tout savoir de son périple. Il lui assura qu'il reprendrait sa place a Bilskirnir, et que jamais plus Perséphone n'osera recommencer un tel geste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La mort de Nywin Kinyam (Perséphone Thor Valentin)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La mort de Nywin Kinyam (Perséphone Thor Valentin)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Perséphone Dupré|Terminer ^^
» athéna perséphone zubrowka ☞ hey baby (uc).
» Hadés et Perséphone en Europe.
» Perséphone, Déesse des Ténèbres
» [terminé] The jealous are troublesome to others, but a torment for themselves - Perséphone & Héphaïstos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les contes de la Lune noire :: Les coulisses du forum :: Les archives des contes de la lune noire-
Sauter vers: