Les contes de la Lune noire
Salut à toi compagnon surfeur, les habitants de la Lune noire te souhaite la bienvenue. Si cet environnement te plaît, n'hésite pas à nous rejoindre ^^


Et si derrière les faits se cachait une autre vérité...
 
AccueilportailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Evasion de la plus célébre prison du monde

Aller en bas 
AuteurMessage
Thor
Fils d'Odin et dieu du tonnerre
Fils d'Odin et dieu du tonnerre
avatar

Messages : 230
Date d'inscription : 06/01/2010
Age : 31
Localisation : Dans mon manoir!

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 600 prières

MessageSujet: Evasion de la plus célébre prison du monde   Mer 13 Jan - 19:11

Thor s'ennuyer sur son trone en bois d'olivier. Autour de lui, le silence régnait. Le dieu du tonnerre n'avait guére d'occupation en ce moment. Aucun ennemis n'avait été annonçé par son fidéle Coq-Vigie Vidolfnir et aucun monstre n'avait attaquer Madorzel. Aucun intrus n'avait oser escalader la montagne, aucun dieu ne l'avait provoquer. Et pas de Loki a l'horizon. Cette pensée acheva d'abaisser le moral de Thor. Etre dieu était parfois barbant si ont n'avait aucune chose a faire. Il aurait pu organiser une grande féte, mais il n'en avait pas envie. Thjalfi s'approcha de lui avec un plateau sur lequel reposer cinq boutteilles de vin pleines. Le dieu n'avait même pas la force de boire alors il congédia son plus fidéle serviteur qui s'empressa de disparaitre a la vitesse du vent. Thor passa sa main dans ses cheveux blonds puis se dit qu'une promenade déitique lui ferait du bien. Il sortit donc de sa salle du trone, l'air songeur. Dans les couloirs de son Manoir Bilskirnir, il rencontra un viking éssouflé. Le fier guerrier posa un genoux a terre devant son dieu puis reprit son souffle.

-Vidolfnir a aperçut quelque chose, Pére. (Tout les serviteurs de thor l'apellent pére)

-Bien. C'est une armée barbare? Laisse-moi deviner, c'est un yéti? Ou alors un de ces bons vieux géants a deux tétes?

-Non, pére. Aussi loin qu'a pu regarder Vidlofnir, il a aperçut la silhouette incertaine d'un homme cherchant a s'enfuir de la Citadelle des âmes perdues. D'habitude, Le coq sacré ne nous avertit que quand c'est quelque chose d'important qu'il voit mais là....

-Tu peut retourner festoyer et t'entrainer, mon fils. Je m'occupe du reste.


Le viking hocha la tête et partit sans discuter. Thor lacha un sourire satisfait. Il avait enfin trouvé une distraction. Si cet homme était enfermé dans la Citadelle des âmes perdues, cette célébre prison de vallandoum, cela ne voulait dire qu'une chose: Il était fort. C'était la force qui comptait le plus aux yeux de Thor. Ce prisonnier ferait surement un bon servant et guerrier. Le dieu nordique retourna donc dans sa salle du trône et enfila sa traditionelle cotte de maille et son casque ailés. Il s'équipa soigneseument de Mjollnir et de Gungnir, sans oublier sa ceinture magique, ses gants de fer lui permettant de manier Mjollnir ainsi que Gungnir, et pour finir une simple hache a double tranchant. Il termina de se préparer en enfilant son manteau en fourrure d'ours blancs et disparut dans un éclair assourdissant. C'était un voyage rapide et inconfortable, si il avait utilisé son char il aurait été mieux installé et moins chamboulé a l'arrivée mais là il devait faire vite. Réaparaisant dans les bois de Vallandoum, Thor leva les yeux. Un batiment gris et lugubre se dresser au milieu de la forêt. Le dieu eut un sourire. Cela ne serait pas facile d'y pénétrait. Mais il aurait de la distraction ainsi.... Thor s'élança donc....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valentin

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 08/01/2010

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 200 pièces d

MessageSujet: Re: Evasion de la plus célébre prison du monde   Mer 20 Jan - 3:48

Comme d'habitude, Valentin s'ennuyait... Il marchait vers la droite, puis vers la gauche, puis retournait sur ses pas et... recommençait le même manège. Quand il était ainsi , il voulait faire tant de choses mais n'arrivait jamais à se décider. Une nymphe se glissa derrière lui, elle se mit à s'amuser avec une de ses mèches en blâmant le fait que Valentin soit toujours sous cette forme. Secrètement, elle enviait celle ou celui qui persuaderait Valentin d'abandonner cette apparence enfantine. Le demi-dieu n'y fit pas attention, il avait l'habitude de ce genre de constat muer, il le devinait sur toutes les lèvres... Même sa mère venait à lui dire cela... Devenir adulte, c'était renoncer à des privilègesévidents, privilèges auxquels il songeait en souriant. Un rugissement perturba ses pensées folles, elles le portèrent hors du tronc creux dans lequel il se nichait fréquemment.

Bastet lui rapporta qu'un être avec de mauvaises intentions arrivait à tambour battant sur Vallamdoum. Quand elle vit Valentin exclamer sa joie, elle ne réagit tout d'abord pas puis soupira. Il ne monta pas sur son dos et prit directement son envol vers la citadelle. Sa tigresse, de bonne composition, le suivait en contrebas par de grands bonds. Il s'autorisait quelques glissades au passage. L'air le frôlait, ces sortes de chatouilles le ravissaient; c'était dans ces moments précis qu'il ne regrettait pas d'être le fils d'une déesse se disait-il en lui-même en plaisantant. La plaisanterie ne dura qu'un temps... déjà en bas il entendit des cris suivi de fracas de métal. Doucement, il s'arrêta au sommet d'un arbre d'où il vit un espèce de grand moustachu qu'il reconnu être Thor. Il envoyait voltiger comme des mouches les elfes qui venaient défendre la citadelle.

Valentin n'avait pas son carquois sur lui, seule sa lance à double tranchant, sa fidèle arme semblable à une hélice de moulin était retenue par une lanière de cuir dans son dos. Autant dire qu'il n'était que peu armé. En voyant toute cette agitation et sa position reposante, il repensa à sa mère, puis rit d'une bêtise qui lui était arrivé la veille au soir. Il avait joué un de ses tours aux nymphes, ses victimes préférées apprès les dieux. Son rire alerta le viking qui vit un gamin dont il manquait une sandale. Il avait dû faire au plus vite et comme il ne comptaiit pas partir aussi précipitanément, il n'avait pas établi une garde-robe stricte. Son pied tendu laissa glisser sa dernière chausure et lorsqu'elle fut juste au bout de son pied, il la fit tournoyer jusqu'à ce qu'il la lance tout près de Thor.

- Ah tiens ! Mais qui voilà ? Tu me la ramasses et on discute Thor?

Il regardait Thor avec son visage d'enfant, un visage fin, une expression moqueuse et surtout avec ses yeux vairons si particuliers. Levant la tête, il respira doucement comme pour saisir chaque particule qui rentrait dans son corps. Ses ailes se dépliaient jusqu'à leur étendue maximum. De grandes ailes blanches, semblables à celles des colombes entouraient la silhouette du jeune Valentin.

- Tu as voulu te faire prisonnnier toi-même Thor ? continuait-il de provoquer depuis sa branche.

Un craquement se fit entendre. Valentin fit la grimace, descendit mais kla branche, elle, ne tint pas et s'échoua. Dans un bruit assourdi par un feuillage massif, un feulement retentit. C'étaiit Bastet qui avait failli recevoir une branche sur la tête. La tigresse bondit. Un gros chat blanc strié légèrement de bandes noires à peu visibles grognait sur l'intrus en dévisageant les elfes qui se relevaient, voyant le danger temporairement écarté et craignant pour leurs vies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perséphone
Reine des damnés
Reine des damnés
avatar

Messages : 702
Date d'inscription : 29/11/2009
Localisation : 666 rue du Styx

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 575 prières

MessageSujet: Re: Evasion de la plus célébre prison du monde   Ven 22 Jan - 18:59





D'Artagnan de Gascogne



Points Techniques : 50 (+10 avec son fleuret)

Force: 20 (+5)
Dextérité: 30 (+5)
Esprit: 0
Capacités magiques: 0



D'Artagnan s'ennuyait ferme dans son étroite cellule à Vallamdoum. Il passait ses journées à ressasser sa rancoeur envers les trois mousquetaires. Son histoire, la voici: insensible, courageux et honnête,ce lackan était autrefois un jeune noble cherchant à s'enrôler chez les célébres mousquetaires du roi Louis XIV. Il y réussit malgré plusieurs mésaventures, il y gagna d'ailleurs trois rivaux: Porthos, Aramis et Athos. D'Artagnan se méfiait particulièrement d'eux. Un jour, alors que D'Artagnan venait de dévoiler au grand jour un complot contre Sa Majesté, les trois compères en profitèrent pour se débarrasser du jeune mousquetaire émérite. Ils le prirent en traitre, le ligotant et le jetant dans la rivière toute proche. Lorsqu'il reprit connaissance, D'Artagnan était sur les berges de la rivière et venait d'atterrir dans un monde qu'il ne connaissait pas. Prenant son courage à deux mains, il se risqua a travers Terralunae. Malheureusement, il eut un malentendu avec un garde elfe qui le défia en duel. L'elfe perdit, mais revint plusieurs jours plus tard avec un vingtaine de guerriers elfes. Fait prisonnier, D'Artagnan fut incarcéré a la Citadelle des âmes perdues. Là-bas, il jura qu'il servirait avec ferveur la personne qui parviendrait a le libéré. Epéiste émérite et franc jeune homme, D'Artagnan a parfois tendance à s'emporter. Il réfléchit toujours avant de se lancer au-delà du danger et est plutôt de nature calme. En venant sur Terralunae, il a emporté avec lui sa petite croix chrétienne mais il serait près à changer de religion comme de chemise.
C'est à cette dernière pensée qu'il se raccrocha ce jour-là: aucune de ses prières à Dieu n'avait réussi à le faire sortir de cette geôle infâme où il croupissait depuis maintenant deux années. Sa patience venait d'arriver à son terme: il ne pourrait plus supporter la claustration. Il fallait à D'Artagnan un allié puissant et un protecteur sans faille. en dicutant avec les autres détenus lors du bain collectif hebdomadaire, il avait pris connaissance du panthéon divin de TerraLunae. Il connaissait déjà certains de ces dieux, auparavant adoré par les païens dans le monde d'où il venait. Mais ce fut vers Thor, le dieu de la foudre, que son admiration penchait: il semblait en effet le plus puissant et le plus fiable des dieux de ce monde magique. Après de longues délibérations mentales et solitaires, D'Artagnan décida de faire appel au dieu nordique pour le sortir de sa longue misère, prêt à en payer le prix par sa lame. Il se racla la gorge puis entonna une demande à Thor le Tout Puissant:

-Ô grand Thor, maître du ciel et des orages! Je t'en prie, accepte d'écouter un pauvre mortel dans le besoin. Je m'en remet à toi pour me faire sortir de cette prison infernale où je moisis depuis trop longtemps. En échange de ton secours, je suis prêt à t'offrir mon bras et mon âme. Moi, le jouet de la fortune, t'implore de faire tourner ma chance en venant me secourir. Tu n'auras pas de plus fidèle serviteur que moi si tu accèdes à ma prière. Ô grand dieu du tonnerre, entends moi et exauce moi!
[u]

_________________


Dernière édition par Perséphone le Sam 23 Jan - 16:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iletaitunefolie.forumzarbi.com/forum.htm
Thor
Fils d'Odin et dieu du tonnerre
Fils d'Odin et dieu du tonnerre
avatar

Messages : 230
Date d'inscription : 06/01/2010
Age : 31
Localisation : Dans mon manoir!

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 600 prières

MessageSujet: Re: Evasion de la plus célébre prison du monde   Sam 23 Jan - 16:21

Alors que Thor venait de poser le pied non loin de la prison, Une fléche lui siffla aux oreilles. Habitué aux combats depuis sa plus tendre enfance, Le dieu attrapa le projectile au vol et le brisa entre ses mains massives. Un sourire de carnassier s'étala sur son visage tandis qu'un elfe qui devait surement être un des vigiles qui patrouillait le plus loin autour de la citadelle émergea des fourrets. Thor ne sortit même pas ses armes alors que l'elfe fonçait sur lui armé d'une longue épée elfique. Le dieu envoya voltiger son adversaire comme une simple mouche, puis se tourna vers l'entrée d'une clairiére. Une barriére de branches et de feuilles se situait au-dela, puis venait ensuite les murs gris de la Citadelle des âmes perdues. Thor savait que c'était dans cette clairiére qu'il y aurait du grabuge. Et c'est précisemment ce qu'il voulait. Alors qu'il allait s'y diriger, il entendit une priére parmis toutes celles qui lui étaient adressé.

*-Ô grand Thor, maître du ciel et des orages! Je t'en prie, accepte d'écouter un pauvre mortel dans le besoin. Je m'en remet à toi pour me faire sortir de cette prison infernale où je moisis depuis trop longtemps. En échange de ton secours, je suis prêt à t'offrir mon bras et mon âme. Moi, le jouet de la fortune, t'implore de faire tourner ma chance en venant me secourir. Tu n'auras pas de plus fidèle serviteur que moi si tu accèdes à ma prière. Ô grand dieu du tonnerre, entends moi et exauce moi!*

Thor jubila de satisfaction. Vildofnir avait donc raison. Ce prisonnier pourrait être un fidéle allié si le dieu le libéré. Il ne devait pas se trouver trés loin si le dieu avait pu entendre sa priére si distinctement. Thor se servit de ses sens divins pour repérer le prisonnier dans l'aile est du bâtiment, mais il repéra égalemment une arme ayant appartenu au détenu. C'était un fleuret se situant dans la salle des gardes. Trop heureux de montrer sa puissance, Le dieu leva son bras qui tenait Mjollnir. Un éclair partit de l'arme et fonça vers la citadelle, détruisant tout obstacles qui la séparait du Fleuret. Bientôt, l'éclair revint avec l'arme qui était parcouru d'electricité. Il l'attrapa et le rangea a sa ceinture, prêt a l'offrir a son potentiel Fidéle quand il le libérera. Confiant, Thor entra dans la clairiére. Aussitôt, une vingtaine d'elfes sortirent de partout, armés jusqu'au dents. Enfin de vrais guerriers. Thor sortit simultanément Mjllonir et Gungnir, transperçant la cheville du premier elfe venu et assomant trois autres. Les pauvres elfes se défendirent du mieu possible mais la clairiére était désormé bombarder d'éclairs. Plusieurs guerriers s'effondrérent, tandis que d'autres reculérent. Soudain, le viking entendit un rire d'enfant et se retourna. Il recconut perché au sommet d'un arbre ce petit insolent de Valentin. Toujours a semé le désordre celui-la. Il venait empêcher Thor de venir chercher son fidéle? Le viking haussa ses imposantes épaules. Cette mouche ne le dérangera pas. L'éffronté lança sa sandale prés du dieu qui la foudroya sur place.

- Ah tiens ! Mais qui voilà ? Tu me la ramasses et on discute Thor?

-Malheuresement, Ta sandale a subit le sort que tu va subir si tu me dérange.


Cet ange moqueur se fichait éperdumment de sa téte. Thor ferma les yeux. Valentin continua de faire le pitre, et quand le dieu les rouvrit, il avait devant ses yeux un tigre blanc qui grognait devant lui. Thor vit les elfes se relevait puis battre en retraite. Le dieu soupira. Il n'aimait pas qu'on se mettent sur son chemin. Soudain, son regard fut attirer par la bouche noire d'un canon sortant d'un des murs de la citadelle. Un énorme boulet fut projeter a une vitesse exceptionelle vers le viking qui attrapa son marteau a deux mains, comme un joueur de baseball. Se mettant en position, il frappa de tout ses forces le boulet qui fut renvoyé a l'envoyeur. Le canon sauta dans une grande gerbe de flammes mais une dizaine d'autres firent leurs apparitions sur les flancs de la prison. Thor lacha un rire tonitruant. Il sentait qu'il allait bien s'amuser. Il s'occuperait de Valentin et de son chaton plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valentin

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 08/01/2010

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 200 pièces d

MessageSujet: .   Mer 27 Jan - 2:52

Valentin, après sa chute, se releva en mettant ses mains derrière le dos, comme pour s'étirer. Le viking, ignorant tout de l'élégance, avait littéralement réduit en poussière sa sandale. Ne ressentant plus le besoin de garder une chaussure orpheline, il laissa cette dernière dans le feuillage puis prit son envol. La menace de Thor ne l'effrayait pas tant que cela... D'autant plus qu'il n'avaiit rien à faire ici...

- Je vois que la lâcheté de Thor n'était pas un mythe, j'ai déjà livré des choses en ton palais... Je t'y vois encore rotant ta cervoise, baillant et ronflant.

Le palais de Madorzel était situé au plus haut d'une montagne, à une hauteur si élévée que les nuages paraissaient presque frôler les murs. L'atmosphère était chaleureuse bien que l'air refroidissait parfois les quelques téméraires imprudents qui gravissaient la montagne. Avec des pieux, Valentin avait escaladé la roche pour livrer un service de tasses... Il ne voulait pas le délivrer avec ne serait-ce qu'une felure, sa réputation de messager des dieux avait été en jeu... Finalement, il était arrivé au milieu d'une fête, où on avait tenté de le faire boire pour le réchauffer. Ses ailes étant gêlées comme le reste de son corps, il avait acceté. Le goût de l'alcool lui était resté au travers du gosier, il n'arrivait pas à l'endurer... Dès le premier verre, il se sentit mal. Il était reparti, était tombé, puis avait roulé jusqu'à la vallée dans une boule qui à l'arrivée était devenue énorme. Ce souvenir le fit un peu grimacer, mais ne retira pas la lueur de moquerie, luisant dans ses yeux vairons. Il sortit sa lance pourvue de ses deux lames rétractables. Les deux extrémités d'acier se déplièrent dans un petit clic discret.

Comme il était plutôt du côté de Dana, trouver des armes n'était pas une mince affaire... C'était lui-même qui s'était confectionnée une arme grâce à l'aide d'elfes... Les armes des elfes se maniaient facilement de par leur légèreté, mais pouvaient se révéler être peu résistantes. La carrière de forgeron n'avait jamais intéressé Valentin, aussi n'avait-il jamais eu de connaissances en ce domaine. Bastet rugit. Elle fouetta sa queue, sooulevant par dizaines des feuilles sèches que le vent avait décroché.

- Ecoute Thor.. Je sais que tu n'es pas aussi... enfin voilà que tu es, ce que tu es. Aussi, je te demande de faire demi-tour... T'es pas chez toi là ? Tu t'es peut-être perdu... Les chèvres n'ont pas le sens de l'orientation en général, Valentin plissa les yeux tant il souriait.

Il aimait voir le visage de Thor, si vivant, si exoressif, si plein de vie finalement.

- Ah oui, tu me dois une savate, sinon. Tu croyais pas que j'allais en racheter quand même.

Le coup du boulet de canon ne l'avait pas surpris, il connaissait la force de Thor, aussi il mit deux doigts près de son oeil pour signifirer à Bastet de se calmer. C'était le signe de paix des elfes. Sa magie d'apaisement aurait pu l'aifder s'il avaiit été sûr que le dieu du Tonnerre ne tente rien après qu'il se soit glissé à la vitesse de l'éclair devant lui. Devant les grilles de la citadelle, il s'assit. Le doos droit, les mains retournant la terre, il se mit à chanter. On avait l'impression que les arbres sentaient son appel et qu'ils agitaient leur membres même les plus meurtris. Valentin chantait aussi divinement qu'Orphée la nature et les hommes ne pouvaient s'empêcher de prêter une oreille attentive à ses chants. Celui-ci était à la fois rythmé et frais comme un tout jeune matin printannier. Il venait d'invoquer des créatures de la forêt à son service, en essayant de viser celles se trouvant non loin de Dana, espérant dans le même coup attirer son attention. La tigresse se positionna pendant ce temps-là près de son ami en ronronnant, ses yeux d'or fixaient Thor... Sa réaction définirait à jamais l'issue de cette rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thor
Fils d'Odin et dieu du tonnerre
Fils d'Odin et dieu du tonnerre
avatar

Messages : 230
Date d'inscription : 06/01/2010
Age : 31
Localisation : Dans mon manoir!

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 600 prières

MessageSujet: Re: Evasion de la plus célébre prison du monde   Dim 7 Fév - 13:25

Thor se détourna un moment des canons pour regarder Valentin avec une colére grandissante. Ce gringalet continuait de la provoquer. Il devait être fou pour s'opposer a un dieu. Les demi-dieux étaient souvent des gêneurs, et avaient une durée de vie tréééés courte comparé a celle d'un dieu en général. Valentin voulait le faire partir d'ici? Thor ne partirait pas sans son fidéle. Il avait promis a ce mortel qu'il viendrait le libérer, et il le ferait!! Malheuresement, c'était difficile de rester a papoter devant une prison possédant d'immenses moyens de destructions massives. Une salve de boulets de canon se dirigea vers Thor, prenant soin d'éviter Valentin. Le dieu nordique secoua la tête: Ces imbéciles d'elfes avaient surement repris espoir en voyant un des nombreux Fils de Dana ou alors ils avaient prit conscience que devant un dieu il fallait utiliser les grands moyens. Thor haussa les épaules. Les grands moyens étaient plutot petits. Il lâcha une dizaine d'éclairs avec Mjollnir pour détruire le gros des boulets puis se servit de sa simple hache comme boomerang pour détruire le reste.

Déja, a l'intérieur de la prison, des centaines d'elfes se dépéchaient de sonner l'alerte a vitesse grand V. Le dieu nordique se tourna vers l'endroit ou se trouvait Valentin pour lui lancer une réplique cinglante mais il avait disparu. Il pivota et l'aperçut enfin devant les grilles (Electriques, faut préciser) de la citadelle. Cet imbécile était assis a même le sol, son arme ridicule poser sur le sol a cotés de lui. Une cible parfaite, ce Valentin. Thor rassembla un énorme éclair dans sa main droite et aller le lancer sur le pauvre demi-dieux quand une fléche lui passa sous son nez. Détournant son éclair au dernier moment, Le dieu nordique l'envoya cramer la face de l'idiot d'elfe qui avait la mauvaise idée de se relever pour aider Valentin. Il aller en lancer un nouveau, mais s'était trop tard. Valentin chanta (comme un pied de l'avis de Thor) et soudain, un vieux chêne gigantesque sortit ses racines de terre pour frapper Thor avec.

Le dieu resta de marbre, et ne bougea pas d'un centimétre quand le coup l'atteignit. Il n'avait aucun bleus ni égratinures. Valentin commençait a lui taper sur les nerfs. Déja, d'autres arbres sortaient de terre. Des loups et des ours, ainsi que toute sortes de rongeurs gros comme des chiens fonçérent vers le dieu nordique. Thor décida de se la jouer comme quand il s'était retrouvé seul face a une bonne centaines de Cyclopes adorateurs d'Hepaistos. Son corps entier fut parcouru d'electrictés, et des éclairs s'annoncelérent au bout des ses pieds et mains. Soudain, tout explosa. Un nombre impréssionant d'éclairs s'abbatit sur la clairiére et sur une partie de la citadelle, réduisant tout a néant. Quand le déluge fut finit, Thor vit qu'il n'y avait plus aucune opposition. Il ne vérifia pas si Valentin avait survécut et commença a se diriger vers la partie "en plein air" récente de la Citadelle.


Edit : (400+50)- (140) = 310 (Suite au choc Valentin est dans les pommes)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valentin

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 08/01/2010

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 200 pièces d

MessageSujet: Re: Evasion de la plus célébre prison du monde   Dim 7 Fév - 14:16

Le chant de Valentin avait amené des bêtes, des elfes à son secours mais aucun secours ne fut à la hauteur du coup qui allait se produire... L'angelot s'envola, mais reçut une forte décharge tout de même. Bastet avait réussi à éviter l'assaut et le cherchait parmi les corps foudroyés. Un bruit sourd de chut retentit. Valentin, suite à son statut de demi-dieu avait survécu mais il avait de nombreuses blessures, on ne se remettait pas d'un coup divin aussi facilement... Il était à peine conscient, mais il vit l'imposant dieu entrer dans la citadelle.

- Faudrait que...Faudrait que...j'achète un paraton..

Il sombra profondément dans l'inconscience. Sa tigresse ronronna, elle voulut se lancer à la poursuite de celui qui avait causé ces éclairs mais en voyant son maître aussi éteint, elle se ravisa. Elle n'étyait après tout pas aussi forte que lui, elle risquait de subir un sort beaucoup plus grave. Elle tourna sa tête blanche vers le ciel en émettant un profond rugissement pour exprimer la colère qu'elle ressentait. Ensuite délicatement, elle saisit Valentin, le glissa sur son dos.. Soudain, il retrouva son apparence d'homme. Quand il n'avait plus de contrôle, voilà ce qu'il se passait. Son apparence d'enfant n'était qu'un charme, un charme ne pouvait perdurer que si son auteur était en pleine possession de sa magie donc...à son insu il se transforma. La tigresse plia le dos sous le coup de la charge puis s'élaça à travers la forêt en quête de secours. Sa première idéez fut d'aller à l'Arche du don, mais elle se dit que mieux valait se rendre à Ys pour recevoir de bons soins... Valentin ressentait beaucoup de colère envers sa mère, alors vu son état mieux valait qu'il se dispense de la voir pour le moment....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perséphone
Reine des damnés
Reine des damnés
avatar

Messages : 702
Date d'inscription : 29/11/2009
Localisation : 666 rue du Styx

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 575 prières

MessageSujet: Re: Evasion de la plus célébre prison du monde   Dim 7 Fév - 20:02





D'Artagnan de Gascogne


Points Techniques : 50 (+10 avec son fleuret)

Force: 20 (+5)
Dextérité: 30 (+5)
Esprit: 0
Capacités magiques: 0


Après avoir énoncé cette prière au grand Thor; D'Artagnan, d'un naturel optimiste malgré les mésaventures qu'ils avaient vécues ou plutôt subies, commença à préparer ses affaires en vue de son hypothétique évasion. Cela ne lui prit pas beaucoup de temps car l'ancien mousquetaire possédait très peu d'effets personnels en dehors de son fidèle fleuret et de son costume de soldat du roi. Il était en train de prendre soin de la fine moustache qu'il chérissait tant quand il entendit du bruit au-delà de la porte de la cellule. Il y avait du grabuge en dehors.... Les elfes en charge de la protection de la Citadelle des Ames Perdues avaient enclenché les canons, signe que la prison était prise d'assaut. D'Artagnan, emprisonné dans une aile du bâtiment éloignée de la porte, ne percevait pas grand chose. L'un des geôliers sonna l'alerte, provoquant un remue-ménage infernal au sein de la prison. Le mousquetaire plaqua son oreille contre la porte de sa cellule dans l'espoir d'obtenir de plus amples informations. Il put entendre distinstement une conversation entre deux elfes:
"-Des intrus sont aux portes de la Citadelle, mais il semble que la grande dana nous ait envoyé un protecteur!
-Qui essaie d'entrer?
-Je ne sais pas exactement mais il semblerait qu'ils aient à leur tête un être d'une puissance inimaginable!!!"
D'Artagnan se dégagea de la porte: il en avait assez entendu. Pas de doute, cet individu aux pouvoirs surhumains ne pouvait être que Thor le Tout-Puissant. Le dieu du tonnerre avait entendu et répondu à son appel! Le mousquetaire se mit à rire tant il était heureux de constater que les dieux de ce monde savaient écouter et aider les humains. Dehors, la bataille grondait: les boulets de canon fusaient et D'Artagnan entendit un énorme projectile s'abattre sur les murs de la prison. Un éclair divin? Le mousquetaire sourit de nouveau. Soudain, une énorme explosion se fit entendre et fit trembler tous les murs de la Citadelle. Des dizaines d'elfes se précipitaient vers le lieu du tumulte, laissant les couloirs déserts et sûrs. Les portes n'étaient scellées qu'à l'aide de magie, si aucun elfe n'était là pour les fermer, celles-ci ne retenaient plus leurs occupants. Avec prudence tout de même, D'Artagan s'extirpa hors de sa cellule et prit le chemin de la sortie. La porte n'avait plus lieu d'être car le mur de l'entrée avait été complètement dévastée par l'explosion divine. Slalomant à travers les décombres, le mousquetaire réussit tant bien que mal à retrouver l'air libre. Levant les yeux vers le monde extérieur, D'Artagnan découvrit devant ses yeux ébahis la stature colossale de son sauveur. Il reconnut d'emblée le dieu du tonnerre à sa carrure de guerrier et à ses cheveux d'un blond argenté. Ne pouvant détacher les yeux de Thor, il aperçut à peine le jeune garçon qui se métamorphosait en jeune homme. S'avançant vers son nouveau maître, il mit un genoux à terre et prononça un serment d'allégeance au grand dieu des orages:

-Ô grand Thor! Tu as exaucé mon souhait et m'as libéré. Je suis un homme de parole, alors je serai à jamais ton serviteur le plus fidèle. Gloire à toi, Seigneur!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iletaitunefolie.forumzarbi.com/forum.htm
Thor
Fils d'Odin et dieu du tonnerre
Fils d'Odin et dieu du tonnerre
avatar

Messages : 230
Date d'inscription : 06/01/2010
Age : 31
Localisation : Dans mon manoir!

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Inventaire:
Argent: 600 prières

MessageSujet: Re: Evasion de la plus célébre prison du monde   Jeu 11 Fév - 18:29

Thor était satisfait de sa derniére performance. Il était même content d'avoir put trouver une distraction même infime soit-elle. Le dieu allait avoir des ennuis avec dana, mais bon, il lui suffirait de pretexer un ennui tellement grand qu'il lui avait prit l'idée d'aller faire mumuse avec la citadelle des âmes perdues.... Ou alors il prometterait de tout remettre en état. Du temps qu'il récupérait le vaillant mortel qui avait tant espéré le voir venir. Dana comprendrait surement ce genre de geste attendrissant. En fait, Thor se fichait éperdumment de sa réaction puisqu'elle n'était pas faite pour la guerre. Le dieu nordique marcha a travers les dégats qu'il avait orchestrer, mais avant qu'il puisse s'approcher un peu plus de l'entrée béante, un Elfe roux monté sur un Ours polaire fonça droit sur lui et, chose incroyable, le renversa! Thor se releva, un peu surpris qu'un simple ours ai pu le renverser avec autant de facilité. L'elfe qui chevauchait la bête fit un demi-tour impeccable avec sa monture puis jeta un regard experimenté a Thor. Celui-ci sortit de nouveau son marteau, tandis que l'ours polaire lacha un rugissement rauque. L'elfe eut un sourire incertain, dégainant une énorme épée a deux mains, surement elfique.

-Je ne sait pas pourquoi tu nous attaque, Thor, mais sache que nous n'allons pas te laisser faire.

-Ne t'inquéte pas, Ursus. Je remonterait cette vieille baraque pierre par pierre quand j'aurait finit de récupérer ce qui m'apartient. Tu ne va pas me laisser faire? Tu n'avait pas dit la même chose lord de la bataille de la riviére gelée?



Ursus ne répondit pas. Thor le connaissait qu'a moitié, bien qu'il ai mené plusieurs petits duels contre lui. C'était un bon guerrier, mais pas de taille contre un dieu. Le dieu nordique ne voulait pas perdre de temps, alors esquissa un pas de défis en direction de l'entrée de la citadelle. Aussitôt, Ursus prononca quelques mots en elfique. Son ours polaire doubla, tripla même instantannément de taille. Beaucoup plus féroce, la bête s'ébranla comme un batîment de guerre en direction de Thor. Ursus était toujours sur le dos de son animal, mais debout cette fois avec son épée a deux mains bien levé, prête a frapper. Thor se campa fermement sur ses jambes, rangea son marteau et mit ses deux mains devant lui, bien tendu. Un sourire apparut sur le visage du dieu nordique, également sur celui d'Ursus. La bête d'une taille monumentale entra en collision avec le dieu qui l'arrêta a mains nues, aprés quelques difficultés. Tendant ses muscles au maximum, Thor souleva l'ours comme un fétu de paille et le projeta au loins dans un grand "Han". Ursus avait eu le temps de sauter du dos de l'animal, et il se receptionna sur le dieu nordique a pieds joints. Repoussé par la force de son adversaire elfique, Thor tournoya sur lui-même pour assener un coup de boule dévastateur a l'elfe. Mais celui-ci l'évita habilement avant de riposter a coups d'épée. Le dieu se servit de Mjollnir pour parer les attaques imprévisibles de son ennemi, puis assoma celui-ci d'un rapide coup de son marteau. Ursus rejoingnit son Ours polaire au monde des réves et s'affala sur le sol, hors d'état de nuire.

-Ah! Tu m'a donner plus de fils a retordre que tes imbéciles de collégues. Dort bien, Ursus.

Aprés avoir saluer ironiquement Ursus, Thor entra dans la zone ou il avait dégommer une moitiée de l'entrée. Là, l'homme qu'il voulait tant avoir a son service sortit en titubant de la prison. Thor dévisagea calmement le brave homme. Il semblait assez fort, et sa tête lui revenait bien. Quand il mit un genoux a terre devant lui, Thor posa ses mains massives sur ses hanches.

-Ô grand Thor! Tu as exaucé mon souhait et m'as libéré. Je suis un homme de parole, alors je serai à jamais ton serviteur le plus fidèle. Gloire à toi, Seigneur!

-Merci de ta ferveur, mon fils. Mais tu me remerciera toi-même plus tard, je craint que les gareds de la prison ne soient pas tous des mauviettes. Les vrais guerriers ne vont pas tarder a se pointer. J'aimerais bien me battre avec eux, mais faut bien que je te fasse visiter mon incroyable domaine. Allez, vient voir la demeure de ton nouveau pére.


Il tendit une main chaleureuse a l'évadé. Thor avait raison de dire que les ennemis puissants n'allait pas tarder a arriver, car les elfes et créatures les plus renommés qui gardaient la citadelle étaient déja en route pour le seul endroit qu'ils pensaient inattaquable: l'entrée principale. Il n'aurait jamais crut qu'un ennemi aurait eu l'idée de se pointer devant l'entrée principale en disant "Je peut entrer?". Stupides et arrogantes créatures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Evasion de la plus célébre prison du monde   

Revenir en haut Aller en bas
 
Evasion de la plus célébre prison du monde
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Un Kidnappeur condamné à dix ans de prison
» Moussa Kaka toujours en prison
» HAITI ELECTION: Preval Craignant à la Fois la Mort, la Prison et l’Exil....
» Evasion (par la fenêtre ouverte)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les contes de la Lune noire :: Les coulisses du forum :: Les archives des contes de la lune noire-
Sauter vers: